1. Accueil >
  2. Actualités >
  3. L'actualité de l'emploi >
  4. A quoi ressemblera notre pause déjeuner dans le futur ?

A quoi ressemblera notre pause déjeuner dans le futur ?

a-quoi-ressemblera-notre-pause-dejeuner-dans-le-futur--

Sylvie Laidet

25/10/2018

Aliments anti-stress, stimulants cognitifs … Certaines innovations culinaires promettent des repas plus équilibrés qui boosteraient notre concentration et notre productivité au boulot. Tour d’horizon de cette lunch révolution repérée au Salon international de l’alimentation (Sial) qui vient de refermer ses portes.

Les nouveautés alimentaires repérées au Sial 2018 ne sont pas toutes disponibles. Certaines attendent encore sagement dans les labo de start-up techno qui travaillent à disrupter nos bonnes vieilles habitudes. Le point commun de ces innovations ? La recherche d'équilibre entre alimentation équilibrée et respect de la planète, qui prend parfois la forme d'un substitut de repas.

Un repas à boire

Ardent défenseur d’une alimentation fonctionnelle, la start up Vitaline propose une gamme de repas à boire, notamment une, Focus, qui favoriserait la concentration. Dans l’assiette, enfin plutôt dans la bouteille (en verre) des stimulants cognitifs naturels comme les baies de guarana, du ginseng ou encore de la théanine connu pour avoir un effet anti-stress sur notre cerveau. 

 

Du steak de synthèse

La recette est simple : du sel, du jus de betterave, de la chapelure, de la poudre d’œuf, et des cellules de bœuf cultivées en laboratoire. Mélangez le tout et vous voilà devant un steak de culture. Bon, il va falloir attendre encore un peu avant de partager ce festin. La société de technologie alimentaire Menphis Meats, qui compte Richard Branson et Bill Gates dans son tour de table, mise sur une commercialisation en 2021 aux Etats-Unis. Le temps que ça traverse l’Atlantique, c’est presque déjà dans vos assiettes.

Par ici la bonne soupe !

Prêtes à boire, froides ou à réchauffer, les 3 nouvelles recettes de soupes de la start-up lyonnaise Hari&co compte près de 15 % de légumineuses et un mélange de légumes et d’épices hyper gourmand. C’est que les pois chiches, lentilles et autres haricots rouges ont des vertus bien connus des actifs : mangées le midi, leur richesse en fibre et en protéines de qualité évitent le fameux coup de pompe d’après-repas. De quoi redémarrer l’après-midi rassasié et alerte.

De vrais faux fromages

Ou plutôt des « affinés végétaux » ! A l’œil, on dirait de vrais fromages mais les recettes mises au point par l’équipe des Nouveaux Affineurs contiennent en fait des purées d’amande, de noix, de noix de cajou, de pois ou de soja bios fermentées avec des bactéries ou des levures. 100% vegan donc. Le tout est affiné deux à huit semaines dans des chambres froides. Evidemment, une texture et une allure proches de celles du fromage mais avec des goûts différents. Cheese !

Des desserts végan

100% bio et végétal, sans gluten, sans conservateurs, sans colorants artificiels… les veggines (donc des verrines végétales), les macarons et autres glaces et sorbets mis au point par La Végisserie, respectent à la lettre ce cahier des charges 100% veggie. Avec ces pâtisseries végétales, vous finissez le repas sur une note sucrée, sans risque pour la santé.

Des menus génétiques

Et si on analysait votre ADN pour vous dire quoi manger durant votre pause déjeuner ? La start up américaine Habit livre ainsi à domicile un kit de prélèvement ADN, effectue des tests, et vous soumet, via une appli, des conseils nutritionnels. Plus de protéines, plus de gluten, etc. Vous apprendrez ce qui est bon pour votre organisme. Et pour aller jusqu’au bout de la chaine, l’entreprise livre des plats préparés qui tiennent compte des exigences nutritives identifiées.

Une lunch box éco-responsable

A chaque fois que vous descendez chez le traiteur, vous en repartez avec au mieux, des boites en carton et au pire des boites en plastique garnies de votre plat du jour. Pas très écolo tout ça. Les nordistes de Niiji ont mis au point une lunch box réutilisable, éco-conçue, biosourcée et fabriquée en France. Le principe est simple : vous débarquez chez votre traiteur favori (qui utilise des boites Niiji of course), vous enregistrez la location de votre lunch box Niiji, vous partez vous régaler et vous retournez la boite lors de votre prochaine visite. Donc un déj’ zéro déchet !

 

Un afterwork plus healthy

Et si vous laissiez tomber les bonnes vieilles chips bien grasses, pour des chips plus light. Par exemple en testant les chips d’artichaut de l’espagnol Cynara fabriqués à partir de produits frais.

 

Ou encore des criquets dont il faut retirer les ailes et les pattes, des grillons domestiques et des larves de ténébrion Molitor préparés et conditionnés par les nordistes de Minus Farm..


1

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

BOISSY

30/11/2018

à 09:58

Je m'intererroge sur les bienfaits des repas à boire etant donné que pour que l'estomac soit rassasié il faut à priori des aliments solides...

> Répondre

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte