Repousser sa date d'arrivée
Accueil  > Conseils > Conseils carrière > Repousser sa date d'arrivée

Repousser sa date d'arrivée


Vous vous l'êtes juré. Si vous décrochez ce nouveau job, vous vous offrez quelques jours de vacances, histoire de soulager vos neurones. Sauf que votre futur employeur vous demande de commencer exactement dans un mois. Ce qui vous oblige à passer directement d'un poste à l'autre sans bifurquer par la case repos.

Négocier un intermède entre vos deux contrats est heureusement possible. De quelques jours voire de quelques semaines si le rapport de force joue en votre faveur. Car, bien sûr, votre employeur se montrera d'autant plus conciliant qu'il aura eu du mal à vous dénicher. Et que la mission qu'il prévoit de vous confier dès votre arrivée n'a pas de caractère d'urgence.

Convaincre avec des faits


Pour le convaincre du bien-fondé de votre requête, restez factuel sur les raisons qui vous poussent à différer votre arrivée. Rappelez-lui que vous risquez de ne pas pouvoir prendre de vacances avant un bon moment, prise de poste oblige. Vous savez d'expérience que les premiers temps à une nouvelle fonction nécessitent une disponibilité totale plutôt qu'en pointillés. Enfin, ces vacances ne lui coûteront rien puisque votre contrat ne commencera qu'à votre arrivée. Ce serait différent si vous faisiez ce break une fois arrivé chez lui...

Rassurer avec des preuves


S'il résiste, il est possible que votre futur employeur cache une inquiétude : il craint de vous voir changer d'avis avant d'arriver chez lui. Rassurez-le indirectement en lui montrant vos réservations d'hôtel, votre contrat de location de maison ou vos billets de transports, bref tout ce qui peut lui prouver que vous comptez bien vous ressourcer pendant cette période et non travailler ou continuer à chercher ailleurs.



Commentaires

* Les champs suivis d'un astérisque sont obligatoires.




Vos réactions
Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier

Vous devez renseigner tous les champs :