L'entreprise, nouvelle star du petit écran ?
Accueil  > Conseils > Conseils carrière > L'entreprise, nouvelle star du petit écran ?

L'entreprise, nouvelle star du petit écran ?


Peut-être l'avez-vous remarqué ? Depuis quelques semaines l'univers professionnel a la cote sur le petit écran. Au moins quatre émissions ou séries ont vu le jour récemment et plusieurs projets dans la même veine devraient prochainement faire leur apparition.

Après l'émission de sketches «  Quels drôles de jobs » et  ses deux « primes times » des 6 et 13 juin sur France 4, on a également remarqué le sitcom « Déformations professionnelles » lancé fin mai sur M6  campant des personnages caricaturaux qui ne décrochent jamais de leur boulot, ou encore « Sexy Staff » sur NRJ 12 qui transforme la présentation des métiers les plus communs (ouvrier, infirmière, pompier, garagiste, etc.) en un show glamour...

L'humour, un bon anti stress

Le meilleur anti stress étant le rire, les responsables de chaînes ont flairé un bon filon pour fidéliser les travailleurs-chômeurs-téléspectateurs. « J'avais présenté mon projet à M6 bien avant la crise mais c'est vrai que le programme est diffusé au bon moment, commente Benjamin Guedj, à l'origine des 90 épisodes de « Déformations professionnelles » déjà en boîte. L'humour est une bonne manière de décompresser quand on n'a plus de boulot. Mais c'est aussi une petite respiration pour les personnes en poste à qui l'on demande beaucoup en ce moment. » Quand la télé s'en mêle, c'est bien souvent pour le meilleur et pour le pire. Annoncée il y a peu, la version française de l'émission américaine « Someone gotta go » (quelqu'un doit partir) ne verra finalement pas le jour dans l'Hexagone. Faire du licenciement un spectacle de télé-réalité semble risqué dans le contexte économique anxiogène du moment. Interrogée au micro de RMC le 29 avril dernier, Virginie Calmels, la directrice générale de Endemol déclarait : « Je ne ressens ni la conviction, ni l'envie sur un tel format. C'est comme tout, il y a des limites à ne pas franchir. Et à Endemol France, contrairement à ce que certains ont pu penser, il y a des limites et une déontologie. »

Un patron au milieu des salariés

La maison de production ne déserte pas pour autant l'univers professionnel « jugé très intéressant ». Elle a déjà acquis les droits d'une émission britannique plus light intitulée « Undercover Boss » et dans laquelle un patron rejoint incognito ses salariés durant 10 jours. Une adaptation « à la française » est actuellement testée pour TF1 et un grand patron aurait d'ores et déjà donné son accord pour y participer.  « Immerger un chef d'entreprise au milieu de ses salariés est un concept qui peut être drôle, voire même souhaitable car dans de nombreux groupes beaucoup se plaignent que leur  patron ne soit pas suffisamment à leur contact, expliquait en substance Virginie Calmels sur France Info le 15 mai dernier tout en reconnaissant que  le concept aura ses limites. « Tout dépendra de du traitement et du diffuseur.» La montagne accouchera-t-elle d'une souris ? Réponse dans quelques mois.

 

Sur le même thème :

> Méfiez-vous de vos collègues



Commentaires

* Les champs suivis d'un astérisque sont obligatoires.




Vos réactions
Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier

Vous devez renseigner tous les champs :