Exemple de mail d'accompagnement tous secteurs
Accueil  > Conseils > Conseils candidature > Lettre de motivation > Modèles de lettre de motivation > Exemple de mail d'accompagnement tous secteurs

Exemple de mail d'accompagnement tous secteurs


Par Sylvia Di Pasquale - Michel Holtz, Cadremploi | Réaction (2)


Objet : Candidature Responsable comptable

Monsieur,
Vous trouverez ci-joint mon dossier de candidature pour le poste de responsable
comptable que vous proposez sur le site de Cadremploi.fr.
Restant à votre disposition pour une rencontre, je vous prie d'agréer, Monsieur, mes
salutations distinguées.
Chloé Dil
06 00 00 00 00

Quelques lignes irréprochables

Le message commence par interpeller sobrement le destinataire. Si l'on connaît son nom, on se contentera d'un sobre « Madame, » ou « Monsieur, » en fonction du genre. Si votre mail atterrit dans une boîte commune à un service, prenez la précaution de commencer par « Madame, Monsieur, ». Suit une énumération (succincte) des pièces du dossier, la référence de l'annonce, une prise de congé en forme d'invitation à se rencontrer, et ses coordonnées.

Une forme sobre

Parce que tous les logiciels de messagerie ne sont pas compatibles entre eux, faites sobre dans votre mail d'accompagnement. Les fonds de couleurs dégradées, les fausses spirales ou tout autre effet graphique risquent de disparaître à la réception. De même, les enrichissements typographiques, du type mot en gras, italique ou souligné que l'on peut prévoir en format HTML passent à la trappe si le destinataire lit tous ses mails en format brut. Évitez, proscrivez, anéantissez définitivement les « smileys » de vos correspondances professionnelles.


Les coordonnées

À la fin du texte, il est bon de faire figurer son nom, sa fonction (ou celle à laquelle on aspire au travers de cette candidature) et ses coordonnées complètes. Bien sûr, celles-ci figureront également sur le CV et la lettre de motivation en pièces jointe, mais si le recruteur est pris d'une irrésistible envie de joindre son correspondant dans la minute, autant lui faciliter la tâche. Et si par malheur, les fichiers joints sont récalcitrants et ne s'ouvrent pas, il pourra au moins le signaler au candidat.
Conseil de pro

Signature scannée : attention danger

 

C'est un phénomène en vogue et un petit truc conseillé par certains spécialistes. Il suffirait de scanner sa signature et de la faire figurer au bas de chaque envoi, au- dessus de son nom et de ses coordonnées pour embellir ses mails. Sauf que cet artifice représente un véritable danger d'usage de faux. Il suffit qu'un mail ainsi signé se retrouve entre des mains malveillantes pour qu'elles effectuent un simplissime « copier-coller » et apposent la signature au bas de n'importe quel document. Par ailleurs, la signature étant enregistrée en tant qu'image, elle peut disparaître à la réception puisque certaines messageries bloquent ce type de documents pour éviter les virus.

,

 



Commentaires

* Les champs suivis d'un astérisque sont obligatoires.




Vos réactions
  • Bernie
    Je n'ai pas vraiment de commentaires la dessus, cependant je pense qu'une lettre de motivation accompagne du CV s'avere beaucoup necessaire lors de la recherche d'un emploi. Mon ami, etant donne qu'il ne travaille pas pour le moment, a tout moment il peut trouver un offre d'emploi. Et ce document pourrait l'aider a completer son dossier

    Répondre

  • Libert
    En effet pas de problème pour les littéraires. Ancien simple baccalauréat A4 anglais, allemand en 1979/80, j'ai complété plus tard par une formation informatique, indispensable dans le monde professionnel. Nous développons durant nos études (en règle générale) notre sens de la réflexion, améliorons notre orthographe et nos connaissances des langues étrangères. Ce sont de gros atouts actuellement. La philosophie est aussi un merveilleux outil qui améliore notre aisance à la communication et nous ouvre davantage à la tolérance, une matière souvent dédaignée à tort par d'autres. Idéal dans des professions commerciales, dans le domaine de l'environnement ... Par contre, oui, il est dommage de ne pas avoir plus accès au monde professionnel durant les études. Cela oblige forcément à travailler de ci de là pour se construire vis à vis des employeurs. Mais ce n'est pas seulement échu aux littéraires. On anticipe mieux le monde du travail désormais dans les écoles mais de grands progrès restent à faire. Par ces temps de crise, le système "d" est souvent de mise. Si j'étais encore étudiante à ce jour, je tenterais tous les stages d'entreprise durant les vacances scolaires (presse, mutuelles, services sociaux, administrations, services..) ou les "petits boulots". Pas pour la rémunération bien entendu mais pour étoffer un futur cv, avoir un petit aperçu du monde du travail et prouver que je sais aller de l'avant. Et là où on vous dit non une fois, faute de place, si vous êtes vraiment intéressé, vous pouvez toujours aller demander une deuxième fois plus tard. Cela se nomme ténacité. Avis aux littéraires. Courage et persévérance sont toujours récompensés.

    Répondre