1. Accueil >
  2. Actualités >
  3. L'actualité de l'emploi >
  4. CDD en or chez Adecco : 1 mois, 7 000 euros et un job de PDG

CDD en or chez Adecco : 1 mois, 7 000 euros et un job de PDG

cdd-en-or-chez-adecco--1-mois-7-000-euros-et-un-job-de-pdg

Quentin Velluet

08/03/2016

Le spécialiste des ressources humaines Adecco propose un CDD d’un mois payé 7 000 euros. Le poste ? Bras droit du PDG France, Christophe Catoir.

« À Riga, je me suis retrouvée à discuter avec quelqu’un dans le hall d’un hôtel. Il ne s’est présenté qu’à la fin : c’était le ministre roumain de l’éducation ». Fréquenter les hauts dirigeants, députés européens ou ministres de tout pays fût le quotidien de Clémence Lemonnier, la lauréate 2015 de l’opération "1JOB2BOSS". Avec ce programme, Adecco propose un CDD d’un mois dont la mission principale est d’assister et accompagner le dirigeant dans toutes ses fonctions.

À des années lumières du stage photocopieuse, le candidat retenu devra être motivé et prêt à travailler comme un PDG, c’est-à-dire tout le temps, même le week-end. Un engagement à la hauteur de la rémunération de 7 000 euros. L’occasion pour lui de découvrir en toute transparence la fonction de PDG et profiter d’une relation sans filtre avec l’ensemble du comité de direction d’Adecco France. Pas de compétences précises requises, le groupe recherche une personnalité dynamique, enthousiaste et « proactive, c’est-à-dire qui sait comprendre rapidement son environnement et participer en s’exprimant avec humilité », précise Christophe Catoir.

Un recrutement digne d’un haut dirigeant

Mais cette occasion unique se mérite. « Nous procédons à un recrutement solide de 6 semaines pour deux raisons. D’un côté, nous souhaitons faire découvrir aux candidats le processus classique d’un recrutement et les conseiller afin qu’ils puissent construire une candidature qualitative. De l’autre, nous proposons un stage long à une quinzaine de postulants ayant passé toutes les étapes sans être retenus pour "1JOB2BOSS" », assure le président d’Adecco France.

L’an passé, 1 500 personnes ont envoyé leur candidature. Celle-ci se fait directement sur waytowork.fr/1job2boss sans conditions d’âge : « Le seul critère imposé est la maîtrise de l’anglais, car nous sommes un groupe international et parce que ce programme existe dans une cinquantaine d’autres pays. Nous voulons donc que la personne retenue puisse échanger avec les autres candidats qui vivent la même expérience en même temps », note Christophe Catoir.

 

Après une sélection sur dossier (CV, lettre de motivation et formulaire), 80 candidats passent une seconde étape en ligne qui comporte un test d’anglais, un test de logique et un autre de personnalité. 21 personnes sont ensuite retenues pour participer à trois jours d’évaluation. Au programme : études de cas en groupe ou en individuel et entretiens. Suit enfin une mise en situation à Roland Garros, un événement où Adecco se charge du recrutement et de la formation de 1 500 intervenants pour les deux semaines du tournoi. Au bout de 6 semaines de tests et d’entretiens, les 5 finalistes passent un grand oral devant un jury composé de 5 membres du comité de direction à l’issu duquel un candidat signe le CDD.

De réelles opportunités

« Le recrutement est lourd et très long, je ne pensais pas aller aussi loin », s’étonne encore aujourd’hui la lauréate 2015. Diplômée de l’école de commerce de Montpellier, l’ex – éphémère – numéro deux a toujours souhaité travailler dans les ressources humaines. Elle avait d’ailleurs effectué son premier stage dans l’agence Adecco de Nîmes. En 2015, son diplôme presque en poche, elle participe à l’opération sans trop y croire : « Je pense que j’ai été sélectionnée pour cela. Je n’avais rien à perdre, j’étais franche et ne jouais pas un rôle devant les recruteurs », explique-t-elle.

Preuve de la réelle utilité du programme, Clémence Lemonnier a atteint son objectif en devenant recruteur pour une filiale du groupe en Allemagne. En bonus, elle garde un contact régulier avec plusieurs directeurs du groupe et ses homologues étrangers d’1JOB2BOSS.

3

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Duflot philippe

15/03/2016

à 19:57

il vaut mieux faire que ne rien faire tout en faisant faire et ne rien laisser faire. Le tout c'est la qualité du chalenge et desressources
A+ Philippe DUFLOT
0671596740

> Répondre

En réponse à Duflot philippe

Valerie Legrand. Val

16/03/2016

à 00:11

Tout est dis ! Ces mots à eux seuls sont le reflet d une positivité sans l ombre d un doute. La gnac a fond !!

> Répondre

FRANCK

15/03/2016

à 16:16

Très beau buz d'Adecco et bravo pour la qualité de la communication.
J'espère que les salariés les alternants et les stagiaires chez ADECCO apprécieront......
Mais c'est toujours mieux que de ne rien faire.

> Répondre

+