20 à 25% plus efficaces grâce aux réseaux sociaux

Publié le 27 juillet 2012 Elodie Buzaud

Voilà une nouvelle qui encourage managers et PDG à favoriser l’utilisation des réseaux sociaux en entreprise : ces derniers pourraient faire grimper la productivité de 20 à 25%, selon une étude du cabinet de conseils McKinsey publiée hier.

Mais il y a réseaux et réseaux : l’étude vante les bénéfices des réseaux sociaux dits internes. Ni Facebook, ni Twitter donc, ceux-là s’appellent Yammer, Jive ou Chatter. Ils permettraient aux salariés de « réfléchir au lancement de nouveaux produits », mais aussi « d’améliorer le travail collaboratif des PME locales qui peuvent ainsi se rapprocher de leurs clients et fournisseurs », a expliqué Eric Hazan, associé chez McKinsey aux Echos.

En outre, ces outils pourraient rapporter gros : entre 900 et 1 300 milliards de dollars, dans tous les secteurs de l'économie. 500 milliards de dollars dans le domaine du marketing et des ventes, 345 milliards dans la création de produits et les opérations et 230 milliards dans les activités de support.

Les entreprises l’ont bien compris et utilisent ces réseaux trois fois plus qu’il y a 3 ans, rapporte le cabinet. Elles sont donc 70% à les pratiquer aujourd’hui. Les bénéfices de la formule leur ferait même oublier les difficultés liées à ces réseaux, puisque seules 28% des entreprises contrôlent leur utilisation.

Elodie Buzaud © Cadremploi.fr

Elodie Buzaud
Elodie Buzaud

Le travail et l’écologie sont mes thématiques de prédilection. En tant que journaliste indépendante, je cherche notamment à répondre aux questions que posent ces deux sujets pour mieux comprendre comment le travail, et les travailleurs, peuvent contribuer à la transition écologique.

Vous aimerez aussi :