1. Accueil >
  2. Actualités >
  3. L'actualité de l'emploi >
  4. 3 raisons pour les jeunes cadres de débuter leur carrière dans une PME

3 raisons pour les jeunes cadres de débuter leur carrière dans une PME

3-raisons-pour-les-jeunes-cadres-de-debuter-leur-carriere-dans-une-pme

Mathilde Hodouin

18/05/2017

En recherche de poste, les jeunes cadres ont tout intérêt à regarder du côté des petites entreprises. Une étude vient de montrer que les entreprises de moins de 50 salariés en France avantageaient les juniors.

Vous êtes un jeune cadre sur le marché du travail en France ? Selon une récente étude du Cereq, vous avez tout intérêt à regarder du côté des petites et moyennes entreprises (PME). « Les jeunes cadres (jusqu’à 3 ans d’expérience) commencent souvent leur carrière dans une petite entreprise privée de moins de 50 salariés », explique Marina Bourgain*, professeur à l’École Supérieure de Commerce de Clermont. Voici 3 raisons pour un jeune cadre d’opter pour une petite entreprise.

 

Une évolution indépendante du diplôme

Vous voulez monter en grade ? La mobilité au sein de l’entreprise (inter-organisationnelle) est plus importante dans une petite entreprise que dans une grande. 28 % des jeunes cadres ont bénéficié d’une mobilité inter-organisationnelle et obtenu le statut cadre. Une possibilité que seuls 6 % des jeunes cadres dans les boîtes de 500 salariés et plus ont rencontrée.

 

Moins de discriminations de genre

50 % de jeunes cadres dans les petites entreprises sont des femmes. On y trouve donc un environnement mixte qui respecte la parité. Marina Bourgain lie ce constat à la formation des employés recrutés par les petites entreprises. 51% des jeunes cadres qui y travaillent ont suivi une filière universitaire plutôt qu’une école (37 %). Or, les jeunes françaises ont tendance à davantage s’orienter vers des filières moins sélectives, comme l’université.

 

Davantage d’opportunités en région

Les grandes entreprises (plus de 500 salariés) se concentrent sur les plus gros bassins d’emploi comme l’Île-de-France ou les métropoles régionales. Ce n’est pas le cas des petites entreprises, qui se répartissent uniformément dans les 11 régions françaises. 64 % des jeunes cadres embauchés dans les petites entreprises travaillent hors Île-de-France. 59% restent dans leur région de formation. Par ailleurs, un emploi dans une petite entreprise signifie aussi proximité et stabilité : 52 % des jeunes cadres n’ont connu qu’un seul employeur.

*Marina Bourgrain a participé à une étude publiée en mai 2017 par le Centre d’études et de recherches sur les qualifications (Cereq). Elle a analysé la situation de plus de 12 000 jeunes cadres diplômés en 2010 et en poste dans une petite entreprise entre 2010 et 2013. La quasi-totalité de ces jeunes cadres (91%) travaille dans les services. 42% d’entre eux se concentrent dans les activités spécialisées, scientifiques et techniques.

Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+