Les postes à plus de 70 000 euros dans le Grand-Ouest
Accueil  > Actualités > L'actualité métiers et régions > Les postes à plus de 70 000 euros dans le Grand-Ouest

Les postes à plus de 70 000 euros dans le Grand-Ouest


Le marché de l’emploi des cadres en Bretagne et Pays-de-la-Loire marche au ralenti, mais les belles opportunités à saisir demeurent pour les plus audacieux. Quels sont les postes et les fonctions qui tireront leur épingle du jeu dans le Grand-Ouest ?

PMI dynamiques positionnées sur des niches de marché, chantiers navals, conserveries, cosmétiques, industries mécaniques, télécoms… malgré une stabilité prévisible de l’effectif cadre en 2012 selon l’Apec, la région propose des jobs prometteurs et diversifiés.

Des jobs industriels au top

« Dans la région, plus précisément en Vendée et en Loire-Atlantique, les entreprises des secteurs de l’agroalimentaire et de l’automobile ont bien sorti leur épingle du jeu, affirme Frédéric Béziers, directeur Région & Luxembourg de Hays France & Luxembourg. Elles ont voulu améliorer leur qualité et leurs process et par conséquent ont cherché de nouveaux dirigeants disposant d’expérience en la matière. Ils sont rémunérés, environ,entre 65 et 75 K€bruts par an. » N’est-ce pas en Vendée que le groupe Bénéteau, leader mondial des voiliers en plein boom, construit ses bateaux de plaisance ?

Par ailleurs, le recruteur constate de réelles opportunités dans les métiers pluridisciplinaires de l’aménagement du territoire. Les sociétés d’économie mixtes, en particulier, cherchent des cadres experts capables de concevoir et de piloter ces projets d’envergure. Autres fonctions dans le haut du panier, les métiers des télécommunications, notamment autour de Lannion dans les Côtes d’Armor. « La Bretagne et les Pays-de-Loire sortent en effet du lot en ce domaine, remarque Frédéric Béziers, Elles ont besoin par exemple de responsables de projets de migration de système d’information à partir de 60 000 euros bruts, ou de directeurs de business unit. »

La prime à l’expérience pour les commerciaux

Comme les informaticiens, qui retrouvent les faveurs des recruteurs, la fonction commerciale devrait représenter cette année un quart des recrutements en Bretagne selon le panel Apec 2012. Dans la région de Rennes, notamment, les entreprises renforcent leurs équipes de vente en faisant les yeux doux aux directeurs commerciaux de 7 à 10 ans d’expérience, capables de booster l’activité et d’encadrer juniors et seniors. Le montant de leur rémunération peut atteindre 70 000 euros bruts par an, sans compter la part variable de leur salaire qui pèse lourd.

Des juristes prisés

Au premier semestre 2012, les entreprises ont également recherché des avocats spécialisés, fiscalistes ou experts en ressources humaines, selon Frédéric Béziers. Une tendance confirmée par le panel Apec : les fonctions administratives, juridique, RH représentent 11% des recrutements cette année contre 8% en 2011: « Les entreprises sont confrontées à des problématiques de fusions-acquisitions et ont besoin de spécialistes en droit social, souligne le recruteur. Par ailleurs les PME visent les avocats fiscalistes pour rationaliser leurs coûts. »

Marie-Madeleine Sève et Christel Lambolez © Cadremploi.fr



Commentaires

* Les champs suivis d'un astérisque sont obligatoires.




Vos réactions
  • Pat
    Le secteur du nautisme n'est pas en plein boom. On constate une contraction du marché de l'ordre de 20% des ventes sur les douze derniers mois alors que le même niveau de recul était déjà constaté sur les douze mois précédents. Le secteur du nautisme "tire son épingle du jeu" grâce aux services aux plaisanciers (réparation, refit, équipements, entretien,...) quoi que de nombreuses entreprises de ce secteur soient réellement en grande difficulté.
    Ce secteur n'est pas porteur en terme de recrutement de cadre à l'heure actuelle.

    Répondre


Vous devez renseigner tous les champs :