J'ai testé le Sport Kit Nike + lors de la plus grande course à pied du monde
Accueil  > Conseils > Conseils carrière > J'ai testé le Sport Kit Nike + lors de la plus grande course à pied du monde

J'ai testé le Sport Kit Nike + lors de la plus grande course à pied du monde


Tous les joggers, ou presque, courent en musique. Il était donc inévitable que Nike et Apple s'acoquinent pour créer un accessoire spécialement pensé pour eux. Le 31 août dernier, ses deux géniteurs lui ont offert un événement international et virtuel. La première course à pied rassemblant un aussi grand nombre de participants. Parmi eux, notre reporter, dont les courbatures n'avaient, le lendemain, rien de virtuel.

Depuis quelques mois, le Sport Kit Nike + développé conjointement par Nike et Apple fait un malheur dans les magasins de sport. Il est composé d'une pastille témoin qui enregistre vos données de course à glisser sous la semelle de votre paire de basket Nike + et d'un récepteur à placer sur votre iPod Nano.

Musique et chiffres

En 10 secondes montre en main, votre iPod se transforme en meilleur ami du sportif. Pendant que vous courrez,  musique dans les oreilles, l'iPod enregistre tout ce qu'un coureur mélomane et transpirant doit savoir : calories brulées, vitesse de course, distance... n'ont aucun secret pour cet Edvige du jogging. Une fois chez vous vous prenez connaissance de votre bilan du jour, le MP3 vous assénant les informations avec l'impartialité d'un entraineur psychorigide. Ensuite, rendez-vous sur le site web où vous pouvez vous inscrire, créer un avatar, décharger les informations de votre iPod, constater l'évolution de vos performances, décider d'un itinéraire de course et chater avec des coureurs du monde entier.

Course mondialisée

Le parfait compagnon de l'iPod et du short cartonnait depuis quelques mois déjà et pour enfoncer le clou du succès, ses deux géniteurs lui ont offert un événement international qu'ils ont appelé The Human Race (La course de l'homme, rien que ça). Une course à la fois solitaire et collective puisque, à travers toute la planète, de Paris à Vancouver, de Tokyo à Londres, ils ont tous couru une dizaine de kilomètres chacun de leur côté, le 31 août dernier. Seul impératif pour inscrire a « The Human race, » détenir le Sport Kit  Nike + qui coûte une trentaine d'euros. Mais parce d'un iPod Nano est obligatoire et une paire de chaussures de la gamme Nike +, recommandée. L'addition peut aisément franchir les 300 euros.

Courir isolé mais pas seul

Un prix astronomique qui n'a pas découragé un million de participants. Ils se sont ainsi mesurés, en comparant sur le web les données qu'ils avaient enregistrées seuls avec leur MP3. Pour ma part, j'ai tranquillement participé au record depuis mon lieu de villégiature. A Saint Lambert du Lattay, joli village situé au sud d'Angers et réputé pour ses vignobles, j'ai aligné les kilomètres en solo, équipé d'un kit prêté par une collègue de travail ( merci Imane). Les images des JO en tête, un short à la taille et  une paire de basket aux pieds, j'ai voulu devenir recordman... J'ai sué, j'ai rougi, j'ai eu mal partout comme tous les participants. Mais, à mon rythme j'ai fini par franchir ma ligne d'arrivée bercé par la musique dynamique de Rage Against the Machine. 10 km en 44mn04, les amateurs apprécieront.

Rassemblements dans les villes

Au total, 10 000 000 de kilomètres avalés en une seule journée (pas tout seul) soit 250 fois le tour de la terre (à quelques foulées près). Avant la course, chacun a même pu choisir  la nation dont il voulait défendre les couleurs ainsi qu'une association caritative qui recevra des dons de la part de l'équipementier sportif pour chaque kilomètre avalé. The Human race est un évident coup marketing pour la pomme, avec son lot de people obligé. Mais c'est aussi la première course à pied rassemblant un aussi grand nombre de participants. Le défi logistique a été de taille car il a fallu gérer le million de déchargements de données sur le site web. Chaque athlète confirmé ou non a pu se lancer dans la course à n'importe quel endroit de la planète mais pour marquer le coup, Nike a organisé des rassemblements dans 25 villes du globe avec des concerts à la clef. En France, Paris et l'hippodrome de Longchamp ont été choisis avec des parrains de renom : Tony Parker, Vincent Clerc, Fabien Galthié, Ladji Doucouré, Gad Elmaleh, Patrick Timsit.... En guise d'animation sonore, les runners et spectateurs ont  pu assister à un live du groupe Cassius et de Kelly Rowland. Seule couac dans cette organisation, le prix d'inscription de 30 € demandé pour rejoindre les coureurs parisiens. 10 000 runners étaient attendus, 5 000 ont répondu présent.

Photo : Apple DR



Commentaires

* Les champs suivis d'un astérisque sont obligatoires.




Vos réactions
Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier