Mon boss refuse ma démission, que faire ?

Sylvie Laidet

DROIT DU TRAVAIL - Présenter sa démission et se la voir refuser par son manager ! Ça vous rappelle sans doute l’expérience de la Première ministre Élisabeth Borne qui a accusé une fin de non-recevoir de la part d’Emmanuel Macron lorsqu’elle lui a présenté sa dem’. Et si demain, votre boss refusait votre démission, comment réagir ? Les recommandations de Félix Guinebretière, avocat spécialisé en droit du travail.

Et si vous viviez la même expérience que la Première ministre ? Elisabeth Borne a tenté de donner sa démission mais son boss l'a refusée. Que dit le droit du travail en entreprise ?

Mon boss refuse ma démission, que faire ?
Et si vous viviez la même expérience que la Première ministre ? Elisabeth Borne a tenté de donner sa démission mais son boss l'a refusée. Que dit le droit du travail en entreprise ?

Il témoigne

  • Félix Guinebretière, avocat spécialiste en droit du travail

 

Une démission, ça ne se refuse pas

Première bonne nouvelle pour le démissionnaire : l’employeur ne peut pas légalement refuser une démission (sauf si le démissionnaire est en CDD et qu’il ne souhaite pas partir pour un CDI). Il peut en revanche, pour gagner un peu de temps, refuser de prendre la lettre de démission que le salarié voulait lui remettre en main propre.

Une lettre recommandée pour acter la démission et le préavis

Si votre employeur refuse la remise du courrier en main propre, adressez-lui votre lettre de démission en recommandé avec accusé de réception

felix.guinebretiere@hsf.com
Cette démarche produit deux effets. D’abord, elle acte votre démission. Et, elle fait courir le début du préavis. Ce dernier court en effet à partir de la date de la première présentation du courrier recommandé à votre employeur.
Félix Guinebretière, avocat spécialiste en droit du travail

Pour la durée du préavis, notez bien qu’il n’existe pas de dispositions particulières dans le Code du travail. Vous devez vous référer à votre contrat de travail, votre convention collective, ou à défaut aux usages en vigueur dans votre profession.

 

Votre démission actée, votre préavis circonscrit, il ne vous reste plus qu’à bosser pour jusqu’au dernier jour, à organiser la passation de vos dossiers, à faire un pot de départ et à remercier ceux qui restent. Et ciao, bye bye !

 

Sylvie Laidet
Sylvie Laidet

Journaliste indépendante, je réalise des enquêtes, des portraits, des reportages, des podcasts... sur la vie des salariés en entreprise. Égalité femmes-hommes, diversité, management, inclusion, innovation font partie de mes sujets de prédilection.

Vous aimerez aussi :