Les cadres de votre région sont-ils heureux ?
Accueil  > Actualités > L'actualité métiers et régions > Les cadres de votre région sont-ils heureux ?

Les cadres de votre région sont-ils heureux ?


Le mois dernier, nous vous avons demandé ce que vous pensiez de votre région. Vous êtes près de 2 000 internautes à avoir répondu intégralement à notre questionnaire. Découvrez les résultats région par région.

Nord : Un attachement viscéral à la région

C'est peu dire que les cadres du Nord sont attachés à leur région. Plus de 60% des répondants y vivent depuis plus de 20 ans et 87% ne souhaitent pas la quitter dans les prochains mois. Rien d'étonnant. En effet, à la question : « Qu'appréciez-vous le plus dans votre région ? », la vie sociale (27%) vient en premier, suivi par l'équilibre vie pro/vie perso (26%). L'environnement prend la troisième marche du podium avec 19% des suffrages.

Mais tout n'est pas rose pour autant. Si 54% sont satisfaits de leur emploi, 70% estiment que les opportunités professionnelles sont très limitées.

Quand ils sont en recherche d'emploi, les cadres nordistes privilégient d'abord les sites emploi (34%), les candidatures spontanées (21%), les cabinets de recrutement (20%), les annonces dans la presse à 14% et enfin les réseaux sociaux comme Facebook et Twitter (11%).

Île-de-France : Les opportunités professionnelles avant tout

Le panorama est très contrasté dans la région. Les répondants y apprécient surtout les opportunités de travail (28%) suivi par les activités culturelles (25%). En effet, pour 60%, il est facile de décrocher un poste. Quand ils sont en recherche d'emploi d'ailleurs, les cadres franciliens privilégient d'abord les sites emploi à 35%, les candidatures spontanées (23%), les cabinets de recrutement (22%), les réseaux sociaux comme Facebook et Twitter à 11%, et enfin les annonces dans la presse pour 9% d'entre eux.

Mais le travail ne fait pas tout. Seuls 9% des personnes interrogées disent apprécier l'équilibre vie pro/vie perso. Pas étonnant que 48% souhaitent changer de région dans les prochains mois ou dans les prochaines années, soit le pourcentage le plus élevé parmi les différentes régions. Parmi eux, 29% désirent s'installer dans le Grand Ouest. Viennent ensuite le Sud-Ouest (25,5%), la Méditerranée (20%) et le Rhône-Alpes (13,5%).

Grand Ouest : Une région où il fait bon vivre

Dur, dur, très dur, la recherche d'un job à en croire les répondants. 75% considèrent qu'il est difficile voire très difficile de trouver un emploi dans le Grand Ouest. Pour décrocher un poste, un tiers recourent aux sites emploi, 22% candidatent spontanément, 19% passent par un cabinet de recrutement, 16% se servent des annonces dans la presse et 10% passent par les réseaux sociaux. Des chiffres qui sont en ligne avec les résultats des autres régions.

Malgré ce point noir, le Grand Ouest est une région où il fait bon vivre. L'environnement (36%), l'équilibre vie pro/vie perso (29%) et la vie sociale (15%) sont les aspects préférés des répondants. Pas étonnant, malgré tout que 86% n'envisagent pas de quitter leur région à court terme.

Est : Des cadres satisfaits de leur travail

La qualité de vie est l'un des grands atouts de la région. En effet, 34% des répondants apprécient l'environnement, suivi de l'équilibre vie pro/vie perso à 29 %. D'ailleurs, 58% des cadres se disent satisfaits du poste qu'il occupe, le taux de satisfaction le plus élevé parmi toutes les régions.

Cependant, ceux qui seraient tentés de décrocher un nouveau poste pourraient bien avoir quelques difficultés. Pour 75% des répondants, il est difficile voire très difficile de trouver un emploi dans l'Est. Le manque d'opportunités professionnelles est le talon d'Achille de la région. Pour 42% des sondés, c'est la raison principale qui pourraient les amener à changer de région.

Rhône-Alpes : La région idéale ?

Les cadres rhônalpins tressent des lauriers à leur région. Outre la qualité de vie (31% apprécient l'environnement et 26% l'équilibre vie pro-vie perso), 65% des répondants se disent satisfaits de leur emploi actuel, le meilleur pourcentage parmi toutes les régions. 57% jugent par ailleurs qu'il est facile de trouver un emploi en Rhône-Alpes.

De très bons chiffres qui expliquent le faible désir des cadres de la région à pointer le bout de leur nez ailleurs. Seuls 5% se voient quitter leur région dans les prochains mois. Parmi eux, 42% souhaiteraient s'installer en Méditerranée.

Sud-Ouest : Un marché de l'emploi très difficile

Les cadres se sentent bien dans le Sud-Ouest. A la question : « Qu'appréciez-vous le plus dans votre région », 30% citent l'environnement et 26% mentionnent l'équilibre vie pro/vie perso. Dans ce contexte, ils ne sont que 13 % à envisager de changer de région dans les mois à venir.

Si la qualité de vie est bien au rendez-vous, le marché du travail l'est beaucoup moins. 82% des répondants estiment qu'il est difficile de trouver un emploi dans la région. C'est d'ailleurs la principale raison (42%) qui les inciterait à quitter le Sud-Ouest. Pour ceux qui envisagent de faire leurs valises à court terme, 32% souhaitent s'installer en Méditerranée et 22% en Ile-de-France.

Méditerranée : Une qualité de vie reconnue

La qualité de vie de la région n'est plus à démontrer. Les cadres méditerranées y sont très attachées. En effet, 48% apprécient l'environnement, 26% l'équilibre vie pro/vie perso et 11% la vie sociale.

Mais le cadre de vie ne fait pas tout. 86% trouvent que le marché du travail est difficile voire très difficile, le pourcentage le plus élevé parmi les répondants des différentes régions. Pas étonnant alors que 17% envisagent de partir dans les prochains mois et 17% dans les années à venir. Parmi eux, 27% désirent s'installer en Rhône-Alpes, 26% dans le Sud-ouest et 22 en Ile-de-France.

Un grand merci à tous les internautes qui ont pris le temps de répondre à nos questions et félicitations à Corrine Verdonk, l'heureuse gagnante d'une séance de coaching offerte par notre partenaire ma Réussite.com.



Commentaires

* Les champs suivis d'un astérisque sont obligatoires.




Vos réactions
  • Muriel 42
    La réalité sur Rhone Alpes est malheureusement bien différentes.Tres peu d'offres par rapport a la demande...Je suis en recherche active depuis 1 an et rien ne bouge...

    Répondre

  • CLD
    Francilien en recherche active, je voudrais faire part de mon approche réseaux sociaux, et tenter d'évacuer l'image réductrice des 2 sites web 2.0 cites.
    Le lien social que l'on se crée, dans la famille, le voisinage, les écoles, le domaine d'expertise, les cercles associatifs, l'entreprise est pour moi une source de pistes, de supports et de conseils très importantes.
    L'usage du net est une aide précieuse pour maintenir, retrouver ou découvrir de nouveaux contacts.
    Ceci étant il n'en reste pas moins, qu'un apéro, un déjeuner, un échange de carte lors de conférence, quelque mots dans l'ascenseur, un appel téléphonique, sont aussi des moyens de connexion que je conseille.
    Maintenant parmi les réseaux web 2.0 cités ce sont bien plus Viadeo, LinkedIn ou Xing qui d'après un petit sondage main levé fait lors d'une assemblée de cadre, environ 600 personnes, qui remportent la palme des connexions.
    Je souhaitais juste apporter ce commentaire, qui n'a d'autres prétentions que de calmer le buzz pour revenir vers ce qui peut aussi être vécu comme une réalité de réseau social.

    Répondre

  • PANELLA
    Concernant la région Rhone-Alpe, les offres d'emploi sont en baisses surtout sur l'Isère. Car nous sommes plusieurs à avoir été licenciés depuis plus d'un et demi et nous n'avons toujours pas retrouvé un emploi pour pouvoir continuer notre carrière et faire valoir notre expérience et compétence.

    Répondre

  • aqua-nac-conseils
    Je suis basé en Bretagne et je partage tout à fait cette avis sur notre Région , on y vit bien mais pas facile de retrouver un Job . Par conséquent, je fais tout pour rester dans l'ouest . Je suis à la recherche d'un poste de cadre commercial après avoir été licencié économique en Bretagne et j'ai crée ce site pour partager mes passions

    Répondre