1. Accueil >
  2. Actualités >
  3. L'actualité de l'emploi >
  4. 76 % des salariés en banque souffrent d'une charge excessive de travail

76 % des salariés en banque souffrent d'une charge excessive de travail

76--des-salaries-en-banque-souffrent-dune-charge-excessive-de-travail

Mathilde Hodouin

13/06/2017

Habituellement synonyme de confort et avantages, les conditions de travail du secteur de la banque semblent se dégrader. C’est ce que conclut une enquête auprès des salariés de banques et sociétés financières en France. Tour d’horizon.

Dans un secteur bancaire en pleine digitalisation, les conditions de travail se dégradent. Une étude publiée début juin 2017 par le Syndicat national des banques (SNB/CFE-CGC) pointe l’alourdissement de la charge de travail, avec moins de temps et de moyens. Les 6 700 salariés interrogés qui travaillent dans les banques, sociétés financières et de crédit se montrent de plus en plus inquiets pour la pérennité de leur emploi.

 

69 % des salariés n’ont pas le temps de tout faire

76 % des sondés estiment que leurs supérieurs leur demandent une quantité excessive de travail. Par ailleurs, ils sont 69 % à estimer ne pas avoir le temps nécessaire pour accomplir leur tâche correctement. Une situation qui empêcherait 49 % des sondés de concilier vie personnelle et vie professionnelle. Avec les cadres bancaires, « la responsabilité augmente, mais pas les possibilités de gérer », explique le psychologue du travail Xénophon Vaxevanoglou, qui a dirigé l’étude.

Lire aussi : Quels emplois dans les banques à l'heure de la digitalisation ?

Faible autonomie et objectifs difficiles à atteindre nourrissent les inquiétudes des salariés. Ainsi 37 % des personnes interrogées pensent-elles que leur sécurité d'emploi est menacée. « Dans un secteur protégé jusqu’à présent, le sentiment d'insécurité (…) émerge tout d'un coup de manière explosive », souligne Xénophon Vaxevanoglou. Les micro-organisations perpétuelles entretiendraient ce sentiment, selon lui.

 

Des collectifs de travail forts pour surmonter les difficultés

Il y a tout de même des aspects positifs dans le secteur bancaire. Le personnel des banques peut compter sur des collectifs de travail forts. Xénophon Vaxevanoglou évoque une solidité des collectifs de travail qui font tampon dans l'équation qui conduit des risques psychosociaux aux problèmes de santé. Pour éviter le burn out de leurs subordonnés, les cadres bancaires doivent donc veiller à équilibrer leur charge de travail. Pensez collectif !

Lire aussi : Manager : comment gérer un burn-out dans son équipe ?

Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+