Cadremploi.fr  > Actualités > L'actualité de l'emploi > Ce chercheur qui voulait la mort de l’entretien d’embauche

Ce chercheur qui voulait la mort de l’entretien d’embauche

ce-chercheur-qui-voulait-la-mort-de-lentretien-dembauche

Un chercheur américain affirme que les entretiens d’embauche ne servent à rien. Vraiment ? Voici la preuve par 5 qu’il n’a pas vraiment compris l’exercice.

La semaine dernière, un vent de panique a soufflé sur le monde du recrutement. Le glas de l’entretien d’embauche semblait vouloir sonner à cause d’un chercheur américain sûr de pouvoir démontrer par A+B son inutilité. Mais à regarder de plus près ses arguments, c’est plutôt la tribune de Richard Nisbett, professeur pourtant réputé dans le monde de la psychologie sociale, qui est inutile. On vous dit pourquoi.

1. L'entreprise aussi est passée au crible par les candidats

Richard Nisbett semble penser que les candidats sont des machines, disponibles sur le marché du recrutement, prêtes à accepter n’importe quelle offre. En réalité, un candidat est avant tout un être humain qui choisit son entreprise. L’entretien est une rencontre. L’occasion pour le candidat de mieux appréhender l’environnement de travail, de décrypter la fiche de poste, et finalement de faire son choix. Selon une étude menée par le cabinet de recrutement Robert Walters, 78 % des candidats déclineraient l’offre après un mauvais entretien. « Cette rencontre est donc l’occasion pour le recruteur de promouvoir une image positive de sa boîte, de défendre le poste qu’il propose », développe Coralie Rachet, directrice au sein de Robert Walters.

2. C'est un très bon moyen d'évaluer la motivation du candidat

D’un autre côté, quand l’employeur expose sa marque employeur en face-à-face, il en profite pour tester l’adéquation du candidat aux valeurs de l’entreprise… et sa motivation. « On l’oublie trop souvent mais l’entretien sert avant tout à juger la motivation, un facteur très personnel qui s’exprime différemment d’un candidat à l’autre. Seule une vraie discussion permet de la déceler », développe Coralie Rachet.

3. L'entreprise est d'abord un lieu social où se rencontrent des êtres humains

Toujours parce qu’il pense que les salariés sont des robots, le chercheur en psychologie sociale estime aberrant de prendre en compte la personnalité dans un processus de recrutement. Pour lui, seule la performance compte, et rien de telle qu’un bon CV ou de bonnes recommandations pour prouver qu’on est un champion. Sauf que l’entreprise est avant tout un lieu social, où la performance est liée à la capacité des collaborateurs à travailler ensemble. « Anelka est un des meilleurs joueurs de football de sa génération, sur le papier. Pourtant, il n’a jamais été efficace en équipe de France à cause de son attitude et sa personnalité. Les affinités sont essentielles dans une équipe. En entreprise, c’est pareil : nous ne sommes pas des pions et la dimension affective doit être prise en compte », résume le chasseur de têtes Thibaud Chalmin.

4. L'entretien d'embauche n'est jamais le seul élément déterminant

Et puis, pour être clair, il faut rappeler que l’entretien d’embauche n’est JAMAIS le seul moyen de choisir un nouveau collaborateur. C’est l’aboutissement d’un long processus, qui comprend l’étude du CV et de la lettre de motivation, des tests en tout genre et des recommandations. « Quoiqu’il arrive le candidat qui parvient jusqu’à l’étape de l’entretien est bon », assure Thibaud Chalmin. On est loin du jugement partial fondé sur une vague discussion de trente minutes. D’autant plus que la plupart du temps, il y a plusieurs entretiens, avec plusieurs personnes.

5. Les CV et recommandations peuvent être trompeurs

L’entretien sert à valider les expériences passées du candidat, et les compétences qu’il affiche. En clair : un CV, une recommandation, ça peut être maquillé. « Quand on a la personne en face de soi, on peut la challenger, tester son honnêteté intellectuelle, lui faire parler de ses expériences », explique Coralie Rachet. Et face à des centaines de CV identiques, pouvoir faire la différence en racontant son histoire avec ses mots, c’est une occasion qu’un chercheur d’emploi n’a pas envie de manquer.

Même si l’exercice connaît les limites de l’objectivité, si beaucoup de cadres qui recrutent gagneraient à être formés à poser les bonnes questions et interpréter les réponses, l’entretien reste une étape essentielle du recrutement. En fait, il vaut mieux un entretien imparfait que pas de rencontre du tout. Ce serait comme épouser quelqu’un sans même passer par un rendez-vous galant. Ça peut éventuellement marcher, mais je ne parierais pas dessus.

4

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

ARCU

09/12/2015

à 01:38

Apparemment Ingrid, soit vous ne passez jamais d'entretien , soit vous n'avez jamais travaillé, soit vous habitez sur Mars ......
Juste votre 5eme point Ingrid que je demonte :
5 CV ...trompeurs
Ahhh parce que l'entretien ne l'est pas ??? Bien evidemment que je vais etre sincère avec mes 3 qualités et mes 3 défauts je vais être sincère en parlant de ma dépression de 2008 à mon futur manager qui , à 90 % subit la loi de Peter (loi malheureusement empirique)
et qui me jure etre un manager empathique (Oxymore, je viens de me faire une conjonctivite en lisant ca....)

> Répondre

Pascal

08/12/2015

à 19:46

Bonjour,

Plus généralement ce chercheur dit que le contexte est plus important dans le comportement des individus in fine, que les traits de caractère de ceux-ci.

Avez- vous lu sa théorie et ses expérimentations ?

D'où sa conclusion sur les entretiens d'embauche.

Parlons mariage, puisque vous concluez par cette expérience humaine (!) :

La plupart des hommes séduisent les femmes en leur proposant de partager des sensations fortes lors des rencontres : un film, un tour en moto, une sortie à ski ou un tour de grande roue à la fête foraine etc...ça c'est pour le contexte.

Pour le caractère, ces mêmes échangent souvent des accords de goût pour le chocolat, le café, le soleil, les vacances, écouter de la musique rock, aller au restaurant, aller au cinéma, faire de la marche à pied ou de la lecture. En réalité, ces consensus s'établissent souvent sur des critères non discriminants que 90% de la population partage facilement (et dont la banalité énumérative m'a toujours amusée !).

Le résultat est le taux de divorce à l'issue de x années que vous voudrez bien constater ou relever dans les statistiques publiées comme indicateur de fiabilité du processus (!).

En réalité, nous pensons être guidés par notre caractère et par nos goûts; mais sommes plutôt soumis aux circonstances et de façon plus forte que nous le croyons.

Et nous décidons, en la plus imparfaite des façons, de croire que nous sommes d'accord sur des façons d'être, alors que nous sommes seulement d'accord sur des objectifs d'avoir ou des sujets, car nous ne prêtons guère d'attention sur comment nous obtenons cette apparence d'accord.

Ce n'est peut-être pas de la plus grande limpidité en première lecture, mais j'espère tout de même que ça restera plaisant à lire.

Ah oui j'oubliais: je suis marié ! Mais pour illustrer mon propos ci-dessus, en termes d'adaptabilité, l'homme (le genre humain) se fait absolument à tout !

Pascal

> Répondre

ComteH

08/12/2015

à 17:46

je pense plutot que ce sont les "pseudos recruteurs spécialistes" en France qui ne servent a rien. En effet la conjoncture actuelle veut qu'en ce moment cela joue en leur faveur mais ce marché est comme celui de l'immobilier, un jour il y aura retournement de situation et les recruteurs disparaitront... Et ce ne sera pas un mal.

> Répondre

Rachel55555

08/12/2015

à 16:37

Le problème est que beaucoup d'entreprises ne savent pas embaucher les bonnes personnes même avec un process qui part dans tous les sens. C'est cela qui révèle une profonde incompétence de "nos" "recruteurs".
Et les recrutements sans entretiens existent bien (copinage) elles disctuent (des cadeaux de noël) autour d'un café et hop in the pocket, et les autres candidats ... Ils n'avaisnt qu'à avoir des amis dans l'entreprise.

> Répondre

+
Désolé, le service est actuellement indisponible

Désolé, le service est actuellement indisponible

En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies afin de vous proposer des services et une offre adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus
x