OFF SITE
Accueil  > Conseils > Conseils carrière > OFF SITE

OFF SITE


Le DRHache rentre Du séminaire interne estival organisé par sa grande multinationale. Attention, c'est off.

Ca veut dire en dehors du site. Les OFF SITE sont de merveilleuses réunions de professionnels de tous pays qui se retrouvent pour rire, sourire, boire et faire semblant de travailler sur les sujets les plus flous possibles pendant trois jours dont un samedi. '

L'ambiance des OFF SITE est toujours très particulière dans un groupe multinational. Une semaine avant débarquent dans les couloirs une flopée d'américains, de japonais, de chinois ou de péruviens qui sont venus profiter de la ville lumière en prétextant d'indispensables réunions avec le ban et l'arrière ban, le motif invoqué au patron local étant : " Je vais au siège une fois par an, autant en profiter pour voir un maximum de gens ".

On sait que pendant les trois jours eux-mêmes, on ne va rien faire en dehors des inévitables rallyes auto en coccinelle sur les routes de Marrakech, des courses en sac sur les plages du débarquement les années de vache maigre ou des visites de Pompéi après des soirées bien arrosées qu'on évitera de raconter de retour à la maison.

Donc, pendant une semaine, l'ambiance est à la fois surex' et passablement détendue. On voit les joyeux drilles des différentes plateformes (on dit comme ça, ou "hub" en anglais ) dire n'importe quoi et rire fort dans les espaces ouverts, on observe les anciens expatriés pris de nostalgie et en rajouter sur le thème : "Je les connais bien et lui c'est mon meilleur ami" alors qu' « ils » ne se sont pas donné signe de vie depuis un an ou cinq.

On voit des gens qu'on ne voit pas. "Et Leslie, elle ne devait pas venir ?". "Si si je l'ai vue ce matin". Un coup de bol alors, car Leslie ne se montrera plus de la semaine, les sacs Hermès étant beaucoup moins cher à Paris qu'au japon.

Durant cette semaine hors du temps, on pourrait croire que le siège et les plateformes en profitent pour résoudre les problèmes insolubles des six derniers mois, mais le gentleman agreement est différent. On est là pour rigoler, pas pour se battre. Paradoxalement, les problèmes se résoudront beaucoup mieux après, et il s'avère être une erreur de tenter de les mentionner durant l' OFF SITE. On n'est en fait pas là pour ça, mais pour profiter, se la couler la plus douce possible et pouvoir se créer de " bons souvenirs" communs.

Un ciment qui, comme pour toute relation affective, permettra de maintenir le mur droit lorsque la terre tremblera.

La semaine aura été détendue, mais l'OFF SITE sera lui même voué à fournir le matériau central de cette complicité. La surabondance de spiritueux, l'éloignement de la maison, l'excitation des soirées mènera à de tranquilles excès qui resteront sous le manteau mais fourniront à chacun l'illusion de posséder des armes de destruction massive de réputation.

Enfin viendront l'avion du retour, le retour au quotidien et le quotidien sur le zinc du café parisien.

Bonne rentrée.



Commentaires

* Les champs suivis d'un astérisque sont obligatoires.




Vos réactions
Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier