Juriste social
Accueil  > Conseils > Fiches Métiers > Juriste social

Juriste social


Présentation du métier de juriste social

Droit social et droit du travail sont les deux domaines d'intervention du juriste social. Rattaché au service des ressources humaines d'une entreprise, il gère l'ensemble des affaires juridiques relatives au personnel.

En plus de la rédaction des contrats de travail, il s'occupe de la protection sociale des salariés, de leur droit à la formation, des arrêts de travail, des fins de contrat,... Lorsqu'un litige opposant l'entreprise à un salarié est présenté aux Prud'hommes, c'est lui qui suit le dossier contentieux en interne.

Les textes juridiques évoluant constamment, le juriste en droit social effectue une veille réglementaire régulière et met en place les nouvelles dispositions au sein de l'entreprise.

En matière de gestion des ressources humaines, il participe aux descriptions de postes, au suivi du plan d'évolution des salariés, à l'étude et à l'actualisation des grilles de salaire.

Au-delà des aspects administratifs et juridiques, il joue un rôle déterminant en termes relationnels aussi bien auprès de la direction de l'entreprise que des salariés et des partenaires sociaux. Il met en place des solutions prévues dans le cadre de la réglementation tout en s'adaptant aux situations individuelles. Aussi, il peut être amené à négocier voire arbitrer des conflits, au nom de la direction, lorsque des plans sociaux ou des relocalisations sont décidés, par exemple.

Généralement employé par une grande entreprise, il peut également occuper un poste au sein d'un cabinet conseil juridique.

 

Salaire du juriste social

Le salaire d'un juriste social varie notablement en fonction de son expérience, de son lieu d'exercice et du secteur d'activité. Ainsi un débutant travaillant dans une entreprise industrielle pourra toucher entre 28 et 35 K€. Alors que dans un autre secteur son salaire se situera entre 21 et 25 K€.

 

Evolution de carrière

Au sein d'une entreprise de grande envergure, il peut évoluer vers des fonctions de responsable juridique et encadrer une équipe de juristes.

 

Comment devenir juriste social ?

C'est avec une formation de niveau Bac +5 que le métier de juriste social est accessible. Parmi les formations possibles : les masters professionnels en droit social ou droit du travail, ou encore le Diplôme de Juriste Conseil en Entreprise (DJCE), particulièrement apprécié des recruteurs.

 

Qualités et compétences requises pour travailler dans le droit social

Un bon relationnel et de la diplomatie permettent au juriste social de gérer des situations parfois délicates voire conflictuelles entre les différents acteurs de l'entreprise (direction, personnel, syndicats). Des capacités d'analyse et de synthèse ainsi que de bonnes expressions écrite et orale sont requises dans la gestion quotidienne des dossiers qui lui sont confiés. Enfin, il est doté d'excellentes connaissances dans les domaines du droit du travail et du droit social, qu'il actualise au cours des évolutions.

 

Où se renseigner ?

Les métiers de la justice, sur le site du Ministère de la Justice : www.metiers.justice.gouv.fr

AFJE, Association française des juristes d'entreprise : www.afje.org

Village de la justice, la communauté des métiers du droit : www.village-justice.com

© Cadremploi.fr




Vous devez renseigner tous les champs :