8 métiers qui seront au top en 2030

Ingrid Falquy

En 2030, le monde du travail aura été bouleversé et de nouveaux métiers seront en vogue. C’est en tout cas ce que prévoient les analystes de la fondation Canadian Scholarship Trust, qui en liste 30 dans son rapport "Careers 2030".
8 métiers qui seront au top en 2030

Les robots vont nous piquer nos jobs ? On en inventera de nouveaux. Les analystes de la fondation Canadian Scholarship Trust ont listé 30 jobs d’avenir. Parmi eux, on trouve des classiques impérissables (styliste, pompier, esthéticien, plombier, pharmacien, professeur) mais aussi d’autres plus improbables qui restent encore à inventer. De quoi rassurer le quart des Français qui ont déclaré à Randstad* craindre que leur travail soit un jour automatisé. Voici une liste, non exhaustive, des postes inattendus que vous pourriez occuper dans un futur proche.

Des métiers pour un quotidien simplifié

En 2030 les robots seront omniprésents et nous simplifieront la vie. Ce qui laissera plus de temps pour recréer du lien entre les humains. Et pour ça, il faudra des spécialistes.

- Le conseiller en robot sera capable de vous conseiller sur le meilleur androïde à adopter au sein de votre foyer ou votre entreprise, celui qui répondra à vos moindres besoins.

- Le localiseur lui sera une sorte de gestionnaire de communautés, qui s’assurera qu’à une petite échelle géographique les habitants ont tout ce qu’il faut pour être autosuffisants.

- Quant au fermier urbain, il répondra à cette même réalité mais de façon hyper ciblée : son rôle sera d’assurer l’autosuffisance alimentaire de la communauté, même en pleine ville.

Des métiers pour répondre aux enjeux environnementaux

La prise de conscience environnementale a déjà dynamisé certains secteurs d’activité. En 2030, des nouveaux métiers, qui paraissent insolites aujourd’hui, auront vu le jour pour répondre aux enjeux écologiques.

- Le spécialiste en design recyclable, intégré à toutes les entreprises de conception, sera chargé d’imaginer des produits manufacturés faciles à recycler.

- Le designer d’ordures imaginera lui comment "up-cycler" les détritus : prendre des morceaux d’un produit inutilisable pour en construire un autre.

- Quant au ré-ensauvageur, sa tâche sera de réparer les dégâts causés par l’humain sur l’environnement. Il dépendra probablement de la fonction publique. Son quotidien consistera à supprimer des routes pour réhabiliter des chemins de terre ou encore réintroduire des espèces sauvages dans les forêts.

Des métiers pour redonner le sourire

Après l’ère du tout productif, on se préoccupe désormais de plus en plus de notre bien-être, individuel et collectif. Pas étonnant donc trouver parmi les 30 métiers en vogue en 2030 des spécialistes du bonheur.

- Par exemple, le concepteur d’amusement aura pour mission d’introduire le jeu dans tous les domaines de la vie. Son but sera d’insuffler aux autres de la motivation, de meilleures habitudes, ou même de les soigner par le fun.

- Sinon, l’ambassadeur de la culture d’entreprise sera une pièce maîtresse de toutes les entreprises. Il existe déjà plus ou moins dans certaines entreprises, à travers les fonctions RH. Il se rapproche notamment du Chief Happiness Officier apparu ces dernières années.

 

*étude publiée le 28 avril 2016, menée en France par Randstad en novembre 2015 auprès d’un panel de 1000 employés âgés de 18 à 65 ans.

 

Et vous, quel métier vous voyez vous exercer en 2030 ?

Ingrid Falquy
Ingrid Falquy

Vous aimerez aussi :