Les homos au boulot : pourquoi en parler ?
Accueil  > Conseils > Conseils carrière > Les homos au boulot : pourquoi en parler ?

Les homos au boulot : pourquoi en parler ?


« Orientation sexuelle : un non-sujet en entreprise ? », l'intitulé d'une conférence de l'IMS, la semaine dernière à Paris, a posé le débat. Pour certains, pas besoin d'en parler, il ne faut pas mélanger vie privée et vie professionnelle. Pour d'autres, l'entreprise est bien le lieu d'un tabou en la matière, et d'une discrimination... qui ne dirait pas son nom.

L'IMS-Entreprendre pour la Cité a organisé en fin de semaine dernière une conférence centrée sur le ressenti des salariés LGBT (Lesbiennes, gays, bis et transgenres) en entreprise. Selon une étude Quick Scan, présentée à cette occasion, 67% auraient peur de se révéler en tant que tels, "par crainte de conséquences négatives sur leur vie professionnelle". Pour Catherine Tripon, porte parole de l’Autre Cercle et invitée à cette rencontre : "Plus l’entreprise est grande et plus le poste est à responsabilité, moins on se révèle par peur de représailles".

Quels contacts ?

La discrimination envers les salariés LGBT, assure cette dernière, "a d’avantage d’impacts sur le déroulement de carrière que sur l’accès à l’emploi". Par exemple, on ne va pas promouvoir un homo à la tête d’une équipe de commerciaux, métier considéré comme viril, car on pense qu’il ne sera pas bien accepté ou sujet à des railleries. Mais les discriminations envers les salariés LGBT prennent aussi la forme de vexations quotidiennes telles des blagues douteuses ou des railleries.

Et c'est là que le "non-dit" blesse. Un salarié ira rarement se plaindre à sa hiérarchie ou aux syndicats s’il est victime de discriminations homophobes. « D’abord, parce que s’il se plaint, il se révèlera en tant que LGBT, ce qu’il ne souhaite pas toujours explique Catherine Tripon. Ensuite parce dans 92% des cas, la discrimination n’est pas sanctionnée. » Un salarié victime peut cependant se tourner vers l’association LGBT de son entreprise. Ou des associations comme Homoboulot ou L’Autre Cercle. Enfin, le Défenseur des Droits est lui aussi habilité à recevoir les plaintes des victimes de discriminations.

Congé paternité pour tous

Certaines entreprises ont fait le choix d'en parler, afin de mieux informer leurs salariés. C’est notamment le cas de  SFR, qui via son association Homosphère, a mis en place un congé paternité pour les couples homosexuels.

Des entreprises comme Orange et IBM ont de leur côté chargé leurs responsables diversité, respectivement Laurent Depond et Jean-Louis Carves, de traiter ces problèmes. Leurs équipes accompagnent ainsi les salariés LGBT dans le cadre de leurs démarches. Ces instances diversité sont aussi chargées de libérer la parole au sein de l’entreprise, et n'hésitent pas à communiquer via des vidéos, des campagnes d’affichages ou l’organisation de réunions thématiques afin de dépassionner le débat.

En somme, les entreprises ont compris que, là où pour certains il y a souffrance au travail, il peut y avoir des répercussions négatives sur les performances, le niveau de productivité, ou le sentiment d'appartenance à l’entreprise. Dans ces entreprises qui ont décidé d'aborder le sujet, les managers et les référents discriminations sont formés sur ces thématiques dans le but de gérer au mieux les problèmes qui peuvent se poser.

Fabien Humbert © Cadremploi.fr





Commentaires

* Les champs suivis d'un astérisque sont obligatoires.




Vos réactions
  • Reidid
    Et si l'homosexualité restait dans un domaine qu'elle n'aurait jamais dû quitter : l'intimité !
    Est-ce que les adeptes du SM doivent à leur tour se vanter de leurs pratiques ? Est-ce que les hommes ayant recours à des prostituées doivent ou peuvent s'en vanter ? Un exhibitionniste pratique-t'il dans son entreprise ou s'en vante-t'il ?
    Chacun fait ce qu'il veut chez lui et ça n'intéresse pas la société dans son ensemble ! Et c'est bien cela le problème de l'homosexualité qui en exigeant des avantages réservés aux autres sortent d'un silence normal. Qu'ils en assument donc les inconvénients !

    Répondre


Vous devez renseigner tous les champs :