Episode 24 : « Yeeehaa, il s'en va. » « Arrrrhhh, il part. »
Accueil  > Conseils > Conseils carrière > Episode 24 : « Yeeehaa, il s'en va. » « Arrrrhhh, il part. »

Episode 24 : « Yeeehaa, il s'en va. » « Arrrrhhh, il part. »


Un chef s'en va, un autre arrive. Un collaborateur part et son chef est en panique. Cette semaine, le DRHache nous fait entrer dans les cerveaux de deux spécimens de la grande entreprise au moment des séparations.

« YEEEEHAAAAA

Il s'en va.

Ça fait quatre ans que je supporte l'autorité de cet ahuri. Quatre ans que je ferme ma bouche quand il parle, que je subis des instructions contradictoires et que je n'ai, surtout, pas le droit de le dire. Quatre ans que je fais le travail à sa place, pendant que MONSIEUR se pavane, s'approprie la bonne part du travail des autres pour se faire mousser mais n'hésite pas à les corriger sévèrement quand il y a une virgule de travers.

Ça, on ne peut pas dire, il est méticuleux.

Fini, les grimaces et l'impression qu'il est en train de croquer dans un citron quand je lui parle d'une idée que j'aurais osé avoir, quitte à la voir ressortir de son chapeau trois mois après. Terminés les abus de pouvoir sur la gestion de mon agenda, les interruptions de mes coups de fil pour poser des questions qui n'intéressent que lui et dont j'ai déjà donné la réponse dix fois.

 

J'en avais marre de cet esprit pseudo familial qu'il avait installé au sein de l'équipe pour mieux nous pressurer, il jouait vraiment sur tous les tableaux. En même temps, c'est vrai qu'il nous défendait toujours bien devant le management, et que le département s'est multiplié par trois en quatre ans. C'est vrai aussi qu'on se marrait bien de temps en temps, et que j'ai pas mal appris au contact de son exigence.

Mais la, je me sens libre, mes chaînes sont toutes tombées d'un coup.

Je me demande bien qui ils vont nous parachuter à sa place. Pas l'un de nous, il était vraiment cent lieues au dessus de tout le monde dans l'équipe, personne n'a les épaules pour reprendre sa place. J'espère qu'ils ne vont pas me proposer le poste, je suis bien incapable de faire ce qu'il fait. Ils vont nous envoyer un apartachik.

Il ne va pas avoir un travail facile.

Pas évident de rentrer dans les chaussures d'un boss aussi présent, il a intérêt à faire attention, et savoir maintenir le rythme, tout le monde va l'attendre au coin du bois le petit nouveau.

J'espère qu'il sera aussi bon, aie aie aie ça va être compliqué. »

*****

« AAARGH

Il part.

 

Paul vient de me coller sa mobilité en pleine poire. Ne pas verdir, ne pas paniquer, sourire en disant je comprends très bien et je t'appuierai, puis me diriger lentement vers mon bureau en marchant droit.

 

Comment vais-je faire ? Que vais-je faire ? Qui va le faire ? C'est lui qui faisait tout. Je ne comprends pas pourquoi il s'en va. C'est le mieux payé de tous. On avait établi une espèce de modus vivendi, on était très complémentaires, lui le technicien organisé et bosseur, moi le patron avec du recul et de la hauteur de vue. Mais comment garder ma hauteur de vue si on m'enlève les yeux ?

 

Je suis parfaitement incapable de faire un dixième de ce qu'il faisait. Je me suis battu comme un lion pour que ses bonus soient toujours au dessus de ses attentes. Il ne trouvera jamais un boss aussi proche, je l'ai mis sur la lampe de rancement, la rampe de lancement je suis en panique totale, qu'est ce que je vais faire ?

 

Le convaincre de rester ? Ridicule, et je le connais, il refusera, la décision est prise. Qui peut le remplacer ? Personne dans l'équipe c'est sûr, il faut que je trouve quelqu'un à l'extérieur, et rapidement. Je réalise combien je me suis trop appuyé sur lui, c'était tellement confortable, je ne vais jamais y arriver tout seul. Bon allez, pas de panique, après tout c'est moi le boss, je vais recruter un autre calibre, et cette fois-ci j'espère bien qu'il ne me plantera pas en chemin comme l'autre ingrat. »



Commentaires

* Les champs suivis d'un astérisque sont obligatoires.




Vos réactions
Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier

Vous devez renseigner tous les champs :