Décrocher un cursus grande école avec le CPF, c’est désormais possible

Publié le 12 novembre 2020 Gwenole Guiomard

FORMATION POUR CADRES – ASTUCES DE CRISE – C’est la bonne nouvelle de cette période de transition. Le Compte personnel de formation (CPF) permet aujourd’hui de suivre des certificats émanant des grandes écoles de commerce ou d’ingénieurs et des universités. En additionnant ces blocs de compétences, il est même possible de décrocher un Master à un coût très avantageux. HEC s’y met mais aussi l’Edhec, Grenoble Ecole de management, Kedge, EM Normandie, Cesi, Mines Telecom, etc. Explications des professionnels, exemple de tarifs en vigueur et témoignages de cadres qui ont testé ces nouveaux cursus.
Décrocher un cursus grande école avec le CPF, c’est désormais possible

Poussé par l’individualisation des parcours, l’obligation de découper les cursus en bloc de compétences, la Covid et le financement via le CPF, les grandes écoles françaises proposent (enfin) des certificats finançables par le Compte personnel de formation. Leur addition permet de décrocher des cursus de niveau Bac +5.

Ils témoignent

  • Arnaud Brizé, juriste expert en droit de la formation et de l’apprentissage au Cesi
  • Anne-Valérie Corboz, doyenne associée de l'Executive Education d’HEC Paris
  • Véronique Girod-Roux, responsable de la gouvernance des certifications professionnelles et de la VAE au sein de Grenoble Ecole de management
  • Stefan Crisan, directeur des opérations d’Edhec online
  • Franck Roger, directeur du développement de la formation continue de Kedge
  • Romain, cadre chez Engie
  • Christophe Savy, manager audiovisuel pour les centres de convention des parcs Disney

Décrocher un certificat d'une grande école via le CPF, comment ça marche ?

Aujourd’hui, en additionnant son DIF (il faut faire la demande avant le 30 juin 2021, lire ici comment faire) et son CPF, un cadre en CDI, qui n’a jamais utilisé ces fonds, se retrouve à la tête de quelque 4240 euros.

Arnaud Brizé

« Le calcul est simple, commente Arnaud Brizé, juriste expert en droit de la formation et de l’apprentissage pour la grande école d’ingénieurs et de management Cesi. Il s’agit de l’addition de son DIF (1800 euros) et de 2440 euros acquis par le CPF au 1er janvier 2021 pour un cadre ayant travaillé à temps plein. Ensuite, il est possible de suivre toute une série de certifications professionnelles constituée de blocs de compétences. En additionnant ces blocs, un diplôme de niveau 7, soit un Master 2, est accessible ».

Si l’entreprise abonde, le cadre peut se retrouver à la tête d’un montant pour se former avoisinant les 8500 euros.

Faire abonder son employeur

Pour mieux financer ces cours et aller plus vite dans l’acquisition de compétences, il faudra également faire abonder son entreprise à son projet de formation. Rien n’empêche l’employeur de financer l’intégralité du cursus. Mais, dans la pratique, nombre d’entre eux propose de financer un cursus à raison de 1 euro par euro CPF avancé et d’intégrer cet abondement sur le site Moncompteformation. Le cadre se retrouve alors à la tête d’un montant pour se former avoisinant les 8 500 euros. Mais cela impose de mettre son employeur dans la boucle et de co-construire une formation continue.

Un rapprochement tout bénéfice pour tout le monde : le salarié pourra compter sur son entreprise pour le financement, l’aménagement de son temps de travail/temps de formation et, en théorie, la reconnaissance y compris salariale de son nouveau cursus. L’employeur bénéficiera pour sa part d’un salarié bien formé et de l’aide des enseignants de la grande école formatrice.

Un atout pour changer de job ?

Financer un cursus via son CPF est a priori rendu très facile via les 379 400 formations et les 15 400 organismes de formation accrédités par Moncompteformation. Reste à choisir le bon établissement. Opter pour un cursus grande école permet d’éviter de mauvaises surprises et rassure des recruteurs toujours particulièrement frileux.

« Avec ce certificat HEC à 2650 €, je constate que je suis plus crédible auprès des cabinets de recrutement »

Romain, 32 ans, cadre chez Engie, souhaitait changer de job et a décidé d’utiliser son CPF pour décrocher un certificat en Corporate finance de HEC à 2 650 euros TTC. « Pour monter en compétences dans la finance, j’ai financé via le CPF le certificat de finance d’entreprise ICCF on line. C’est du Mooc ludique avec beaucoup de travail personnel. Avec ce certificat, je constate que je suis plus crédible auprès des cabinets de recrutement qui me font des retours plus positifs ».

Anne-Valérie Corboz

D’autant plus que ce certificat peut aussi permettre de décrocher le Programme Executive Msc in finance d’HEC. « La plupart de nos masters peut débuter par ce type de programme court, commente la professeure Anne-Valérie Corboz, toute nouvelle doyenne associée de l'Executive Education d’HEC Paris. On peut, par exemple, suivre un certificat en finance, puis décrocher un certificat en stratégie, rajouter un certificat en management. Il restera à rendre un travail écrit, une thèse, pour être diplômé du Mastère spécialisé en management d’une unité stratégique. C’est une politique que nous allons développer de plus en plus pour permettre aux cadres d’évoluer tout au long de leur carrière en ajoutant des blocs de compétences ».

3 exemples de cursus "CPFables" et leurs prix

Grâce à la modularisation des cursus, vous avez désormais l’embarras du choix !

Véronique Girod-Roux

Chez Grenoble école de management (GEM) par exemple, on propose des cursus finançables par le CPF et abondement de l’employeur ou du salarié « pour des tarifs oscillant entre 5 500 et 7000 euros », précise Véronique Girod-Roux, la responsable de la gouvernance des certifications professionnels et de la VAE. Ce peut-être des certifications pour devenir coach professionnel ou des certificats pour « Manager une activité », « Manager la relation client » ou « Manager une offre de services et l’expérience client ».

GEM est aussi en cours de modularisation des programmes sous forme de blocs de compétences, avec un démarrage sur la formation de niveau 7 (Bac +5) « Manager des systèmes d’Information et du numérique ».

 

Stefan Crisan

A l’Edhec, Stefan Crisan, directeur des opérations d’Edhec online propose aussi une série de certificats on line à 2500 euros l’unité. « Nous avons développé cette offre car nous avons bien compris tout l’intérêt de découper nos cursus en bloc de compétences. Il s’agit pour nos stagiaires d’obtenir un diplôme et de gagner en employabilité ». D’où des cursus en corporate finance ou en advance strategy management. « Nous allons en lancer 4 autres au printemps 2021 en cybercriminalité et en entrepreneuriat d’une centaine d’heure. Il s’agira aussi d’accompagner les porteurs de projets et de leur proposer du coaching. L’obtention de ces certificats permettent ensuite de décrocher, par exemple, notre diplôme de niveau Bac +5 de « manager on line ». Il est découpé en certificat de 4 modules de 20 h à 3500 euros le module avec possibilité de le financer avec son CPF, un abondement de son entreprise, un financement personnel, le plan de formation de son employeur et un CPF de transition ».

Franck Roger

L’école de management Kedge propose également des parcours e-certificate finançables par le CPF. « Ces cursus à 2100 euros présentent l’avantage de mixer des contenus digitaux, des vidéos et un accompagnement d’un coach. A raison de 40 heures sur 3 à 4 mois, ils développent chez le participant des compétences métiers mais aussi des soft skills, » explique Franck Roger, le directeur du développement de la formation continue de Kedge.

Kedge propose ainsi le cursus « Piloter un projet », « Manager des hommes et des équipes » « Dynamiser sa communication », « Elaborer un business plan », ou « Préparer et mener une négociation d'affaires », tous à 2 100 euros le cursus. « Ces formations ‘’CPFables’’ permettent de valider des blocs de compétences et lancer des parcours plus longs allant jusqu’à la diplomation. D’autres financements sont alors possibles et permettent des parcours classiques ou de la validation des acquis de l’expérience (VAE), ajoute Franck Roger. C’est pourquoi je conseille aux cadres intéressés de nous contacter pour que nous puissions organiser des parcours sur-mesure ».

Christophe Savy : « Depuis l’obtention de ce certificat, j’ai été chassé deux fois en interne et une fois en externe »

Christophe Savy, la quarantaine, est manager audiovisuel pour les centres de convention des parcs Disney

« Je viens, pour ma part, de décrocher le certificat de Kedge sur le management des équipes et des hommes. 2100€ bien investis que j’ai financés intégralement par mon CPF. Cela m’a permis, pendant le confinement, de me former sur les nouveautés managériales. Le cursus est intéressant et le principal avantage est de disposer d’un accompagnement mené par un conseiller pédagogique me permettant de transposer les techniques de management à destination des générations les plus jeunes et des populations non françaises. Ce cursus booste aussi ma carrière. Suivre une formation signale à ma direction ma motivation. J’ai été, depuis, chassé deux fois en interne et une fois en externe par des managers appréciant cette ligne en plus, cette école prestigieuse, sur mon CV. Mon entourage professionnel sait que je me forme. C’est un plus en matière de recrutement ».

Quelles autres grandes écoles proposent des cursus "CPFables" autour de 3000 € ?

Cette addition de blocs de compétences pour décrocher un cursus diplômant de niveau Bac +5 gagne de nombreuses grandes écoles françaises. Parmi elles, nous avons repéré :

  • Montpellier Business School propose aussi des Certificate programmes en strategy, Finance & Business Performance, Management, Sales Performance/Customer relationship, Project Management, Marketing & Communication.
  • Institut Mines-Télécom Business School, a, pour sa part, lancé un Executive Master « IA pour les managers innovants » dont chacun des 6 modules est réalisable au prix de 2500 euros via le CPF.
  • L’EM Normandie à Caen, Paris ou le Havre dispose de 4 blocs de compétence à 3000 euros l’unité en management des équipes, pilotage de la performance économique, stratégie marketing et commerciale et gestion d’un centre de profit.
  • Le Cesi Ecole de Formation des Managers et ses 25 campus disséminés en France propose un catalogue imposant de plus de 200 cursus allant du certificat pour « manager un service industriel » à 2300 euros à « Gérer les flux logistiques » à 2050 euros en passant par le bloc « analyser le besoin et conduire l’étude de faisabilité du projet digital » à 2900 euros.
  • L’Institut Léonard de Vinci, établissement spécialisée dans la formation continue au sein du Pôle Léonard de Vinci, propose une formation diplômante de niveau 7 (Bac +5) en attaché de recherche clinique à 3550 €.
  • Enfin, l’Essec propose des cursus de 2 à 3 jours à moins de 2000 euros sur les outils de l'analyse stratégique, les fondamentaux de la négociation ou le management transversal.
Gwenole Guiomard
Gwenole Guiomard

Je suis journaliste spécialisé dans les questions de formation et d’emploi. L’un ne doit pas aller sans l’autre et la compréhension des deux permet de s’orienter au mieux. Je rédige aussi, tous les deux ans, le Guide des professionnels du recrutement. Je suis aussi passionné d’histoire et amoureux des routes de la soie.

Vous aimerez aussi :