1. Accueil >
  2. Actualités >
  3. L'actualité de l'emploi >
  4. Arrêt maladie : trahis par leurs profils Facebook

Arrêt maladie : trahis par leurs profils Facebook

arret-maladie--trahis-par-leurs-profils-facebook

19/08/2013

Facebook et la vie professionnelle ne font pas toujours bon ménage… Une ex-employée d’Air New Zealand, Gina Kensington, en fait actuellement les frais : la compagnie aérienne lui a demandé une copie des détails de son activité sur le réseau social, pour valider son licenciement suite à un congé maladie jugé abusif par l’employeur.

Cette démarche, rapportée par le quotidien britannique The Independent, fait suite à une plainte de la salariée elle-même, qui a contesté son licenciement devant l'Employment Relations Authority (ERA), l'équivalent néo-zélandais des prud'hommes. Or, l’ERA a validé la demande de preuve plutôt inhabituelle de l’employeur, soit le fil d’actualité Facebook de la plaignante.

L’objectif ? Vérifier ce que cette dernière faisait lors de son arrêt maladie, officiellement pris pour prendre soin de sa soeur. Et évidemment, si les juges y trouvent des photos d’elle à la plage les jours concernés, Gina Kesington devrait avoir bien du mal à faire état de sa bonne foi. Au mois d'avril, un autre employé néo-zélandais avait été licencié pour s'être fait porter pâle une semaine, tout en publiant des photos de lui à une compétition de canoë. Les prud'hommes néo-zélandais avaient jugé son licenciement justifié.

Marine Relinger © Cadremploi.fr / Crédit photo © François Bouchon / Le Figaro

4

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

petronius

27/08/2013

à 11:18

Bien fait.... c'est comme ça que la société va mal, à cause d'abus d'une minorité. Et j'en connais plein... sans compter les gens qui réclament un licenciement à l'amiable (je ne me rappelle plus du terme exact) parce qu'ils ont droit au chômage... et donc c'est normal qu'ils en profitent... ben voyons. Cette personne à laquelle je pense, s'est mise en arrêt maladie devant le refus du patron en disant à son médecin qu'elle ne supportait plus le travail en bureau... au bout d'un an d'arrêt à répétition, le patron à dû céder.

> Répondre

atchoum

21/08/2013

à 12:59

En même temps, si tu veux bronzer ou faite du canöe, tu te mets en congés pas à la sécu... Faut être logique, on veut des droits mais on en abuse ! Avec des comportements irresponsables comme ça, pas étonnant que tout soit remis en cause !!!

> Répondre

moicmoi

21/08/2013

à 12:17

Une ex collègue de travail a été balancé par une de ses amies et collègue : cette dernière a fourni une copie de la page facebook aux ressources humaine pour les aider à prouver aux prud'hommes qu'elle était bien "en vacance" au lieu d'être chez elle, malade... comme elle le crié à qui veut bien l'entendre. L'employeur a bien évidemment gagné.

> Répondre

toto

19/08/2013

à 13:13

aha, quand les les réseaux nous tracent et nous desservent....

> Répondre

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte