Dans quelle région fait-il bon travailler ?
Accueil  > Conseils > Conseils carrière > Dans quelle région fait-il bon travailler ?

Dans quelle région fait-il bon travailler ?


Les années se suivent et se ressemblent. En apparence seulement. Si le Rhône-Alpes, le Sud-Ouest et la Méditerranée forment encore cette année le trio de tête des régions les plus attractives, l'Ouest se rapproche à grands pas de la troisième marche du podium.

Qui conjugue au mieux attractivité économique et qualité de vie ? Aux yeux des cadres, encore une fois, la région Rhône-Alpes fait la course en tête, révèle le dernier classement réalisés par le cabinet Managing et Provemploi. Lyon redevient même la ville préférée des sondés grâce au dynamisme de son marché de l'emploi. Carton plein donc pour le Rhône-Alpes.

 

Le Sud-Ouest séduit toujours autant

 

Coup de chapeau au Sud-Ouest qui se maintient en deuxième position après avoir bondi de trois places en 2009. Cette année, Bordeaux est aussi plébiscitée. La capitale d'Aquitaine talonne même Lyon au palmarès des villes les plus recherchées. Son principal atout : le niveau des salaires. Quand à Toulouse qui suit juste derrière, les cadres louent son ouverture vers l'international.

 

En effet, l'aéronautique reste la force vive de la région. Bordeaux et Toulouse constituent le deuxième cluster aéronautique mondial avec plus de 100 000 employés sur ces deux sites. Bien sûr il y a l'emblématique Airbus et ses 52 000 salariés à Blagnac, mais aussi Latécoère, leader mondial du câblage des avions et ses 3 800 salariés. Sans compter les multiples sous-traitants.

 

L'Ouest gagne du terrain

 

Quand à la Méditerranée, toujours au troisième rang, elle a du souci à se faire. Elle est désormais suivie de près par l'Ouest pénalisée par la flambée des prix de l'immobilier et des perspectives professionnelles moins alléchantes qu'auparavant. « Elle est celle qui a enregistré la plus importante baisse de son index « qualité de vie » après l'Île-de-France », note l'étude Provemploi.

 

L'Île-de-France, championne des extrêmes

 

L'Île-de-France est d'ailleurs la terre des extrêmes. Comme en 2009, elle est la première en matière d'attractivité économique et la dernière en matière de qualité de vie. Si le premier aspect tend à être stable, la qualité de vie se détériore. Si 9% des cadres estimaient que l'équilibre vie pro/vie perso était l'un des points forts de la région en 2009, ce dernier n'est même plus mentionné cette année.

 

L'Est, le Nord et le Centre ferment la marche

 

L'Est, le Nord et le Centre se trouvent encore en queue de peloton. Ces trois régions peinent à démontrer leurs atouts.

 

« Jugées peu attractive économiquement, ces zones doivent encore faire la preuve de leur qualité de vie. Ce constat est surtout à mettre sur le compte d'identités disparates. Lille, Strasbourg ou encore Orléans et Tours récoltent des notes très supérieures à leur moyenne régionale », nuancent les auteurs de ce palmarès 2010.

 

Autre article du dossier :

 

Envie de changer de région ? Des conseils pour trouver un job



Commentaires

* Les champs suivis d'un astérisque sont obligatoires.




Vos réactions
Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier

Vous devez renseigner tous les champs :