Accueil  > Conseils > Salaire

Conseils salaire

Retrouvez dans cette rubrique des conseils pour mieux estimer votre valeur sur le marché du travail… et pour négocier votre salaire.

Comment évaluer vos premiers salaires ?

Spécial jeune dip'. Manuelle Malot, directeur Carrières et prospective de l'Edhec business school, vous adresse ses plus précieux conseils dans le cadre de La chronique du poulpe, sur Cadremploi.

Négociez votre salaire avec la méthode Harvard

Comme on ne conduit pas une voiture sans permis, il est dangereux de négocier sans avoir appris. La négociation raisonnée, plus connue sous le nom de méthode Harvard, permet d’atteindre ses objectifs. Voici les cinq règles d’or pour discuter salaire et obtenir gain de cause.

Cadres experts : l’heure de l’augmentation a sonné

Pour les salaires, c’est le printemps avant l’heure. Du moins pour les cadres, qui ont la chance d’avoir quelques particularités. Car si l’embellie des rémunérations est réelle en 2014, elle ne touche pas tout le monde. Selon la 15e édition du « Salary Survey »*, ce baromètre des salaires des cols blancs édité par le cabinet Robert Walters, heureux sont les experts. Dans les domaines de l’IT, bien sûr, mais pas que. L’étude s’est penchée sur 15 métiers différents exercés par 100 000...

# FYI "Comment parler d’argent à un recruteur"

Vous vous sentez fébrile au moment de défendre vos prétentions salariales face à un recruteur ? Oubliez vos scrupules. Car comme le souligne l’humoriste Benjamin Fabre, auteur de la chronique #FYI (for your information), que vous le vouliez ou non, vous avez en commun avec les choux-fleurs de Rungis une chose considérable : une valeur marchande. Conseils à suivre en vue de vos prochains entretiens.

Les rémunérations tiennent bon

La crise n’aura eu qu’un léger impact sur le niveau de rémunération des jeunes diplômés. Les entreprises jouent néanmoins de plus en plus sur la part variable des salaires.

Ces entreprises qui offrent un 13e, un 14e ou un 15e mois de salaire

Le versement par l’employeur d’un 13e mois à son salarié, s’il n’est soumis à aucune obligation légale, s’est pourtant généralisé dans beaucoup d’entreprises, selon Agnès Aknin, avocate au cabinet Jeantet et Associés. Certaines proposent mêmes des primes et des gratifications équivalentes à un 14e ou un 15e mois.