Controleur de gestion
Accueil  > Conseils > Fiches Métiers > Controleur de gestion

Controleur de gestion


Présentation du métier de contrôleur de gestion

Qui dit contrôle de gestion, dit vérification. C’est la principale tâche de cette fonction. Le contrôleur veille en effet au budget de l’entreprise de manière constante. De la mise en place de celui-ci à l’optimisation des ressources en passant par la planification des besoins et le suivi, il est de toutes les étapes lié de près ou de loin au budget.

En plus du contrôle budgétaire, il prend part à l’élaboration des objectifs de production d’une société, de concert avec le département commercial. Ensuite, il définit le niveau de production à atteindre, les ressources humaines et les besoins financiers et techniques nécessaires pour aboutir au résultat planifié en amont, avec les cadres opérationnels. Il analyse également les écarts entre les prévisions et les chiffres réalisés. En cas de mauvais résultats, il fait remonter l’information à la direction générale et propose des mesures correctives.

Lorsque la situation de l’entreprise l’exige, l'analyste de gestion peut être amené à réaliser des rapports financiers sur la situation économique de la structure. Par ailleurs, dans le cadre de sa mission de contrôle, il crée des outils de vérification budgétaire.

En fonction de la taille de l’entreprise qui l’emploie, le spectre de ses responsabilités est plus ou moins large. Au sein d’une PME, il est fréquent que la description de son poste englobe non seulement le contrôle de gestion mais aussi la comptabilité, les finances, l’administration, les ressources humaines entre autres.

 

Salaire du contrôleur de gestion

Le salaire d'un débutant démarre entre 25 et 30 K€ brut par mois. En fin de carrière, il oscillera entre 50 et 80 K€ brut en fonction de l’entreprise.

 

Évolution de carrière

Le jeune diplômé démarrera sa carrière en tant qu’assistant junior. Par la suite, il évoluera vers un poste de contrôleur de gestion junior puis senior. Au sommet de sa carrière, il pourra occuper des fonctions de directeur financier.

 

Comment devenir contrôleur de gestion ?

Les filières courtes, comme le DUT Gestion des Entreprises et des Administrations et le BTS Comptabilité Gestion des Organisations, ouvrent sur des postes d’assistants juniors. Pour viser plus haut, il faut justifier d’un Bac +4 minimum ou d’un Master Pro en Gestion, Comptabilité, Économie, Finance, ou Contrôle de gestion, complété à l’université ou dans une école de commerce.

 

Formation et compétences requises pour faire du contrôle de gestion

S’il connait la comptabilité et la finance sur le bout des doigts, le contrôleur de gestion doit aussi maîtriser les outils informatiques. L’anglais est également indispensable et cela, même dans les petites structures. Il doit être mobile en vue d’éventuels déplacements dans les filiales. Rigoureux et ferme, il doit être apte à obtenir les informations nécessaires au suivi budgétaire, auprès des différents services.

 

Où se renseigner ?

- Association nationale des directeurs financiers et contrôleurs de gestion : http://www.dfcg.com

© Cadremploi.fr




Vous devez renseigner tous les champs :