1. Accueil >
  2. Actualités >
  3. L'actualité de l'emploi >
  4. Démission : que faire le dernier jour ?

Démission : que faire le dernier jour ?

demission--que-faire-le-dernier-jour-

Sylvie Laidet

11/09/2018

Hulot, Flessel… En cette rentrée, les démissions n’épargnent pas le gouvernement. Le secteur privé n’est pas en reste. Nos pistes pour ne pas rater votre sortie le D-Day.

Selon la Dares (ministère du Travail), les démissions restent le premier motif de rupture du contrat de travail anticipée (40 % des départs) devant les fins de périodes d’essai et les licenciements pour motif personnel.

Quelques pistes pour réussir sa sortie :

 

  • Expédier les derniers dossiers si on est vraiment à la bourre

Votre dernier jour de boulot ne doit normalement pas être consacré à ça mais si l’un de vos dossiers traîne, que la personne qui reprend votre mission peine, faites le job jusqu’au bout. Régler un éventuel problème, filer un coup de main… sans faire le (a) malin(e), non plus. Après tout, vous êtes encore payé pour bosser.

 

  • Laisser une bonne dernière impression

Eh oui. Comme lors de votre entretien de recrutement, vous avez veillé à faire une bonne première impression, vous devez soigner votre sortie. Donc exit, les médisances, les rancœurs et les ragots (même si vous en avez gros sur le cœur). Ne passez pas pour celui qui s’est fâché avec la moitié de l’entreprise. Au contraire. Positivez ! Et faites savoir que vous garderez un souvenir impérissable de votre passage dans cette boîte. Parfois, il peut être opportun d’enjoliver un peu la réalité.

Lire aussi : Les 4 plus mauvaises façons de démissionner

 

  • Saluer tout le monde

En ce D-Day, « faites le tour des popotes, dites au revoir à tout le monde en prenant soin de n’oublier personne », recommande Bérangère Touchemann, coach de carrière. Envoyez un message positif à votre entourage professionnel : remercier chacun pour son professionnalisme, son engagement… « Adressez un message écrit personnalisé à ceux qui sont absents le jour de votre départ », ajoute-t-elle.

 

  • Faire passer des messages inaudibles jusqu’alors

« Vous pouvez également solliciter votre N+2 pour un dernier entretien. C’est souvent l’occasion de faire passer sereinement et en bonne intelligence, des messages qui n’étaient pas audibles jusque là. En effet, vous n’en attendez rien en retour, donc les débats seront davantage dépassionnés », observe Claire Dupuis-Surpas, fondatrice de Ensemble1job, réseau de développement professionnel collaboratif.

>>Vous n'avez pas encore signé de nouveau contrat ? N'oubliez pas de déposer votre CV dans notre CVthèque utilisée par plus de 15 000 recruteurs

 

  • Poser ses jalons pour la suite  

Donc expliquez ce que vous allez faire après. Qu’il s’agisse d’un nouveau poste de salarié, d’une formation, d’une reconversion, d’une pause… « Considérez vos interlocuteurs comme des clients internes, voire, de futurs clients. Soyez le plus transparent et le plus clair possible car les gens ont besoin de savoir ce que vous allez faire pour éventuellement vous rendre service », insiste Bérangère Touchemann.

 

  • Rendre son matériel

A moins d’un accord écrit avec votre employeur, vous devrez rendre voiture, ordinateur portable, téléphone, clés, badges, etc. Avant de remettre ses éléments en main propre aux services généraux, veillez à sauvegarder dans le cloud, sur un disque dur externe ou une clé USB, les fichiers et infos susceptibles de vous être utiles pour la suite de votre parcours professionnel. Attention aux documents confidentiels ou classés secret défense !

 

  • Communiquer ses coordonnées perso

Sur ce sujet, ne soyez pas avare. Donnez votre numéro de téléphone personnel et votre adresse mail. « L’objectif est de partir proprement, sans regret et serein sur son avenir tout en gardant un maximum de liens », souligne Claire Dupuis-Surpas. Des liens qui se déliteront sans doute avec le temps mais qui vous seront de toute évidence utiles au début de votre nouvelle aventure. Après toutes ces « formalités », c’est le moment de passer la porte. Inutile de faire du zèle le dernier soir.

D'autres idées ? Le forum ci-dessous vous est ouvert pour les partager.

2

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

SnoiD

11/09/2018

à 18:47

Étonnant que la traditionnel pot de départ (ou petit déjeuner) ne soit pas évoqué :)

> Répondre

En réponse à SnoiD

G Bodereau

12/09/2018

à 11:25

En général quand tu démissionné le pot de départ n'est jamais le bien venu ... le pti dej pourquoi pas ... avec tes fidèles et ton équipe

> Répondre

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte