Cadremploi.fr  > Conseils > Conseils candidature > Recherche d’emploi : 3 stratégies à adopter sur les réseaux sociaux

Recherche d’emploi : 3 stratégies à adopter sur les réseaux sociaux

recherche-demploi--3-strategies-a-adopter-sur-les-reseaux-sociaux

Deux recruteurs sur dix "googlisent" les candidats à des postes cadres. La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez maîtriser les infos qui s’affichent sur vous, notamment grâce aux réseaux sociaux. Voici 3 stratégies pour une e-réputation sans fausse note.

Le recruteur est curieux. Même si vous postulez par jobboard, e-mails, ou en déposant un bon vieux CV papier, il y a de fortes chances pour qu’il tape votre nom dans Google. Deux recruteurs sur dix le font. Ils obtiennent alors une page de résultats Google. Autrement dit : une succession de pages web qui mentionnent votre nom. Celles-ci sont classées selon 3 critères : la popularité et la qualité du site ainsi que la pertinence entre les résultats et la requête réalisée. Les réseaux sociaux étant extrêmement populaires, avec 82 % des internautes de plus de 18 ans qui s’en déclarent membres, y figurer permet de « maîtriser sa première page de résultats sur Google », assure Jérémie Noël, conseiller clientèle à Reputation Squad. Pour ce spécialiste de l’e-réputation, les 3 réseaux à privilégier sont LinkedIn, Viadeo et Twitter, selon la stratégie que vous désirez adopter pour faire évoluer votre carrière. Facebook doit être un outil privé sur lequel on n’ajoute que sa famille et ses amis, et que l’on laisse complètement fermé.

La base : poster son CV

Ceux qui ne veulent pas passer trop de temps à soigner leur image en ligne peuvent se contenter du minimum : poster leur CV sur les réseaux sociaux professionnels. Sur LinkedIn, qui « a le vent en poupe » et Viadeo, « encore pas mal utilisé en France, bien qu’en perte de vitesse ». Un simple copier-coller n’a certes pas de valeur ajoutée par rapport au CV que le recruteur aura sous les yeux, mais il vous permet de faire remonter votre profil dans Google. Et d’afficher une cohérence : vous êtes bien celui qui vous prétendez.  

Commencer à faire sa promo

Pour ceux qui veulent aller un peu plus loin, il est intéressant de détailler son parcours dans ses profils bien plus que l’on ne peut le faire dans un CV. On peut ajouter des liens vers du contenu pertinent sur son parcours : des articles que l’on a rédigé, des vidéos auxquelles on a participé, une interview que l’on a donné, etc.

Se positionner en expert

Autre stratégie possible pour ceux qui acceptent de passer plus de temps à soigner leur e-réputation : se positionner en expert. Pour cela, il faut être présent sur LinkedIn, Viadeo et Twitter, et surtout, y être actif. Comment ? « En faisant de la curation de contenu », nous répond Jérémie Noël. La curation, c’est être en veille sur un sujet et relayer les articles que l’on trouve les plus pertinents en les postant sur ses profils sur les réseaux. Mais pour s’afficher en expert, il ne suffit pas de les relayer, il convient de les commenter. De manière "sérieuse" sur LinkedIn et Viadeo et de façon plus libre sur Twitter. Sur ce réseau, l’on peut se permettre des commentaires plus légers, qui montrent que l’on est personnellement impliqué dans son domaine d’expertise. « Tout est une question de dosage. Il ne faut jamais oublier que Twitter est public », met cependant en garde Jérémie Noël. Avoir les bons contacts, est aussi indispensable pour se positionner en expert sur les réseaux. Ceux qui s’expriment également sur le sujet en tant qu’expert, notamment.

Et la photo ?

Si mettre une photo sur son CV est plutôt déconseillé, sauf dans les postes en contact avec la clientèle, en ajouter une sur ses profils sur les réseaux sociaux professionnels est recommandé. Les recruteurs apprécient de mettre un visage sur le nom d’un candidat.

 

Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+