Accueil  > Actualités

La Silicon Valley invente l'avantage contre nature

Quelle excellente idée. Bien mieux que de leur offrir une voiture de fonction, Facebook et Apple remboursent à leurs salariées la congélation de leurs ovocytes. Une prime de 20 000 dollars pour renvoyer les layettes aux calendes grecques. Les féministes américaines applaudissent, y voyant une avancée du même tonneau que la contraception. Une révolution  pour ne plus choisir entre carrière et enfants. Tim Cook et Mark Zuckerberg seraient donc les nouveaux chantres de la cause féminine. Le...


Les ingénieurs sont très convoités

Sopra embauchera près de 1 600 ingénieurs et masters 2 en informatique cette année, GFI Informatique près de 1 300. Keolis une cinquantaine. Mais toutes ces entreprises rencontrent des difficultés pour attirer de jeunes ingénieurs souvent recrutés avant d'être diplômés.


La pierre, cette valeur sûre... pour l'emploi

Malgré les soubresauts de l'économie française, l'immobilier est encore l'une des valeurs refuges les plus appréciées des Français. De nombreux cadres se tournent vers ce marché porteur d'emplois. Les jeunes, eux, considèrent l'acquisition d'un bien comme une priorité essentielle. Enquête et témoignages, avec l’expertise du réseau Guy Hoquet l'Immobilier. [Publi-rédactionnel]


Recrutement : ce qui aura changé en 2025

Cadremploi s’est rendu à la #rmsconf, le plus grand événement français dédié au recrutement innovant. Et, quand 600 recruteurs se retrouvent entre eux, voilà comment ils imaginent l’avenir de leur profession.


KPMG prévoit de recruter 1 350 collaborateurs en 2015

KPMG est le premier groupe Français d’Audit, de Conseil et d’Expertise Comptable. Le cabinet est l’un des plus gros recruteurs en France et projette de recruter 1 350 collaborateurs dont 650 jeunes diplômés et 500 stagiaires et apprentis, en 2015. Entretien avec sa DRH Talent Development, Sylvie Bernard-Curie.


Chômeurs, tous des tire-au-flanc ?

Le joli raccourci que voici. Un chômeur sur cinq ne cherche pas d’emploi. Résultat : 20 % des inscrits à Pôle emploi sont des tire-au-flanc. CQFD. « Ah mais non, pas du tout, on n’a jamais dit ça », s’offusquent les politiques, les boss de l’ex-Assedic et le chœur des médiatiques. Mais leurs précautions sont vaines et seul surnage ce taux : 20 %. Pourtant, chacun a saisi ses pincettes du bout des doigts. Les auteurs de ce rapport d’étape comme Les Echos qui l’ont publié cette semaine : ce...