1. Accueil >
  2. Actualités >
  3. L'actualité de l'emploi >
  4. 90 % des managers déclarent faire confiance à leur équipe…vraiment ?

90 % des managers déclarent faire confiance à leur équipe…vraiment ?

90--des-managers-declarent-faire-confiance-a-leur-equipevraiment-

Quentin Velluet

19/10/2016

La quasi-totalité des managers français déclarent avoir confiance en leur équipe et être très flexibles sur leur façon d’organiser leur temps de travail. Mais entre ce qu’ils déclarent, ce qu’ils font et ce qui est perçu par leurs équipes, il y a parfois un monde.

Des salariés sans bureau attitré, au forfait jour et incités au télétravail. La flexibilité n’a jamais été autant prônée par le monde de l’entreprise et celui du management. Selon une récente étude* publiée en juin 2016 par Horoquartz, 90 % des managers feraient confiance à leur équipe sur la gestion du temps de travail. 87 % d’entre eux déclarent respecter l’équilibre entre vie pro et vie perso. Et plus du tiers accepte des retards de 30 minutes ou plus. Il faut croire que le message de la flexibilité est passé chez cette catégorie de salariés. Pourtant quelques indices montrent que ces chiffres relèvent plus d’une posture que d’un comportement réel.

Le contrôle demeure, l’autonomie se fait attendre

Premièrement, les managers se contredisent eux-mêmes quand, dans la même étude, une majorité (67 %) avoue contrôler de manière précise ou imprécise la présence de leurs collaborateurs. Deuxièmement, il n’est pas rare de voir les salariés managés se plaindre d’un manque de liberté dans leur organisation. Début 2016, Cadremploi a montré qu’ils sont encore 68 % à réclamer plus d’autonomie au travail et 32 % à juger que le manager idéal doit avoir comme atout principal la capacité à déléguer et faire confiance. Une étude** publiée par le spécialiste de la conférence téléphonique Powwownow, a conclu la même chose en mars 2016. Les 76 % de Français réclamant plus de flexibilité dans l’organisation de leur journée de travail ont pointé la responsabilité des managers qui, selon eux, rencontrent des difficultés à s’adapter à la gestion des salariés à distance. La lente mise en place du télétravail dans les entreprises françaises semble en être l’exemple parfait.

 

*Étude menée par OpinionWay du 16 au 20 juin 2016 auprès d’un échantillon de 1 043 salariés encadrants, représentatif de la population des salariés français travaillant dans une entreprise privée ou publique.

**Sondage mené du 22 au 28 janvier 2016 auprès d’un échantillon représentatif de 1 000 employés français.

5

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Leroux Philippe

27/12/2016

à 15:17

Le manager est un idiot utile dans un organigramme proportionnel à la taille de l'entreprise. Je reçois la pression que je répercute ensuite sur mes subalternes. Ce pourrait être le chaînon manquant dans le futur car pas toujours identifiable.
Et surtout, surtout, leurs ego hypertrophié en font rarement des entrepreneurs. La soupe est trop bonne...

> Répondre

Michel Petremann

28/10/2016

à 11:12

Qu est ce que la confiance ? Rien n est moins flexible que la grande muette, et pourtant personne ne fait lui meme le parachute qu il a dans le dos...
J ai connu dans l armée les plus grandes preuves de confiance dans un cadre rigoureux.
Je n en defends pas moins la flexibilité aujourd hui mais la confiance est un terme trop facilement utilisé par certains.

> Répondre

PERRIN Eric

24/10/2016

à 17:01

90% des managers???... Vraiment???... Messieurs les managers, vous seriez bien avisés de consulter vos cadres avant de répondre à ce genre d'enquête!!... Car si j'en ai trouvé 2 dans ma carrière (pas encore terminée) qui faisaient confiance (et on va dire "relativement" confiance) à leurs équipes cadres sur bientôt 10 postes de cadres occupés, c'est bien le bout du monde!!...
Le dernier en date était pendu tous les jours au fil avec moi pour faire le point sur les dossiers que je traitais, la précédente fouillait carrément mes courriers sur mon bureau!!... Bonjour la confiance, l'autonomie, et la responsabilisation!!!...

> Répondre

En réponse à PERRIN Eric

Sam

25/10/2016

à 06:39

"Messieurs les managers" ...étonnant en 2016 de voir les hommes seuls managers !
Enfin la confiance cela ne se décrète pas ...elle se tisse selon ce que le collaborateur renvoie .

> Répondre

En réponse à Sam

Idem

25/10/2016

à 17:15

Pas d'accord avec votre approche, Sam... Les "managers" sont bien souvent ceux qui recrutent, ou ils ont une part active dans le processus de recrutement et de sélection du candidat. Une fois que le choix est fait sur celui-ci, c'est qu'il correspond déjà, au moins de visu, à l'idée que se font ces "managers" du candidat en question: à partir de ce moment-là, on lui accorde déjà une certaine confiance (la période d'essai est là pour ça), et ensuite on le fait monter en compétences... donc en lui accordant sa confiance. Il n'est pas étonnant que les cadres cherchent à quitter une société si celle-ci ne leur accorde pas une confiance minimum pour exercer leurs compétences... Je vous rappelle qu'être cadre, c'est déjà s'impliquer dans les valeurs véhiculées par la-dite société et ses "managers"... Si ceux-ci ne donnent pas leur confiance d'entrée, autant qu'ils ne recrutent pas!...

> Répondre

+