Identifiez-vous :

Déposez votre CV en 1 clic

Formats acceptés : doc, docx, rtf, pdf, et txt dans la limite de 512ko

Jeunes Diplômés

Fiche métier sur le Ressources Humaines

Au cœur de l’entreprise, les métiers des ressources humaines ont constamment évolué ces quinze dernières années. Les tâches purement administratives perdent peu à peu du terrain au profit de fonctions plus stratégiques. Résultat : les étudiants sont de plus en plus nombreux à s’inscrire dans les troisièmes cycles spécialisés.

Aux oubliettes, le chef du personnel surveillant la pointeuse depuis son bureau ! Les responsables des RH (ressources humaines) remplissent des missions de plus en plus stratégiques, et leur rôle est valorisé : ils bâtissent l’entreprise de demain. Le côté administratif (paie, congés payés) laisse progressivement la place à un travail recentré sur l’humain : gestion des carrières, communication interne, recrutement... D’ailleurs, les formations en ressources humaines sont légion. À l’université ou dans les écoles, il existe plus d’une centaine de troisièmes cycles orientés RH.

Êtes-vous fait pour ces métiers ?

«Quand on débute, les premiers entretiens sont aussi stressants du côté recruteur que du côté candidat ! Car au bout d’une heure, il nous appartient de prendre une décision importante pour son avenir. » Consultant en recrutement depuis quatre ans, Olivier ,33 ans, parle avec enthousiasme des ressources humaines : « L’aspect “administrativo-juridique” a progressivement laissé la place à des métiers plus axés sur le développement RH : gestion des carrières, communication interne, recrutement... Nous sommes passés du chef du personnel aux juristes d’entreprise, puis aux recruteurs “psychologues”, voire “graphologues”, avant de devenir des professionnels des ressources humaines. » Une évolution qui implique un certain nombre de qualités, au premier rang desquelles « le sens de l’écoute, du service et l’empathie ». Autre disposition indispensable, une très bonne organisation, pour gérer des journées souvent chargées : « Entre la partie identification des besoins avec le DRH, le sourcing [la recherche de candidats] et les entretiens, je suis rarement assis à mon bureau. De plus, il faut avoir un sens affirmé des responsabilités, notamment tenir les candidats au courant en se souvenant que pour un demandeur d’emploi, le temps ne passe pas à la même vitesse que pour le recruteur ! »

Le conseil d’un pro

« Lisez la presse, tenez-vous au courant de l’actualité du monde de l’entreprise, des derniers outils de recrutement. De longues études sont recommandées [un bac+5 ], qu’il convient de compléter par la maîtrise de l’anglais si l’on souhaite orienter sa carrière vers l’international. Néanmoins, la voie à suivre n’est pas linéaire. En outre, les perspectives de carrière sont souvent ouvertes : les ressources humaines sont un secteur d’activité où, comme le bon vin, on vieillit bien. »

Fiches-métiers

Assistant des ressources humaines
Bac + 2 à bac + 5
Salaire débutant brut : 2 000 €
Rattaché au chef du personnel, il assure une ou plusieurs missions : gestion administrative (paie, congés payés), développement des ressources humaines de l’entreprise (recrutement, promotion, mutation, formation, gestion des carrières), et/ou encore des relations sociales et de la communication interne. C’est dans les grandes entreprises que ses attributions sont les plus spécialisées ; dans les moyennes structures en revanche, l’assistant est souvent amené à toucher un peu à tout.
Ses qualités : son ouverture d’esprit lui permet d’appréhender rapidement un milieu, ses acteurs, et d’assumer des tâches diverses. Pour comprendre et écouter le personnel et la hiérarchie, mieux vaut faire preuve de capacités relationnelles réelles et de diplomatie.
Sa formation : DUT GEA option gestion des ressources humaines, le plus souvent suivi d’une école supérieure de commerce option ressources humaines, d’un IEP ou d’un troisième cycle en droit social.
Chargé du recrutement
Bac + 5
Salaire débutant brut : 1 850 €
Sélectionner la personne la plus adaptée à un emploi donné en tenant compte de sa formation, de ses qualités personnelles, professionnelles et de son expérience, telle est la fonction stratégique qu’assume le chargé de recrutement. Sa tâche est très délicate, car il doit à la fois satisfaire les attentes de l’employeur et celles du candidat, afin que celui-ci puisse s’épanouir au sein de l’entreprise et contribuer à son développement. Il peut être employé par un cabinet de conseil en recrutement ou rattaché au service du personnel d’une entreprise.
Ses qualités : connaître l’entreprise, son mode de management, son environnement économique et la psychologie humaine.
Sa formation : école de commerce, Sciences po Paris, DESS ou master de psychologie ou de ressources humaines. Un jeune diplômé peut débuter comme assistant.
Chef du personnel
Bac + 2 à bac + 5
Salaire débutant brut de 1 900 à 2 200 €
Dans les PME ou les filiales de grandes entreprises, il veille à l’application de la politique du personnel définie par la direction. Ses attributions sont larges puisqu’il assure le suivi administratif des salariés (dossiers individuels, éléments de paie...), accompagne les mutations internes et participe aux processus de recrutement. C’est à lui d’accueillir et d’informer les nouvelles recrues, et de veiller au respect du droit d’expression des salariés.
Ses qualités : le sens de l’initiative, la capacité à écouter et à communiquer, la diplomatie. Pointilleux, il doit superviser la bonne application du Code du travail.
Sa formation : certaines entreprises se contentent du niveau bac + 2 (DUT GEA option ressources humaines, BTS compta-gestion), mais la plupart exigent maintenant un diplôme d’école de commerce, d’IEP ou un troisième cycle universitaire en droit ou en économie.
Juriste social
Bac + 5
Salaire débutant brut : 1 850 €
Ce spécialiste des conflits sociaux connaît par cœur le Code du travail. Il règle les litiges entre les salariés et la direction d’une entreprise. Homme de terrain et de négociation, il assume la fonction la plus délicate des ressources humaines. La flexibilité du travail et la RTT le placent souvent sur le devant de la scène.
Ses qualités : diplomatie, sens des responsabilités. Il connaît bien l’environnement de l’entreprise.
Sa formation : troisième cycle en droit du travail ou droit social.
Outplaceur
Bac + 5
Salaire débutant brut : 2 300 €
Vous êtes licencié, en recherche d’emploi ou désireux de changer de métier ? Peut-être rencontrerez-vous un outplaceur. Celui-ci peut intervenir dans une société de conseil en ressources humaines : il assiste alors les entreprises clientes dans leur décision de licencier ou non. Mais il peut aussi prospecter des entreprises en vue de placer des candidats. Dans les antennes de l’ANPE, le « consultant en reclassement » joue également un rôle important.
Ses qualités : très bonne connaissance de l’entreprise, expérience dans une société de conseil en ressources humaines, qualités relationnelles.
Sa formation : école de commerce, IEP, troisième cycle en ressources humaines ou en psychologie du travail.

© letudiant.fr 2005

En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies afin de vous proposer des services et une offre adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus