Rédiger une lettre de motivation : la fin du casse-tête !
Accueil  > Conseils > Conseils candidature > CV > Rédiger une lettre de motivation : la fin du casse-tête !

Rédiger une lettre de motivation : la fin du casse-tête !


Par La chronique du poulpe de Manuelle Malot | Réaction (5)

Pour beaucoup de candidats, la lettre (ou mail) de motivation est bien plus difficile à réussir que le CV. Le maître mot étant la personnalisation, il ne s’agit pas de recopier un modèle à l’infini. Manuelle Malot, directrice carrières de l’EDHEC, délivre 8 conseils particulièrement adaptés aux jeunes diplômés, pour s’en sortir dans tous les cas de figure.

1 - Bien comprendre le rôle de la lettre de motivation

C’est l’incontournable première étape : la lettre n’a pas la même vocation que le CV car elle indique la motivation pour la fonction et l’entreprise. Ce que le CV ne peut exprimer. Elle fait le lien entre le poste à pourvoir et le CV et fonctionne en tandem avec ce dernier. Tous deux se complètent et se renforcent. La lettre doit donner un "coup de projecteur" sur les points du CV qui correspondent à l'offre et compléter les points concordant du CV pour renforcer la candidature.

2 – Trouvez le bon ton

Ecrire une lettre de motivation est beaucoup plus qu’un simple exercice de style. 15 à 20 lignes suffisent (trois paragraphes maximum) ; elle doit être écrite en français correct sans faute de syntaxe ni d'orthographe ; et bien entendu dans un style élégant, mais plus professionnel que littéraire. Cherchez le juste milieu entre l'originalité, qui risque de déplaire, et la banalité, forcément inutile.

3 – Que dire dans une candidature spontanée ?

La lettre ou le mail sont alors rédigés à partir des informations relevées sur les publicités institutionnelles de recrutement, la presse économique et les sites web carrières des entreprises. Développez votre argumentation en lien avec les caractéristiques de la culture de l’entreprise et détectez ainsi les « personnalités » qu'elle souhaite recruter. Même les offres d’emploi non pertinentes par rapport à votre recherche recèlent à ce titre des informations précieuses. Enfin, enquêtez auprès de votre réseau d’anciens diplômés recrutés dans l'entreprise visée.

4 – Lier votre projet avec les besoins de l'entreprise

Dans une candidature spontanée, vous devez convaincre votre interlocuteur que votre projet professionnel est intéressant pour l'entreprise. Vous devez relier votre profil personnel et professionnel avec ce que vous savez des projets et de la culture de l'entreprise. Plus vos propositions seront précises et cohérentes, plus vous susciterez l'intérêt et plus vous aurez de chances d'être convoqué à un premier entretien.

5 - Ne parlez pas que de vous

Le principal défaut de la lettre de motivation spontanée est d’en faire une sorte de circulaire centrée sur vous-même et votre parcours, sorte de répétition du CV sans vous préoccuper des projets de l’entreprise. N’écrivez pas de lettre type, une lettre de motivation spontanée doit être personnalisée.

6 - Répondez à l'annonce comme à un appel d’offre

Lorsque, par contre, vous répondez à une offre d'emploi, envisagez la lettre de motivation comme une réponse à un appel d’offre. Ce sont les missions et les critères de l'annonce qui constituent le "cahier des charges". Vous devez argumenter votre candidature point par point : formation, expérience, personnalité… En rapport avec les trois types d'informations présentes dans ces annonces : l'entreprise, le poste et le profil recherché. Ayez une lecture objective mais aussi intuitive des critères requis : certains sont absolument indispensables et non négociables, d’autres sont sans doute moins essentiels.

7 - Ne pas confondre réponse à une offre et candidature spontanée

Le principal défaut des réponses aux petites annonces est le mail type "candidature spontanée", c'est-à-dire très vague, alors que des critères précis et spécifiques ont été énoncés dans l'offre publiée. C'est l'échec assuré car le recruteur distinguera les candidatures qui lui montrent "rapidement" que son message a été compris.

8 – Ne répondez que si vous pouvez correspondre au poste

Le deuxième écueil est l'incohérence des profils par rapport aux offres. Si les petites annonces sont exprimées dans un jargon a priori monotone et répétitif : l'entreprise est toujours "leader sur son marché", la formation des candidats doit être "solide", leur personnalité synonyme de "rigueur" et "d'ouverture d'esprit", ce codage recouvre tout de même des informations sur les besoins spécifiques des entreprises. Attachez-vous à y répondre. Et n’usez pas votre énergie si vous ne correspondez pas du tout au poste.

La chronique du poulpe de Manuelle Malot
Les chroniques du poulpe ® sont un clin d’œil à un invertébré fascinant car parfaitement adapté à son milieu grâce à son homochromie et à ses 8 bras. Chaque chronique est donc composée d'une question et de 8 conseils pour aider les jeunes diplômés et les jeunes cadres à s’adapter eux aussi à leur nouvel environnement : le marché de l’emploi… En savoir plus.


Commentaires

* Les champs suivis d'un astérisque sont obligatoires.




Vos réactions
  • HAL
    J'aimerais quand même que Madame Manuelle Malot m'explique comment rédiger une lettre de motivation lorsque l'annonce ne donne ni le secteur précis de l'entreprise, ni sa taille, ni son implantation, ni, pour -par exemple- un poste de commercial les marchés visés ( national, international ? ) etc... Une idée peut-être ?

    Répondre

  • Erick
    Bof entre une lettre de motivation standard et une lettre personnalisée, ça donne le même résultat, une réponse copier/coller automatique, en moins de 5 min chrono, à 8 h00 du matin, rapide l'étude du cv !) réponse type nous avons trouvé un profil plus en adéquation avec le poste proposé, nous gardons cependant votre cv ..... ou bien qu'intéressant votre profil ne correspond pas tout à fait à nos attentes,....

    Répondre

  • fc
    Pour mon experience, la lettre de motivation n'est pas trop important. c'est plutot la capacitè du recruteur de capter dans in cv les information importantes.
    J'ai eu occasion de selectioner aussi beaucoup de candidats mais j'ai toujours destiné mon attention sur le cv.
    Un bon recruteur a surtout une très haute intuition et un bon candidat un bagage professionnel qui va au delà d'une lettre.
    Amicalement

    Répondre

  • LeGrandDuDuche
    Bien gentil tout ça, mais en général les annonces ne donnent pas le nom de l'entreprise (grand goupe pharma, recherchons pour notre client, société de conseil, etc...). De plus j'ai l'impression qu'il va bientôt falloir se prostituer pour obtenir un job. J'en veux pour preuve le catalogue de formation de Pôle Emploi qui ne comporte maintenent plus que des formations de techniques de recherche d'emploi... Plus de fraises en magasin, mais on va vous apprendre à atteindre le rayon le premier en rampant et en tenue de camouflage, au cas où................

    Répondre

  • nabila farhai
    My nam's Nabila farhani.I am student in the third level.I study business english. Iam appreciate by the announcing of your artical about the work at home.I use well computer and i have knowledges about how to operate business

    I want to work with you,ihave agreate plusure if you accept my cv.

    sincerely,
    F.Nabila

    Répondre