Après un arrêt de travail long, deux nouveaux décrets pour prévenir le risque de désinsertion professionnelle

Sylvie Laidet

Maladie longue, burn-out, accident du travail,... Il est parfois difficile de revenir d'un arrêt de travail de longue durée. Pour parer à ce que l’on appelle la désinsertion professionnelle, le gouvernement vient de publier deux décrets préventifs dans le cadre de sa loi pour renforcer la prévention santé au travail. On vous explique ce que ça change concrètement si vous faites partie des 5 à 10% de salariés potentiellement concernés.

La désinsertion professionnelle est un risque couru par des salariés qui se retrouvent incapables de reprendre leur poste après un arrêt de travail longue durée.

Après un arrêt de travail long, deux nouveaux décrets pour prévenir le risque de désinsertion professionnelle
La désinsertion professionnelle est un risque couru par des salariés qui se retrouvent incapables de reprendre leur poste après un arrêt de travail longue durée.

Qu’est-ce que la désinsertion professionnelle ?

 C'est un processus qui empêche le salarié de revenir au travail après un long arrêt de travail et lui fait courir le risque d'affecter sa capacité à tenir de nouveau son emploi. Certains experts parlent de "mise en danger professionnelle". Ce processus recouvre des situations très variées. Il peut s'enclencher suite à un arrêt de travail pour accident, maladie, burn-out, stress, etc. Mais il peut aussi s'expliquer par un épuisement professionnel, des conflits au travail que l'on n'a pas envie de retrouver en retournant travailler, un changement de poste difficile, etc. Ce risque peut toucher n'importe qui car il n'est pas affaire de faiblesse de la personne mais de déséquilibre de vie.

 

Qui est concerné par les risques de désinsertion professionnelle ?

Tous les salariés atteints d’un problème de santé ou d’un handicap qui font face à des difficultés professionnelles. Donc potentiellement un à deux millions de salariés Français, selon l’IGAS. L'Inspection générale des affaires sociales estime qu'ils sont, à court ou moyen terme, exposés au risque de perdre leur emploi et de ne pas en retrouver un aisément.

 

5 nouveaux dispositifs pour prévenir la désinsertion professionnelle

 

1- Rendez-vous de liaison

Un rendez-vous de liaison avec votre employeur peut être organisée pendant votre arrêt de travail (supérieur à un mois). Et ce, en présence du service de prévention et de santé au travail et, si le salarié le demande, du référent handicap. Ce n'est pas un rendez-vous à caractère médical.
Objectif ? Préparer, si vous le souhaitez, votre retour dans l’entreprise et vous informer des mesures d’accompagnement mobilisables.

2- Visite médicale de pré-reprise anticipée

Une visite médicale de pré-reprise anticipée possible à partir d’un mois d’arrêt.
Objectif ? En fonction de votre état de santé, le médecin du travail pourra vous proposer des mesures d’aménagement de poste.

3- Eligibilité à la CRPE élargie

Un élargissement de l’éligibilité à la Convention de Rééducation Professionnelle en Entreprise (CRPE). Jusqu’ici réservée aux travailleurs handicapés, si vous êtes jugé salarié inapte ou à risque par un médecin du travail, vous pourrez bénéficier d’une CRPE.
Objectif ? Vous permettre de suivre une formation (maximum 18 mois) à un nouveau métier au sein de votre entreprise ou en externe, tout en conservant votre contrat de travail et votre salaire.

4- Essai encadré d’un autre poste

Un essai encadré pendant votre arrêt de travail. Il ne peut pas excéder 14 jours ouvrables, renouvelable une fois.
Objectif ? Vous permettre d’évaluer au sein de votre entreprise ou dans une autre, la compatibilité d’un poste de travail avec votre état de santé.

5- Visite médicale à 45 ans

Une visite médicale de mi carrière est prévue pour votre 45e  anniversaire. Ça, c’est cadeau !
Objectif ? Ne pas attendre que vous soyez en galère dans votre job, malade ou inapte pour anticiper d’éventuels besoins d’adaptation dans votre job. 

 

Les deux décrets prévention désinsertion professionnelle publiés au Journal officiel du 17 mars 2022

Sylvie Laidet
Sylvie Laidet

Journaliste indépendante, je réalise des enquêtes, des portraits, des reportages, des podcasts... sur la vie des salariés en entreprise. Égalité femmes-hommes, diversité, management, inclusion, innovation font partie de mes sujets de prédilection.

Vous aimerez aussi :