1. Accueil >
  2. Actualités >
  3. L'actualité de l'emploi >
  4. Comment motiver les pros de l'IT quand on est manager

Comment motiver les pros de l'IT quand on est manager

comment-motiver-les-pros-de-lit-quand-on-est-manager

Mathilde Hodouin

17/07/2017

Dans la tech, plus de 7 salariés sur 10 trouvent leur travail stimulant et motivant. Pourtant, plus de la moitié d’entre eux pense souvent à changer d’entreprise. Une partie de la solution est à trouver dans le management

Se développer, innover, affronter le changement… Une entreprise dans la tech doit pouvoir compter sur des salariés impliqués et sur-motivés. Bonne nouvelle, une récente étude* Culture Amp révèle que 73 % des salariés du secteur se déclarent motivés par leur travail. Pourtant, plus de la moitié d’entre eux (56 %) pense souvent à changer d’entreprise. Et seuls 60 % des employés se voient travailler pour le même employeur dans 2 ans. Un vrai défi pour les managers.

6 leviers de management appréciés des salariés de l’IT

Point positif soulevé par l’étude, 87 % des salariés sont fiers de travailler dans le secteur de l’IT. Pour motiver ses équipes bien particulières, il y a 6 leviers de management qui s’avèrent très pertinents :

- Développer son leadership. Un manager doit veiller à ce que les membres de son équipe se sentent valorisés par l’entreprise. Pour les salariés, la reconnaissance est la première des sources de motivation. Ils seront par la suite plus enclins à faire confiance à leurs dirigeants, et ce sentiment se reflétera dans la qualité de leur travail.

- Offrir des opportunités de carrière. Un salarié se sentira plus motivé si son entreprise lui offre la possibilité d’évoluer en interne. « L’enjeu ne consiste pas seulement à permettre aux salariés de développer leurs compétences et d’obtenir une promotion. Il faut aussi veiller à ce que cette politique de l’entreprise soit lisible pour le salarié », préviennent les auteurs de l’étude.

- Renforcer la confiance dans l’entreprise. Un salarié se sentira plus motivé s’il perçoit que son entreprise devrait remplir ses objectifs dans les 3 ans à venir. Pour ce motif, il importe de les informer de la santé de l’entreprise, et de se rendre disponible pour répondre à leurs questions. Par ailleurs, les salariés se montrent sensibles aux moyens mis en place pour veiller à leur bien-être au travail.

- Privilégier les conversations informelles. Les entretiens individuels permettent de désamorcer les situations personnelles délicates. C’est aussi une façon de valoriser un collaborateur sans lui imposer les regards ou les oreilles indiscrètes des autres salariés. En groupe, les conversations informelles servent à améliorer l’organisation et l’efficacité de vos équipes

- Partager une vision cohérente. En recrutant, vous êtes tenté de donner la meilleure image de votre entreprise… mais gare à la désillusion. La description d’un poste doit être cohérente avec la réalité quotidienne de votre société.

- Cultiver des valeurs. Un salarié se sentira plus motivé si son entreprise « lui permet de faire la différence » en soutenant une cause ou une association de bienfaisance.

*Étude « What new tech employees need » menée en 2017 par la plateforme américaine Culture Amp, qui réalise des sondages en ligne auprès des salariés depuis 2011. Pour cette étude, la plateforme a interrogé les salariés de plus 200 compagnies du secteur de la tech. L’enquête est signée Jason McPherson Buddhi Jayatilleke, Josh Sloan et Hyon S. Chu.

1

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

christophe

19/07/2017

à 14:46

l'argent cest bien aussi sinon.

> Répondre

+