Directeur des ressources humaines (DRH)
Accueil  > Conseils > Conseils candidature > Lettre de motivation > Modèles de lettre de motivation > Directeur des ressources humaines (DRH)

Directeur des ressources humaines (DRH)


Par Sylvia Di Pasquale - Michel Holtz, Cadremploi | Réaction (8)

Prénom NOM
Adresse
75009 PARIS
Port : 06 00 00 00 00 Paris, le 00/06/2008

Madame, Monsieur,

De formation supérieure (maîtrise de Droit privé), j'occupe actuellement la fonction de consultant après avoir assuré le poste de Directeur des Ressources Humaines au sein du Groupe dans un environnement multisites.

Comme je rejoins ma compagne à en octobre prochain, je recherche aujourd'hui un poste similaire dans un contexte de développement : de la gestion du personnel aux relations sociales, en passant par la formation professionnelle, la gestion administrative et le conseil en droit social, le recrutement... Par ailleurs, j'ai eu un aperçu du secteur de l'hôtellerie de luxe pendant une courte période de 1 mois, en tant que responsable des ressources humaines à . Polyvalent, organisé et adaptable, je souhaite intégrer une structure permettant d'apporter une valeur ajoutée à mon expérience et de pouvoir ainsi capitaliser mon parcours.

Dans l'attente de vous rencontrer, je vous prie de bien vouloir accepter,

Madame, Monsieur, l'expression de mes salutations distinguées.

Prénom NOM

,

Fautes flagrantes

pas de virgule avant « en passant » et pas d'espace avant les trois points

Impression générale

Cette lettre reprend trop d'éléments figurant déjà sur le CV.

Introduction

Cette lettre est peu précise sur l'origine du candidat mais se veut efficace.

Corps du texte

Dans cette lettre, le candidat met un point d'honneur à justifier pourquoi il souhaite changer d'emploi. C'est un bon point. Ses aspirations sont longuement exposées (« je souhaite intégrer une structure permettant d'apporter une valeur ajoutée à mon expérience [?] »), mais il ne se soucie pas d'expliquer ce qu'il pourrait apporter en échange à cette entreprise qui lui permettrait de grandir en son sein. « C'est plutôt inquiétant pour un DRH, qui est tout de même censé connaître les règles du jeu », relève un consultant en RH.

Fin

Une formule de politesse classique qui fait l'impasse sur le mot « entretien ».

Conclusion

« Les cordonniers sont toujours les plus mal chaussés » est une maxime qui s'applique à cette candidature. Il est censé faire du recrutement, donc évaluer des candidats sur leurs lettres et leurs CV, mais il ne semble pas savoir se mettre à cette place. Sinon, sa candidature aurait comporté des informations sur son adéquation au poste proposé.



Commentaires

* Les champs suivis d'un astérisque sont obligatoires.




Vos réactions
  • L'ane
    Perso, j'ai squizzé la photo. Je me suis dit qu'être embauché pour mes beaux yeux pourrai causer quelques problèmes. Non, je ne suis pas qu'un corps !
    :p

    Répondre

  • L'ane
    Perso, j'ai squizzé la photo. Je me suis dit qu'être embauché pour mes beaux yeux pourrait causer quelques problèmes. Non, je ne suis pas qu'un corps !
    :p

    Répondre

  • karim
    Quel gâchis pour notre pays! J'ai moi même été recruteur et je me suis battu pour faire, à ma petite échelle, avancer les choses.Il est cependant bien difficile de vider la mer avec une cuiller à café. Etre en 2009 dans le pays des Lumières et voir que l'on a besoin de cv anonymes pour recruter des compétences cela me désole profondément. Nos décideurs sont toujours en retard d'une guerre ! Je reste malgré tout fier d'être français et conscient que les valeurs et les enseignements que nous ont légués nos aïeux valent bien mieux que ce genre d'initiative.

    Répondre

  • BARBI
    Certes ce serait une excellente initiative pour faire face à la discrimination par la couleur, l'âge etc...néanmoins cela ne compensera pas l'inexpérience, l'incompétence et la flagornerie de certains recruteurs, je parle par expérience.

    Répondre

  • khadija
    cela ne changera rien.. car arrivé à l'étape de l'entretien, je ne vois pas comment cacher son origine ou handicap! On aura juste perdu du temps et gagné en frustration!C'est la mentalité des recruteurs qu'il faut changer

    Répondre

  • Heidi
    J'ai déjà supprimé mes enfants du CV afin d'augmenter mes chances d'obtenir un entretien et songe à enlever ma date de naissance (1977) après qu'un recruteur m'ait dit qu'un coup d'oeil à cette dernière avait suffit à mettre mon cv à la poubelle. Pourtant, je ne suis pas encore grabataire que je sache?

    Répondre

  • mick
    « Omettre n'est mentir… » ; la morale sera sauve. Mais, dans un monde où les bases de données fusionnent et s'entrecroisent, cela n'est-il pas naïf voire hypocrite de cautionner cette démarche.
    Dans tous les sites de recherche d'emploi, il est nécessaire de compléter des champs donnant clairement des informations sur son pedigree…
    Je ne vois là qu'un moyen de faire perdre du temps aux deux parties et de donner de faux espoirs aux profils que notre société, dans son besoin de catégorisation, met volontairement de côté.
    Le gros du travail est d'abord à faire sur les mentalités et préjugés plus qu'un le bidouillage des outils de candidature.

    Répondre

  • francis
    Si on doit aboutir à des demi-mesures supplémentaires, ce n'est pas la peine.
    Et si on passe au cv anonyme, qu'il soit généralisé, et que tous les sites retirent aussitôt tout ce qui fait référence au nom, à l'âge, genre et autres détails sur les CV

    Et dire que maintenant on se veut en Europe, mais on en reste aux vieux schémas de soi-disant franchouillot de terroir, alors que la société depuis plus de trente ans est hautement diversifiée, et bien plus que le cerveau de nos dirigeants.
    Bref, il y a beaucoup à faire dans cette société du point de vue de la mentalité de nos dirigeants et de leurs sous-fifres

    Répondre