1. Accueil >
  2. Actualités >
  3. L'actualité de l'emploi >
  4. 5 habitudes à adopter au bureau pour sauver la planète

5 habitudes à adopter au bureau pour sauver la planète

5-habitudes-a-adopter-au-bureau-pour-sauver-la-planete

Céline Husétowski

02/08/2018

Depuis mercredi 1er août, l’humanité vit à crédit. Elle a épuisé toutes les ressources renouvelables que la planète peut lui fournir en 1 an. Mais des solutions existent. Voici 5 habitudes pour commencer à réduire notre empreinte écologique au bureau.

Selon l’ONG Global Footprint Network, la date de dépassement de nos ressources naturelles avance chaque année à cause de notre surconsommation et de notre mode de vie. En France, c’était le 5 mai soit près de 4 mois avant la date moyenne internationale. Il est temps de changer nos comportements en modifiant nos habitudes.

1-Paramétrez votre imprimante

Selon l’agence de l’Energie et de la maîtrise de l’Energie (ADEME), chaque salarié consomme 70 à 85 kg de papier, soit l’équivalent de 3 ramettes par mois. Seulement 20 % des papiers sont recyclés, contre 41 % à la maison. 

Même si votre entreprise n’a pas encore investi dans un logiciel pour limiter les erreurs d’impression, vous pouvez agir facilement manuellement.

-Avant tout, paramétrez les options de votre imprimante par défaut en recto-verso et noir et blanc.

-Evitez les impressions inutiles comme les e-mails. Selon l’ADEME, 25 % des documents sont jetés 5 minutes après leur impression et 16 % des impressions ne sont jamais lues.

-Vous pouvez aussi demander des bacs de tri à votre entreprise. Pourquoi ne pas s’inspirer de l’initiative du Goethe-Institut à Paris qui a mis en place des bacs à brouillon pour récupérer les impressions ratées. L’Institut a aussi réduit le nombre d’imprimante à une par étage.

2- Equipez-vous pour manger écolo  

En restauration collective, le gaspillage alimentaire représente environ 15 à 20 tonnes jetées chaque année pour un restaurant servant 500 convives et 200 repas à l’année.

Si vous allez déjeuner dans votre restaurant d’entreprise :

-Essayez d’ajuster les portions à votre faim et ne prenez que le pain que vous mangez.

-Pensez aussi à trier vos déchets pour permettre le retour à la terre des biodéchets. Pour éviter le gaspillage alimentaire, vous pouvez aussi investir dans un tupperware.

-Et pour ceux qui en ont déjà un et qui veulent aller plus loin, vous pouvez supprimer la viande de votre alimentation pour réduire votre impact sur l’environnement. C’est ce qu’a fait Wework, le géant du coworking qui a retiré la viande des menus de ces 6 000 salariés. Avec cette mesure Migueul McKelvey, le fondateur souhaite réduire l’impact de la société sur l'environnement et sauver "plus de 15 millions d'animaux d'ici 2023".

Si vous déjeunez dehors :

-Equipez-vous et emportez vos propres couverts, votre tupperware ou votre mug pour éviter la surconsommation de produits jetables.

-Initiez vos collègues au déjeuner zéro déchet comme chez Senova où mercredi on déjeune avec de la vaisselle réutilisable.

-Et si vous demandiez à votre entreprise un kit ? avec un mug, une gourde, une lunch box. C’est gagnant-gagnant pour les deux parties. 

3- Pédalez pour la planète 

Saviez-vous que la loi encourage les alternatives aux modes de déplacements traditionnels ? Depuis le 1er janvier 2018, la loi sur la transition énergétique pour la croissance verte demande aux entreprises de plus de 100 salariés de mettre en place un plan de mobilité pour améliorer la mobilité de son personnel. 

-Si vous travaillez dans une petite structure, pensez aux solutions alternatives comme le co-voiturage ou bien l’autopartage qui consiste à utiliser à plusieurs le même véhicule disponible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Les trajets domicile-travail représente 30 % du trafic routier et s’effectuent souvent avec une seule personne, selon l’ADEME.

-Pour ceux qui travaillent en milieu urbain, ressortez votre vieux vélo, bon pour la santé et le porte-monnaie. Si vous avez besoin de convaincre votre entreprise sur ses bienfaits, donnez-lui ce chiffre : un arceau à vélo coûte entre 50 et 150 euros contre 20 000 euros pour une place de parking, selon l’ADEME. 

-Il fait vraiment froid ? réchauffez-vous dans les transports en commun comme le bus, tramway. Comparé à la voiture, le bus consomme 40 % d’énergie et le métro 104 fois moins q'un véhicule.

4-Eteignez la lumière des pièces inoccupées

En moyenne on passe 200 jours par an au bureau et l’optimisation de l’éclairage pourrait faire économiser 70 % des dépenses. 10 minutes d’éclairage inutile 3 fois par jour correspondent à 5 jours d’éclairage continu en 1 an. Pour éviter ce gaspillage d’énergie, il y a des gestes simples.

-Eteignez la lumière dans les bureaux ou les salles de réunion inutilisées. Ça paraît évident et pourtant ce n’est pas encore un réflexe pour tous ceux qui partent tard du bureau.

-Pensez à la lumière naturelle. Pour la faire entrer, dégagez les fenêtres ou tout ce qui fait obstacle à la luminosité. 

-Vous pouvez aussi proposer à votre entreprise d’opter pour les LED plus économiques (jusqu’à 40.000 heures) et respectueuses de l’environnement. On en trouve désormais partout et même au Palais de l’Elysée qui en 2015 a changé tout son éclairage pour des LED.

5- Privilégiez l’occasion ou le réemploi pour vos équipements

Les équipements numériques ont des impacts sur l’environnement. Pour allonger leur durée de vie et faire des économies.

-Vous pouvez bichonner votre ordinateur grâce au mode économie d‘énergie. 

-Et si votre ordinateur ne fonctionne plus, vous n’êtes pas obligés d’en demander un autre. Pensez à la réparation. La fabrication d’un ordinateur coûte cher à la planète. Pour un ordinateur, il faut compter 240 kg de combustibles fossiles, 22 kg de produits chimiques et 1,5t d’eau. De quoi réfléchir.

-Si votre entreprise ne le fait pas déjà, suggérez à votre boss d’en acheter sur le marché du réemploi ou du matériel reconditionné. Par exemple, le groupe la Poste lors du déménagement de son site parisien « atlantique » a en partie donné à des associations ces 4 400 équipements qui ont trouvé une seconde vie.

-Concernant vos objets perso, vous pouvez créer un espace troc en les déposant dans des lieux de passage, ou des salles dédiées. Vous ferez peut être des heureux parmi vos collègues.

Comment agir pour protéger l'environnement-ADEME
Cliquez sur l'image pour agrandir

Si vous voulez évaluer votre empreinte écologique sur l’environnement, l’ONG Global Footprint Network a lancé un calculateur disponible en ligne.

* Retrouvez tous les chiffres et d’autres conseils dans les guides » Zéro déchet au bureau, Zero waste France, mai 2018 » et « Eco-responsable au bureau, association ADEME, juin 2017 ».

Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+