Comment rédiger un mail de motivation ?
Accueil  > Conseils > Conseils candidature > Lettre de motivation > Comment rédiger un mail de motivation ?

Comment rédiger un mail de motivation ?


La candidature par mail a largement supplanté l’envoi d’un courrier. Qu’écrire dans votre mail de motivation, et comment le rédiger, pour convaincre un recruteur ? Le point sur la forme et le fond du mail de candidature qui accompagne l’envoi de votre CV en pièce jointe.

[Article mis à jour en novembre 2013]

1 – Un mail de motivation doit être court

Les recruteurs reçoivent des centaines de candidatures par jour. Pour eux, un mail de motivation réussi est synthétique, clairement construit et illustre la valeur ajoutée du candidat. Dans l’idéal, il doit tenir sur 10 à 15 lignes maximum.

2 - La recommandation : l’atout du mail de candidature

Une recommandation par un collaborateur que connaît le recruteur, c’est l’un des atouts phares d’un mail de motivation. Si votre mail commence par « Sur les conseils de Mme Marin, directrice marketing de l'entreprise... », il est certain que le DRH lira avec attention votre candidature. Bien sûr, la personne qui vous recommande doit être au courant et doit savoir à quel poste vous postulez dans l’entreprise. Vous pouvez aussi lui préciser vos motivations, ainsi que les atouts principaux que vous pensez avoir pour le poste. À noter : le recruteur ne devrait pas manquer de contacter cette personne.

3 - L’accroche du mail de motivation

Exit les considérations générales. Dès les deux premières phrases, en accroche du mail de candidature, une indication sur l’adéquation entre le poste et votre profil (« expert depuis plus de 10 ans dans le secteur… », « récemment diplômé en marketing du luxe… »)… s’impose.

4 - Favoriser les mots clés dans votre mail de motivation

Sachant que votre mail sera lu aussi bien par des opérationnels que par un DRH généraliste voire par des collaborateurs d’autres services, utilisez des termes maîtrisés par tous : n’hésitez pas cependant à reprendre certains termes « forts » (correspondant aux besoins exprimés par le recruteur) présents dans l’offre d’emploi ou encore certains mots « corporate » mis en avant sur le site de l’entreprise. Si vous savez que votre formation est connue, voire reconnue du recruteur, n’hésitez pas à la préciser si vous êtes un candidat junior (cela peut valoir pour les réseaux professionnels, si vous êtes senior).

5 - Adapter le mail de candidature à l’entreprise

A chaque situation, son type de mail de motivation : selon que vous répondiez à une offre d’emploi, que vous soyez recommandé, que vous remplissiez un formulaire de candidature en ligne, que vous soyez débutant ou expérimenté ou en reconversion, que vous soyez commercial ou expert d’une fonction support… la teneur du mail sera différente.

6 - Mail de motivation : exposer vos réussites

Pas besoin de les mettre toutes, mais faire ressortir un ou deux succès phares récemment obtenus sera un argument apprécié par le recruteur. Bien sûr, il s’agit de démontrer vos dires, en chiffrant vos résultats par exemple, et en illustrant comment vous êtes parvenu à ces résultats. Le recruteur a besoin de se représenter vos façons de procéder.

7 - Solliciter un entretien

Le meilleur moyen d’obtenir une réponse du recruteur est… de lui poser des questions pertinentes. Dans le mail, vous pouvez ainsi l’interpeller par exemple sur les moyens mis en œuvre pour remplir les objectifs du poste. Et ajouter une conclusion du type : « je serais ravi de pouvoir échanger avec vous sur ces questions. Pouvons-nous nous rencontrer ?»

Retrouvez tous nos modèles de lettres de motivations en ligne.

 

Rédiger un mail post-entretien

L’entretien d’embauche ne s’arrête pas forcément à la porte de l’entreprise. Les recruteurs apprécient en effet de recevoir un mail post entretien. L’objectif est triple : remercier votre interlocuteur pour la qualité des échanges, réitérer votre motivation en insistant sur votre bonne compréhension du poste et enfin, garder le contact avec le recruteur.

 

Sylvie Laidet © Cadremploi.fr



Commentaires

* Les champs suivis d'un astérisque sont obligatoires.




Vos réactions
  • 0819441200
    MULUMBA

    Merci de vos suggestions. Je les trouve pratiques et efficaces.

    Répondre

  • Bruno06400
    Bonjour,

    RECOMMANDATION N° 2........... LE PISTON, nous sommes bien en France

    Répondre

  • Kelu
    Bonjour,
    Si j'ai bien compris l'article, il s'agit d'envoyer un court mail de motivation avec seulement un CV en pièce jointe. J'ai l'habitude d'envoyer une lettre de motivation en pièce jointe assez développée (1 page) mais pour éviter de me répéter j'ai du mal a écrire le mail lui même. Vous suggérez de laisser tomber la lettre de motivation ? La quantité d'information dans un mail est très limitée et je trouve le contenue d'une lettre bien plus intéressante et plus centrée sur l'offre en question que le CV lui-même.
    Ça me parait un peu juste un mail d'une dizaine de lignes.

    Répondre

  • boum87
    certains sites ne proposent pas de joindre une lettre de motivation ni un mail !

    Répondre

  • david
    bonsoir
    je dois remettre au plus vite une lettre de motivation à mon entreprise
    pour un changement de poste.
    Actuellement je conduis des bus urbain.
    et aimerai devenir maîtrise.

    en effet , des postes sont à pourvoir au sein de mon entreprise et deux m' intéresse fortement
    la première responsable de sortie et
    la seconde régulateur

    je ne sais pas comment formuler mon courrier
    pourriez vous m aidez
    merci

    Répondre

  • Jean-Francois Morf
    Un vrai DRHJ (Jetable) vire chaque mois le % le plus lent du personnel (sauf son patron) et ré-engage éventuellement un % plus rapide, si les affaires le permettent. Le fin du fin: n'avoir plus que des CDD, comme cela les employés sont virés d'avance, pas de vagues...
    La moitié la plus lente de la population devient "travailleur découragé" par la force des choses...
    Dans les statistiques nationales menteuses, les "travailleurs découragés" sont comptés évidemment comme travailleurs, ce qui n'empêche pas qu'ils sont quand même "jobless".
    Googlez: 101 million jobless USA, puis comparez avec le nombre officiel de chômeurs aux USA...

    Répondre

  • cococool
    Article très bien rédigé et structuré, les recruteurs sont très sensibles aux résultats concrets.
    Sorte de preuve apportée avant l'entretien.

    Répondre

  • annabelle09
    Oui encore faudrait-il que certains recruteurs fassent preuve d'impartialité cqui est tres rarement le cas.

    Répondre

  • testosterone booster
    Bonne journée! Ce message n'a pas pu être écrite de mieux! La lecture de ce message me rappelle de mon compagnon de chambre bon vieux temps! Il a toujours gardé discuter à ce sujet. Je vais transmettre cette écriture à lui. Assez certain qu'il aura une bonne lecture. Un grand merci pour ce partage sur www.cadremploi.fr!

    Répondre

  • Tara
    je suis si heureux que vous me fournissiez ces conseils pratiques jusqu'ici qui m'étaient inconnus.

    Répondre