6 conseils pour annoncer une mauvaise nouvelle à son boss
Accueil  > Conseils > Conseils carrière > 6 conseils pour annoncer une mauvaise nouvelle à son boss

6 conseils pour annoncer une mauvaise nouvelle à son boss


Votre département est dans le rouge ce trimestre, l'un des gros projets de l'année aura deux mois de retard, votre équipe quitte le navire petit à petit... Aïe, pas facile d'annoncer une mauvaise nouvelle à son boss. Nos conseils pour désamorcer une bombe.

Ne faites pas l'autruche

Reculer le moment d'annoncer la mauvaise nouvelle revient souvent à empirer une situation déjà relativement critique. Donc dès les premiers symptômes d'un dérapage, ne fuyez pas, prenez le problème à bras le corps en essayant d'en identifier la ou les causes.

 

Sollicitez un rendez-vous formel

N'attendez pas que radio moquette s'en charge, fixez un entretien avec votre boss en lui précisant bien qu'il s'agit d'un sujet un peu touchy. En tout cas, ne lui en touchez pas deux mots entre deux portes, il aurait alors l'impression que le problème est anodin (alors que pas du tout).

 

Soyez objectif

« Décrivez le problème de façon objective. Ne cherchez pas à cacher l'essentiel de l'information à votre boss au motif de le préserver... ou d'éviter d'en prendre une trop rapidement », conseille David Bernard, psychologue du travail et directeur associé de l'éditeur de logiciels d'évaluation Assessfirst. A l'autre bout du spectre, ne versez pas non plus dans le catastrophisme ! « L'essentiel à cette étape, c'est surtout de présenter la situation à votre boss des termes qui fassent sens pour lui », ajoute-t-il. Reconnaître votre juste part de responsabilité permettra également à votre boss de se dire qu'il a en face de lui un collaborateur responsable et raisonnable sur qui il peut compter en toute circonstance.

 

Proposez des solutions

Décrire le problème est essentiel mais tentez de le résoudre, c'est encore mieux. Présentez-vous à l'entretien avec plusieurs solutions concrètes. Cela signifie que vous ne réagissez pas à chaud mais que vous avez pris le temps d'analyser le problème et de réfléchir à des solutions. Ayez plusieurs solutions alternatives dans votre sac. « Misez par exemple sur trois solutions différentes : une qui n'est pas terrible, une autre très intelligente mais qui impossible à mettre en œuvre et enfin, la troisième, la meilleure selon vous. Votre boss appréciera toujours d'avoir l'impression de pouvoir faire un choix... », argumente David Bernard.

 

Expliquez les solutions proposées

Partagez avec votre boss les avantages et les inconvénients de chacune des alternatives proposées. Quelles sont les implications concrètes de ces solutions. Préparez-vous à répondre à toutes ses questions.

Assumez la nouvelle stratégie

« Montrez-vous responsable ! Dites clairement à votre boss que vous êtes prêt à assumer l'entière responsabilité du résultat de la solution que vous préconisez », insiste David Bernard. Ainsi, il sera rassuré et sans doute plus enclin à vous donner son feu vert pour lancer cette bouée de sauvetage !

 

Sylvie Laidet © Cadremploi.fr



Commentaires

* Les champs suivis d'un astérisque sont obligatoires.




Vos réactions
  • Stella
    Mersi pour la présentation qui me paraît clair et dont l'application ne poserait aucune difficulté. Mais, s'il arrive que le boss me refoule malgré mes approches de solutions, que dois-je faire?

    Répondre


Vous devez renseigner tous les champs :