Comment j'ai réussi mon retour de congé parental
Accueil  > Conseils > Conseils carrière > Comment j'ai réussi mon retour de congé parental

Comment j'ai réussi mon retour de congé parental


« Deux mois avant mon retour, mon directeur m'a proposé une mission de dix mois dans une filiale ». Sophie de P., cadre dans une banque, explique comment son congé parental a été l'occasion d'une mutation heureuse à un poste qui lui a permis d'enrichir son expérience. Elle préfère néanmoins témoigner anonymement.

« J'ai la chance de travailler pour un grand groupe bancaire, qui prolonge le congé de maternité par un congé d'allaitement, proposé à toutes les mamans. Après la naissance de ma deuxième fille, j'ai donc été en congé pendant huit mois, puis j'ai demandé deux mois de congé parental pour profiter de l'été avec mes enfants et rechercher tranquillement une nourrice.

Mon employeur l'a très bien accepté car ma remplaçante a été prolongée d'autant en CDD. Mieux encore, il m'a proposé, deux mois avant mon retour, une mission de dix mois de remplacement d'une autre collègue qui partait en congé de maternité, mais qui travaillait dans une de nos filiales. Le poste était passionnant. C'était pour moi une chance d'enrichir mes compétences, un nouveau défi. Mon directeur était confiant car il me savait capable, et je connaissais parfaitement l'entreprise. La collègue que je remplaçais pouvait également partir tranquillement en congé ; ce chassé-croisé dû aux congés de maternité et congé parental contentait tout le monde.

Ce nouveau défi me terrorisait aussi quelque peu, car après dix mois dans les couches, je ne me sentais plus capable d'être intellectuellement très pro-active. Mais finalement, après deux jours difficiles de séparation d'avec mes enfants, je me suis remise dans le bain et j'ai été stimulée par ce challenge. Mon directeur a été impressionné de ma prise en mains du poste, et en 15 jours, j'étais aussi efficace que ma collègue que je remplaçais. »

[ NDLR : Sophie de P. a préféré témoigner anonymement de façon à être libre de ses propos. Son employeur oblige en effet chaque salarié à prévenir le service de la communication avant tout témoignage à la presse. Ce qu'elle ne souhaitait pas faire.]

 

Autres articles du dossier :

Congé parental : astuces pour réussir son retour

A quoi ressemble le congé parental dans les autres pays européens ?

Comment j'ai réussi mon retour de congé parental

Congé parental : les contentieux possibles



Commentaires

* Les champs suivis d'un astérisque sont obligatoires.




Vos réactions
Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier