Cadremploi.fr  > Conseils > Conseils carrière > Managers en télétravail : les recettes pour que ça marche

Managers en télétravail : les recettes pour que ça marche

managers-en-teletravail--les-recettes-pour-que-a-marche

Le télétravail peut s’avérer compliqué à gérer quand on a un poste de manager. Mais pas impossible ! Il y a quelques règles d’or à respecter dans le management à distance pour continuer d’avoir une équipe au top même si on n’est pas là physiquement.

Être transparent sur son planning

Qu’il soit de trois jours ou d’une journée par semaine, organisez votre télétravail. « Le manager doit être transparent avec l’équipe et lui communiquer ses plages de travail en mentionnant également les temps de pause, indique Annette Chazoule, responsable des formations Management et Leadership chez Cegos. S’il se réserve un moment pour réfléchir de manière plus approfondie sur un dossier, il doit en informer ses collaborateurs. » Une fois l’emploi du temps connu de tous, le manager doit s’y tenir scrupuleusement : « il doit être rigoureux, sans quoi il commencera un matin à 8h, un autre à 9h30, puis à 10h », illustre Bernard Soria, vice-président de la SFCoach. Et ce manque de discipline dans les horaires risque de décontenancer les collaborateurs et d’impacter négativement le travail de l’équipe.

 

Faire preuve de disponibilité

Pour un management à distance efficace, vous devez être disponible pour vos équipes. « Il faut être joignable et très réactif. Cela rassure les collaborateurs, note Yann Dacquay, qui dirige l’agence parisienne Evolve depuis son domicile bordelais. C’est essentiel pour l’équilibre de l’équipe de savoir que le manager est disponible et qu’il peut se déplacer en cas d’urgence. » Annette Chazoul ajoute : « Répondre aux mails des collaborateurs et à leurs appels est important puisque que c’est un signe que le manager est là, de la même manière que lorsqu’il est au bureau. »  Attention toutefois aux effets néfastes d’une trop grande disponibilité : « les études montrent que le télétravail engendre une hyper productivité ; et à ne pas se déconnecter, le manager risque d’être trop présent », prévient la responsable de Cegos. Une hyper assiduité qui peut conduire à la saturation.

"Lorsqu’on encadre une équipe, il faut passer au minimum 50 % de son temps en entreprise, sans quoi les liens manager-managés ne sont pas favorisés."

Organiser sa présence

Parallèlement à cela, le présentiel doit être pensé en amont. « C’est important d’avoir des points de rencontre avec son équipe », confirme Annette Chazoule. Il faut réserver une dose minimale de présence dans l’entreprise. « Lorsqu’on encadre une équipe, il faut passer au minimum 50 % de son temps en entreprise, sans quoi les liens manager-managés ne sont pas favorisés », estime Bernard Soria. Prévoyez ponctuellement des moments plus conviviaux comme un pique-nique au parc avec l’équipe ou des petits-déjeuners de travail lors de lancement de projets.

 

Créer des rituels

De la même manière, instaurer une routine avec les collaborateurs est primordial pour le manager. « Ces rendez-vous réguliers avec l’équipe, tel que le briefing à distance du lundi matin pour faire le point, permettront de créer de vrais échanges », suggère Bernard Soria. L’un des périls du télétravail reste la perte du lien social avec le reste des troupes. Il est impératif de l’entretenir en instaurant une communication de qualité. Lors d’un appel avec un collaborateur, demandez-lui d’abord comment il va avant d’entrer dans le vif du sujet. Les moments informels comme l’échange de nouvelles près de la machine à café sont connus pour être de formidables moyens pour créer du lien.

 

Disposer d’un espace

Pour être productif, vous devez disposer d’un espace dédié afin d’éviter les interruptions du quotidien. « Le manager doit pouvoir fermer la porte et dire à son entourage de considérer cela comme un bureau », explique Annette Chazoule. « Lorsqu’il travaille de chez lui, le lieu doit être séparé du reste de la maison et identifié comme un espace de travail », confirme Bernard Soria. L’absence de limite entre les sphères professionnelles et privées peut altérer vos conditions de travail ou rendre les taches professionnelles trop envahissantes. L’employeur doit vous fournir des outils adéquats : ordinateur portable, imprimante, connexion Internet. Si vous ne disposez pas de lieu qui pourrait se prêter au travail à distance, demandez à votre employeur de vous réserver un espace en coworking près de votre domicile.

 

Optimiser les déplacements

Le télétravail permet d’économiser le temps consacré aux déplacements entre le domicile et le lieu de travail. Cela peut même se solder par un gain de plusieurs journées de travail sur une année. Si vous êtes amenés à vous déplacer sur de longues distances pour vous rendre dans l’entreprise, mettez ces trajets à profit. Et pour cause : « prendre le train permet de travailler avec une extrême concentration et d’être ainsi plus productif, témoigne Yann Dacquay. C’est du temps gagné qui permet de faire autre chose ensuite. »

2

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

wilfrid

20/04/2016

à 15:38

La définition claire des tâches confiées, des limites du rôle et des responsabilités, des échéances est nécessaire.
La connaissance du responsable hiérarchique et des interlocuteurs de l’entreprise pouvant identifier les problèmes et discuter des solutions à envisager, notamment dans l’utilisation des outils informatiques, est aussi indispensable.
Des réunions d’échanges périodiques (hebdomadaires par exemple, mensuelles au minimum) entre l’employeur et le télésalarié, et avec ses collègues doivent être organisées, avec détermination du lieu de rencontre : l’organisation du travail et du temps de travail doit préserver ces moments d’échanges périodiques en face à face avec les collègues et hiérarchie et il faut contrecarrer le frein promotionnel que pourrait représenter l’absence de contact direct avec le management de l’équipe.
De plus, un entretien annuel doit permettre d’évaluer les modalités du télétravail et de les modifier éventuellement.
source : La prévention des risques du télétravail : http://www.officiel-prevention.com/formation/fiches-metier/detail_dossier_CHSCT.php?rub=89&ssrub=206&dossid=489

> Répondre

leprince

04/03/2016

à 16:21

J'ai gardé un excellent souvenir de ma manager "télétravail" : le peu de temps où elle nous contactait, le vendredi, au bout d'un quart elle nous annonçait qu'elle avait une réunion de chantiers pour la construction de sa maison en province ! Sinon, elle rapportait (de province) des bijoux fait main (par elle) qu'elle nous forçait à acheter ! (bof ! j'ai refusé) Madame DentsLongues n'avait pas la formation requise et avait appris sur le tas grace à 2 mecs sympas qu'elle ignorait totalement : son credo - écraser tout le monde ! Evidemment elle était aussi "politique" en province...
et logée gratos chez PapaMaman...

> Répondre

+