Accueil  > Actualités > L'édito de Sylvia Di Pasquale

L'édito de Sylvia Di Pasquale

 

Un certain point de vue sur l'actualité de l'emploi des cadres exprimé chaque semaine par notre éditorialiste. Tendance, mesure gouvernementale, chiffre, petite phrase... tout est prétexte à analyse. Et à débat puisque les internautes sont invités à réagir à chaque édito.

Fatales tentations du licenciement Macron

Ce n’est pas l’article le plus spectaculaire de la loi Macron. Au hit-parade des mesures adoptées au forceps par la magie du 49-3, les ouvertures du dimanche et les autocars de ligne ont damé le pion à cet article 101*. Pourtant, il est certainement aussi important, et peut être plus, que le nombre de journées dominicales ouvrées et les voyages en car. En deux mots, il révise la manière, pour les entreprises, de mener leurs plans sociaux. Et touche nombre de salariés d’entreprises en...

Petit florilège d’absurdités anti-chômage

Il y a des semaines comme ça. Des moments suspendus dans le temps, dans une quatrième dimension de la bêtise crasse et interstellaire. Ces derniers jours, une pluie de comètes et de stupidités s’est abattue sur le monde de l’emploi. Et les chômeurs en ont pris les premières balles perdues. La première salve a été tirée par un adjoint au maire UMP de Luçon, en Vendée. Une agence Pôle emploi flambant neuve doit être installée en périphérie de sa ville. Une zone difficile d’accès par les...

L'embauche des seniors ? La bonne variable d'ajustement

Pour tenter de leur trouver du boulot, experts et communicants se creusent le ciboulot. Comment convaincre les entreprises d’embaucher des seniors, quand elles ne jurent que par les juniors ? On a presque tout essayé : expliquer en long, en large, et souvent en travers, que les quinquas sont aussi connectés que les geeks bourrés d’acné. On a aussi tenté de prouver qu’ils sont aussi dynamiques que le meilleur sauteur à l’élastique. Rien n’y fait. Leur taux de chômage a augmenté de 10,8 %...

Pénurie de candidats : et si c’était de la faute des managers ?

Et si la période d’essai était le vrai baromètre de la pénibilité d’un métier ? On serait drôlement enclin à le penser en lisant la récente note de la Dares. La direction de l’animation, de la recherche et des études du ministère du Travail s’est penchée sur le recul des recrutements en CDI en 2014. Elle nous joue un air connu : la durée indéterminée recule comme jamais depuis 2009 (en baisse, les CDI ne représentent plus que 9,8 % des embauches). Mais cette note recèle aussi un autre...

Parole en entreprise : Hommes 1- Femmes 0

Les hommes qui parlent beaucoup au boulot ? Ce ne sont pas des mauviettes. Mais les femmes qui en font autant sont des pipelettes. Ce constat, qui ramène à des temps qu’on pensait oubliés a bousculé Sheryl Sandberg. La patronne de Facebook s’en est ouverte dans une tribune du New York Times le 12 janvier dernier qu’elle a cosigné avec Adam Grant, prof à l’université de Pennsylvanie. Ils ont tous deux repris les chiffres d’une étude réalisée dans une autre fac, celle de Yale. Une enquête...

Un Johnny et ça repart

Ça va comme un lundi ? Surtout comme un lundi de janvier. Et qui plus est un lundi de janvier 2015. Après des journées terrifiantes. Un lundi où il faut, malgré tout, reprendre le collier. Faire comme si, se replonger et s’intéresser. Passer de la position du citoyen bousculé à celui de "winner" assumé. Pour convaincre un client qui s’en tape, son manager qui n’en a cure, et ses collègues qui s’ennuient, il faut ressortir la précieuse étude des chercheurs de la Kellogg School of Management...

Tous des Charlie, en entreprise aussi

Depuis mercredi midi, la France s’est figée, stupéfiée, relevée et solidarisée. Elle s’est tue jeudi pour une minute de silence, elle a défilé dimanche et collé des « je suis Charlie » les plus gros possibles. Mais pas seulement la France des familles, des écoles, des services publics et des institutions. La France des entreprises aussi. Recenser ici toutes celles qui ont respecté une minute de silence en hommage aux victimes des attentats reviendrait à citer presque in extenso la base de...

En cette nouvelle année, kiffe ta life (de bureau)

Bien sûr, c’est une bluette, un ouvrage très abordable (même par son prix, puisqu’il ne coûte que 5,99 euros). Seulement voilà, les fêtes sont derrière nous et on a trois mois de sale temps devant, avant que le printemps ne nous montre ses jolies dents. Alors on s’accroche à ce qu’on peut pour un peu de ciel bleu, même à ces 3 kifs par jour de Florence Servan-Schreiber*. L’idée de cette "professeur de bonheur" – c’est sa profession affichée en quatrième de couverture – est toute simple :...

2015 : annus algorithmus horribilis

L’année prochaine ? Elle sera algorithmique ou ne sera pas. Tiens, je vous fiche mon billet que dès le début 2015, tous les gourous chercheurs de poux, tous les sachants du plein-temps et les bisons futés des RH numérisés vont adouber ces petits calculs. Tous vont aduler tel logiciel qui déchire, telle appli qui va révolutionner la recherche de boulot ou cet algorithme qui va corréler la bonne offre avec le bon candidat. Mouliner des profils, les mixer avec des fiches de poste et le tour...