Mais que veulent les managers nomades ?
Accueil  > Actualités > L'actualité de l'emploi > Mais que veulent les managers nomades ?

Mais que veulent les managers nomades ?


Les managers nomades ? Une espèce en voie de développement. Traditionnellement, ce sont des commerciaux. « Ils gèrent leurs équipes sur le terrain, ils sont sur la route », note Yann Coirault, consultant à CSP Formation, qui vient de publier une étude sur les us et coutumes de cette étrange tribu.

Pas de bureaux fixes, l'Iphone au vent, ils ont pris l'habitude de jongler avec une impressionnante panoplie d'outils techniques et communicants... en passe de révolutionner les modes de travail : la conférence téléphone et le planning partagé sont une base, les espaces de travail collaboratifs n'ont plus de secret pour eux et la visio-conf' est leur meilleure alliée. Parmi eux se trouvent aussi, de plus en plus nombreux, les télétravailleurs.

Le sujet, c'est le moins que l'on puisse dire, est à la mode. Un nouveau centre de coworking, Soleilles Cowork, sera inauguré le 12 septembre à côté de la place de la Bourse à Paris, tandis que le lendemain, l'agence Neo-nomade organisera une conférence sur la question des espaces de travail mobiles (télécentres, coworking...)

« Depuis 5/6 ans, et encore plus avec la crise qui pousse les entreprises à chercher de nouveaux moyens d'économie (de transport, dans le cas présent), les managers nomades sont de plus en plus nombreux », explique Yann Coirault. Ils sont partout : les managers des services IT sont les mieux outillés, mais le marketing, les RH, la finance s'y mettent aussi. « Ce sont surtout de grandes entreprises industrielles multi-sites, dans le secteur automobile ou l'énergie par exemple, qui ont généralisé en leur sein ce mode de management. Nous avons aussi avec surprise observé via l'étude que 17,7% des répondants travaillent dans le service public », précise le consultant.

L'étude de CSP formation se concentre sur le mode de management et l'organisation de cette nouvelle population de cadres. Ils travaillent dans des sites différents en répartissant leur temps entre les sites (50% des répondants), travaillent à domicile au moins la moitié du temps (10%)...

Ces derniers sont unanimes, leur organisation est plus lourde : structuration du temps importante, définition précise des rôles dans l'équipe, communication pluri-médias et... grande disponibilité sont leurs maîtres mots. « Ils partagent leurs planning, fixent des RDV d'avancement réguliers et laissent la place à l'imprévu (tout le monde peut appeler n'importe quand », précise l'étude.

CSP formation a ainsi voulu dégager leurs besoins en terme de formation (leadership, motivation des équipes, accompagnement du changement, management transversal...) et souligne que ces derniers « souhaitent être appuyés par des dispositifs externes comme des groupes de partage entre managers nomades, très efficaces ».

Marine Relinger © Cadremploi.fr



Commentaires

* Les champs suivis d'un astérisque sont obligatoires.




Vos réactions
Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier

Vous devez renseigner tous les champs :