Alan lève 183 millions, ouvre 1000 postes et dit toujours "non" au management à l'ancienne

Sylvie Laidet

DOSSIER SPECIAL LICORNES FRANÇAISES - Six ans après son lancement, la pionnière de l’assurtech n’en finit pas de se développer. La licorne Alan vient de lever 183 millions d'euros et compte ouvrir 1000 postes d'ici à fin 2025. En plus de révolutionner le système de santé, son PDG révolutionne les façons de travailler : non à la réunionnite, non aux managers à l’ancienne, oui à la transparence des salaires... C’est ce qu’il appelle la « culture de responsabilité distribuée », où chaque “Alaner” est propriétaire de l’entreprise (via des BSPCE). Voici en 15 questions ce qu’il est utile de savoir avant d’y postuler, si ça vous chante.

Cinq ans après son lancement, Alan continue de se développer et recrutera 200 personnes d'ici 2022.

Alan lève 183 millions, ouvre 1000 postes et dit toujours "non" au management à l'ancienne
Cinq ans après son lancement, Alan continue de se développer et recrutera 200 personnes d'ici 2022.

Combien de recrutements d'ici 2025 ?

Avec sa nouvelle levée de fonds, Alan annonce vouloir ouvrir 1000 postes d'ici 2025.

"Nous prévoyons d’accueillir 1 000 nouveaux employés de partout en Europe : les Alaners sont déjà basés dans 180 villes et 9 pays, et travaillent de chez eux ou dans l’un de nos bureaux / espaces de coworking à Paris, Madrid, Gand, Bruxelles, Barcelone, Bordeaux, Lyon, Marseille et Nantes. Au cours des trois prochaines années, nous aurons besoin de talents dans tous les domaines afin de construire les solutions pour améliorer l’accès aux soins pour tous," , dixit le dernier communiqué de presse.

Quels postes à pourvoir ?

Ingénieur en développement logiciel, ingénieurs et analystes de données, concepteur produit, spécialiste des usages client, commerciaux, gestionnaires de compte client, support client, actuaires, médecins et autres professionnels de santé, expert en protection des données, finance et contrôle de gestion, ressources humaines,…

Quelles offres d'emploi chez Alan ?

Quels profils attendus ?

« Tant juniors que seniors, nous recrutons aussi partout en Europe, et en particulier en Espagne et en Belgique où nous sommes déjà présents au travers d'une offre de couverture santé locale, » précise Diane Rivière, culture & people lead chez Alan.

Date de passage au statut de licorne

Avril 2021

La soft skill qui compte chez Alan ? 

« Une forte capacité d'apprentissage »

Le défaut qu'il ne faut pas avoir quand on veut entrer chez Alan ? 

« Etre susceptible, mettre en avant son ego »

Quel processus de recrutement ?

« Six étapes, en miroir de nos méthodes de travail dont un test écrit, un entretien technique, un entretien de personnalité, une mise en situation pendant une journée »

Durée de la période d'essai ? Renouvelable ou pas ?

5 mois non renouvelables

Composition de la rémunération

Rémunération = salaire fixe et options d'action [BSPCE en France], pas de part variable, transparence totale des salaires

À lire aussi>> définition et fonctionnement des BSPCE ou Bons de Souscription de Parts de Créateur d'Entreprise

Les avantages particuliers

  • Déjeuner offert
  • Crèche gratuite
  • Accès libre à la formation
  • Flexibilité des congés
  • 4 semaines de plus en congé maternité et/ou de second parent
  • Maintien de salaire à 100% pendant les congés maternité et paternité dès le 1er jour et sans condition d’ancienneté
  • Maintien de salaire à 100% en cas d’arrêt maladie dès le 1er jour et sans condition d’ancienneté
  • Et bien sûr la couverture santé d’Alan offerte pour toute la famille

Les spécificités de l’organisation du travail

  • Pas de réunions mais processus de feedback continu
  • Liberté d'organiser son temps (pas de réunions)
  • Liberté de choisir son lieu de travail en Europe
  • Liberté de choisir les sujets sur lesquels on s'investit

Part de télétravail possible ?

Totalement flexible, en Europe.

Part des femmes dans l'entreprise et au codir

40% au total, 30% au comité de direction

La chanson préférée du PDG ?

« Je ne sais pas mais si je devais répondre à sa place je dirais "Fearless" de PinkFloyd », sourit Diane Rivière.

Première publication : 6/10/2021. Mise à jour : 10/5/2022.

Sylvie Laidet
Sylvie Laidet

Journaliste indépendante, je réalise des enquêtes, des portraits, des reportages, des podcasts... sur la vie des salariés en entreprise. Égalité femmes-hommes, diversité, management, inclusion, innovation font partie de mes sujets de prédilection.

Vous aimerez aussi :