Cadremploi.fr  > Conseils > Conseils candidature > Lettre de motivation > Lettre de motivation : 5 trucs infaillibles pour être lu

Lettre de motivation : 5 trucs infaillibles pour être lu

lettre-de-motivation--5-trucs-infaillibles-pour-etre-lu

Les recruteurs sont archi sollicités ? Raison de plus pour se démarquer avec une lettre / un mail de motivation béton ! Le problème, c'est que ces derniers sont bien souvent ennuyeux. Pour en finir une bonne fois pour toute avec les OVNI insipides, quelques règles simples d'écriture pour muscler ce sacro-saint courrier.

1 - Mail de motivation : soyez direct

Il faut rentrer rapidement dans le vif du sujet. Beaucoup pensent que trois ou quatre lignes de brosse à reluire sur l'entreprise convoitée sont nécessaires avant d'attaquer. Faux ! L'accroche de votre lettre de motivation doit être percutante : la première phrase est primordiale.


Comme le relatait le Monde du 20 mars 2009, le groupe XYZ est en pointe dans le domaine des nouvelles technologies embarquées. M'intéressant particulièrement à ce sujet...


« Vous souhaitez recruter un/e X pour renforcer votre pôle X, mes qualités professionnelles correspondent au profil que vous recherchez »

2 - Soignez le style de votre lettre

Pour être clair, il faut utiliser le style direct. Ecrivez des phrases courtes et claires. Répétez 10 fois avant d'écrire : « Au participe présent, je dis N(A)N ! » Ce précepte vous préservera des phrases alambiquées au profit d'un style fluide donc beaucoup plus lisible pour le recruteur. Votre lettre dégagera une énergie séduisante.

« Répondant en tout point aux qualités recherchées, je serais ravi(e) d'intégrer votre société »

« Ayant effectué un stage de neuf mois en salle de marché, j'aimerais enrichir mes connaissances au sein de votre entreprise... »


Après 6 ans passés en tant que responsable logistique sur des sites à l'étranger, je souhaite me rapprocher de ma région d'origine, qui est celle de votre entreprise.


« J'ai acquis chez X une expérience de chargé de veille stratégique durant neuf mois. Le poste que vous proposez me semble similaire et je pense correspondre au profil que vous recherchez. »

3 - Mail de motivation : quel vocabulaire?

Le torchon rédigé en quelques minutes pendant la pause déjeuner se repère tout de suite. Hé oui, rédiger une bonne lettre, ça prend du temps ! Parce que selon le poste visé, il y a certains mots à utiliser, un champ sémantique à faire figurer dans votre argumentation. Ainsi, vous parlerez le même langage que le recruteur. Commencez donc par réfléchir au vocabulaire récurrent de votre métier et distillez ces mots dans votre lettre.

Pour un job de chef de produit web, cela peut donner :
stratégie emailings, actions de marketing direct, coordination de projets, campagne de fidélisation, analyse comportementale des internautes, conception-rédaction, jeux-concours, actions de promotion.

4 - La lettre n'est pas un CV

Ne sachant quoi dire dans leur lettre de motivation, trop de candidats répètent les étapes de leur CV. Pas malin ! La lettre de motivation doit être vue comme le truc en plus qui va permettre au recruteur de départager deux candidatures. Un bon CV, c'est bien. Mais un bon CV avec une lettre futée qui l'accompagne, c'est mieux. C'est dans la lettre que vous pouvez montrer que vous êtes aussi quelqu'un qui a une vision de son métier. Alors dites-le ! Parlez compétences techniques, polyvalence, capacité à encadrer, sens de l'organisation, méthode, efficacité.

Capacité à encadrer, sens de l'organisation, méthode :
« A mon arrivée en 20XX dans l'entreprise ABC, j'ai souhaité réorganiser les méthodes de travail de mon service en concertation avec mes proches collaborateurs. Le nombre de réunions a été réduit de 15 % et les déjeuners professionnels ont été portés de 4 à 6 par mois. Le temps de travail a ainsi été rationalisé et le nombre de projets mis en œuvre a augmenté significativement. »

5 - Franco ! Anticipez l'entretien

A quoi sert une lettre de motivation ? A obtenir un entretien, pardi ! Ainsi, n'hésitez pas à interpeler le recruteur. Le poste vous intéresse mais après la lecture de l'annonce, vous vous posez des questions.

« Quels moyens seront mis en œuvre par l'entreprise pour réaliser les objectifs du poste ? » ou bien « Vous recherchez un profil plutôt senior et expérimenté me semble un facteur de stabilité dans une équipe. Qu'en pensez-vous ? »

Ajoutez enfin : « Je serais ravi(e) de pouvoir échanger avec vous sur ces questions. Pouvons-nous nous rencontrer?»

Sébastien Tranchant © Cadremploi.fr

29

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

France

21/07/2013

à 16:54

Peut-on ajouter un filigrane "Confidentiel" ou "Top secret" sur une lettre de motivation si nous sommes déjà à l'emploi pour un autre employeur.

Merci

> Répondre

Jeromeh

18/04/2013

à 10:06

Personnellement je trouve que la lettres de motivations est une technique moyenâgeuse..
Depuis 15 ans je n'est pas fait seule lettre de motivations et J'ai fait toute ma carrière en Angleterre, Changer de poste 8 fois en progressant a chaque fois.
Les Anglo saxons sont bien plus en avances au niveaux du recrutement et je n'est jamais fais plus de 2 entretiens de suite pour un job.
A mon avis un bon cv et une bonne préparations est la clé. De plus comme il a été dit au par-avant vous n'avez aucune idée de ce que la compagnie recherche donc une bonne personnalité peu faire toute la différence.
Un point important que je tiens vraiment a souligner est le calibre du recruteur. Lorsque vous avez un recruteur qui vous pose de questions sur votre carrière et qu'il n'á pas la moindre idée de ce que la compagnie recherche, c'est déjà perdu...et en plus il vous fait perdre votre temps. Soyer arrogant avec les agence de recrutement et poser des questions pointus, pourquoi ils recrutent plutôt que de promouvoir en interne, est ce un remplacement, une création de poste ou une démission et si c'est la dernière pourquoi est il partis si le job est si bien???
Quel est la situation Economique de la boite,...
Vous n'est qu'un numéro pour eux donc si vous les "secouer un peu" ils se rappellerons de vous...
Je travail souvent avec les même recruteur et ils me connaisse donc ils ont déjà fait presque tous le travail pour moi quand j'arrive en entretien...c'est la clé...Faite les vous vendre....
En tous cas bonne chance a tous...

> Répondre

eli2013

22/01/2013

à 09:12

Chez certains recruteurs belges sans scrupules les exigences sont bizarres et même choquantes: ne pas avoir des tâches sur la peau (comme s'ils voulaient éviter un lépreux ?),ne pas avoir des cheveux gras,être beau ou belle pour eux c'est plus important.Pour quelle raison,je ne sais pas...peut-être pour satisfaire leur ego,d'abord.Alors,pourquoi autant de soucis vis-à-vis de la lettre de motivation,si l'apparence physique est la clé du succès ? A quoi ça sert d'écrire d'une façon disons "séduisante" si le candidat ne convainc pas physiquement ? Vers où allons-nous,à une ségregation esthétique ?

> Répondre

wedfou

19/01/2013

à 21:24

la recommandation, le piston c'est qui marche le plus malheureusement
si tu n'as pas un levier qui te permet d'acceder directement à l'entretien le rest c'est c'est du bidon.
je ne te parle même pas des recruteurs: ils t'appellent et te disent qu'ils sont intérréssés, à l'entretien avec eux tout se passe nickel et ensuite plus rien et pas une explication ..
décevant

> Répondre

fontdurle

31/12/2012

à 16:47

Je vais tester, merci pour les infos,

cdt

> Répondre

bonga_bonga

17/12/2012

à 17:33

Bonjour
De bonnes idées, merci.
Une remarque au passage. En lisant votre conseil numéro 5, vous suggérez d'écrire : « Vous recherchez un profil plutôt senior et expérimenté me semble un facteur de stabilité dans une équipe. Qu'en pensez-vous ? » . Et bien j’en pense que c’est incompréhensible ou bien qu’il manque quelques mots au passage, et vous ?
En rédigeant vos conseils « en quelques minutes pendant la pause déjeuner « (cf. Conseil 3), vous avez oublié de « soigner le style de votre lettre » (cf. votre conseil numéro 2)
;-).
Bien à vous !
Bonga Bonga

> Répondre

HAL

11/12/2012

à 15:32

Des conseils pour écrire une LM ? Ah bon, parce que les recruteurs les lisent ??

> Répondre

olivier sauser

06/07/2011

à 10:30

Il faut distinguer entre les cabinets de recrutement qui effectivement sont submergés de réponses pour un emploi (sans compter les candidatures spontanées) et les entreprises elles-mêmes.

Pour un cabinet, ce qui compte ce sont les éléments clefs que le recruteur a retenu des besoins du client final et qu'il s'est donné la peine d'écrire dans le descriptif de fonction.
La lettre/mail de motivation s'impose, en mettant tout de suite en avant l'adéquation besoins/réponse que le candidat amène.
Pour le reste le candidat est dans un flou complet, donc à priori inutile de spéculer, il faut coller à la demande pour faire ressortir la pertinence de la candidature

Pour une entreprise, c'est différent.
Là il est nécessaire de montrer que l'on a fait des recherches pour mieux la comprendre et mettre en avant en quoi le candidat va apporter de la valeur dans cette fonction, dans ce secteur, dans cette entreprise.

Une lettre/mail de motivation n'en est que plus pertinente, le candidat démontre son intérêt pour un ensemble de raisons qui tiennent à l'entreprise elle-même et non pas pour une fonction, ce qui est certainement un élément différentiant…

> Répondre

Jean christ

03/09/2010

à 18:58

l'entretien semble la voie idoine pour le réperage des candidatures crédibles.il serait bénéfique de prendre en compte les aptitudes capables de soutenir les idées de croissance d'une structure dans le domaine de comptétence.La personnalité du postulant importe peu contrairement à sa capacité de réagir sur le terrain, c'est à dire la pratique du metier.

> Répondre

Yann-Eric

21/07/2009

à 07:31

Je ne sais pas comment cela se passe dans les cabinets de recrutement et les DRH d'entreprises, mais en tant qu'ancien recruteur de cabinet de conseil, je ne lisais pas les lettres de motivation (j'ai seulement lu les premières à ma prise de fonction): pas le temps et surtout, ce n'est pas un critère d'appréciation. Il me semble que le vrai critère est l'adéquation poste / CV (lu d'abord sur le critère de mots clés métiers). En effet, c'est lors de l'entretien que l'on vérifiera la motivation du candidat. J'irai même jusqu'à dire que sélectionner à partir de la lettre de motivation permet au mieux d'éliminer ceux qui n'écrivent pas correctement au pire de passer à côté d'excellent(e)s candidat(e)s ...

> Répondre

GCASPIC

07/07/2009

à 10:23

La brosse à reliure est de toute évidence de plus en plus difficile à utiliser !

En effet, de nombreuses offres ne sont plus que des destinataires virtuels ou/et d'innombrables filtres ... mentionnant tout juste le domaine d'activité concerné.

Celà exclue bien entendu les candidatures spontanées.

> Répondre

Philippe

02/07/2009

à 18:17

Le "Vous, Je, Nous" est pour moi toujours de rigueur. Sans tomber dans la "flagornerie" le "Vous" est je pense essentiel pour bien pouvoir positionner le poste ou tout au moins ce que l'on pense de l'offre avec ses capacités et ce que l'on sait ou croit savoir de l'entreprise.
J'aime beaucoup le "Franco ! Anticipez l'entretien" J'ai en effet du mal à conclure une lettre de motivation en évitant les phrases banales bien que l'idée de mettre "franco" << Quels moyens seront mis en oeuvre par l'entreprise pour réaliser les objectifs du poste >> me semble trop rapide, généralement je pose cette question au cours de l'entretien après que je me sois fait analyser et que j'ai analysé l'entreprise et quelque peu le recruteur..

> Répondre

Youssouf Diarra

17/06/2009

à 17:10

les conseils sont justes et bon à savoir. Mais est ce que tous les recruteurs lisent vraiment les lettres de motivation? Aussi est il necessaire que la LM soit manuscrite?

> Répondre

Margaux

17/06/2009

à 09:52

J'ai la double expérience de demandeur d'emploi et de recruteur. Le recruteur, pressé apprécie un courrier simple, clair et sincère où les qualités du candidat sont subtilement mises en adéquation avec les éléments du profil du poste. La séquence "brosse à reluire" qui selon certains devrait figurer en introduction est souvent ridicule car stéréotypée (et parfois tombe tout à fait à côté de la plaque). Seule une remarque pertinente attestant de la réelle connaissance de l'entreprise peut attirer favorablement l'attention du recruteur.

> Répondre

nora

07/05/2009

à 17:34

merci pour ces conseils, je trouve qu'il a vraiment raison. Il ne faut pas trop tourner autour du pot, surtout quand la demande est importante

> Répondre

Herv

14/04/2009

à 17:10

En 30 ans d'expérience et 7 boîtes, j'ai rencontré un paquet de recruteurs et patrons de PME : ils ne lisent jamais la lettre de motivation... par principe !
Elle est considérée comme la pub' marketing, donc enjolivée voire mensongère... du candidat.
Donc, seul le CV, censé être factuel, est pris en compte.
Par contre, choisir des références dont on a l'assurance qu'elles sont "amies" (Warning : Machiavel n'est pas loin !).

> Répondre

carine

13/04/2009

à 23:29

merci pour les conseils,ils sont vraiment très précieux et permettent de comprendre que la lettre de motivation est d'une importance capitale

> Répondre

Francis

09/04/2009

à 12:56

Encore des conseils bidons. La chance d'être contacté n'est pratiquement qu'une loterie. Le business des sociétés de recrutement c'est de placer quelqu'un le plus rapidement possible, pas forcément celui le plus indiqué. Tout le reste ce n'est que du baratin de psychologues. Si les recruteurs sont sérieux ils examinent le CV. S'ils n'examinent le CV qu'en vertu des quelques lignes de présentation "percutantes", il vaut mieux ne pas avoir affaire à eux.

> Répondre

DUPUY JEAN MARC

09/04/2009

à 10:48

Bravo, bien vu

> Répondre

BENAMOU

08/04/2009

à 16:21

J'ai le regret de vous dire que les recruteurs ne lisent pas les lettres de motivation, ou, au mieux, en diagonal! Ceci est encore plus vrai lorsque les cabinets ou entreprises reçoivent beaucoup de CV... Ce qui est le cas aujourd'hui!

> Répondre

Serge

08/04/2009

à 12:34

Le recruteur n'a pas de temps à perdre et donc, tout comme pour le CV, être direct est payant. La lettre de motivation doit décrire les motivations et rien d'autre : "Ayant particulièrement apprécié cet aspect de mon travail, je désire m'orienter vers..."
Le rapprochement de la région d'origine est une motivation excellente, gage de stabilité.
Par contre, faut-il mettre ses prétentions dans la lettre de motivation ?

> Répondre

Jerome

07/04/2009

à 17:31

Il est vrai qu'une LM personnalisée prend du temps, beaucoup de temps, et plus encore si on inclus une phase de recherche minimale sur l'entreprise visée.
Bref, moi j'y consacre environ 2-3 heures, voir 1/2 journée.
Quand je pense au recruteur à l'autre bout de la chaine qui va parcourir ma prose en 30 seconde à tout casser et envoyer tout ça au panier, j'ai de gros doutes sur le bien fondé de cette démarche.
L'expérience me donne raison: j'attends encore d'être contacté par les recruteurs à qui j'ai adressé mes 20 ou 30 dernières lettres utilisant toutes ces recettes soit disant infaillibles.
Est ce que vous ne pêcherez pas un peu par excès d'optimisme?

> Répondre

FAGON

07/04/2009

à 16:31

Votre rappel de trucs et astuces pour être percutant, direct et surtout efficace est très intéressant, en cette nouvelle période de recherche d'emploi pour moi.

> Répondre

uzan

07/04/2009

à 15:53

une lettre de motivations doit obligatoirement contenir 3 paragraphes.
le premier doit préciser pour quel motif on candidate
le second doit preciser sa propre adequation avec le poste a pourvoir.
le troisieme doit evoquer la capacite de l'entreprise a vous gerer.

> Répondre

schneider

07/04/2009

à 15:19

c pas mal

> Répondre

R

07/04/2009

à 15:16

Je ne suis pas d'accord avec cet article...
"Beaucoup pensent que trois ou quatre lignes de brosse à reluire sur l'entreprise convoitée sont nécessaires avant d'attaquer. Faux !"
Il va peut être falloir vous mettre d'accord au sein de Cadre Emploi. Les deux autres liens proposés sous cet article proposent exactement le contraire, et je suis plutôt d'accord avec eux. On peut aussi être très percutant en rédigeant un paragraphe bien renseigné sur l'entreprise... Cela évite de plus les "lettres à la chaine" et le candidat se distingue des autres grâce à cela... De plus, concernant un autre conseil, je ne suis pas persuadé que d'évoquer un rapprochement de sa région d'origine soit réellement à mettre en avant dans la lettre...

> Répondre

R

07/04/2009

à 15:06

Je ne suis pas d'accord avec cet article...
"Beaucoup pensent que trois ou quatre lignes de brosse à reluire sur l'entreprise convoitée sont nécessaires avant d'attaquer. Faux !"
Il va peut être falloir vous mettre d'accord au sein de Cadremploi. Les deux autres liens proposés sous cet article proposent exactement le contraire, et je suis plutôt d'accord avec eux. On peut aussi être très percutant en rédigeant un paragraphe bien renseigné sur l'entreprise... Cela évite de plus les "lettres à la chaine" et le candidat se distingue des autres grâce à cela... De plus, concernant un autre conseil, je ne suis pas persuadé que d'évoquer un rapprochement de sa région d'origine soit réellement à mettre en avant dans la lettre...

> Répondre

HAMEAU

07/04/2009

à 13:48

Je trouve que les conseils qui sont donnés sont très pertinents et "percutants". Je vais ainsi les mettre à profit dans la rédaction de mes prochaines lettres de motivation. Encore merci pour ces précieux conseils.

> Répondre

LE CORRE

07/04/2009

à 13:46

lettre de motivation ou pas ?
Tous les acteurs et outils accompagnant le demandeur d\'emploi soulignent l\'importance du couple lettre de motivation/CV. Or je découvre (bien entendu après avoir accordé un temps certain à la rédaction de ma lettre de motivation) que certains cabinets ne souhaitent recevoir que le CV ! Où est la cohérence ?

> Répondre

+