1. Accueil >
  2. Actualités >
  3. L'actualité de l'emploi >
  4. Dictée Eiffel : pour une carrière sans fautes

Dictée Eiffel : pour une carrière sans fautes

dictee-eiffel--pour-une-carriere-sans-fautes

Sylvia Di Pasquale

22/03/2016

Une orthographe irréprochable s’entretient tout au long de la vie. Mais c’est aussi une compétence indispensable au cours d’une carrière. Campus Eiffel, auquel s’associe Cadremploi, permet à chacun de s’évaluer en solo ou en équipe pendant un mois en ligne. À la clé ? Une liseuse Kobo Touch 2 offerte au vainqueur.

Doit-on écrire "À l’intention de" ou "À l’attention de" ? "Au vu" ou "en vue". Comment accorder le participe passé dans l’expression "que je vous ai envoyé" ? L’hésitation est légitime, mais la faute impardonnable, surtout dans un CV ou un mail de motivation. Lorsque l’étape du recrutement est franchie, pas question pour autant de baisser la garde grammaticale : trop de mails professionnels hébergent des coquilles qui ne font de bien ni à l’image du salarié, ni à celle de son entreprise.

Loin de chercher à culpabiliser quiconque (la perfection n’étant pas de ce monde),  Cadremploi rappelle régulièrement que l’orthographe est parfois le critère qui va départager deux candidats. C’est pourquoi nous vous proposons aujourd’hui de tester votre niveau en orthographe afin de vous aider à rectifier le tir.

Pendant un mois, à partir du 18 mars, le Campus Eiffel  auquel Cadremploi s’associe dans le cadre de la Semaine de la francophonie, ouvre une plate-forme pour vous permettre de tester votre niveau via des exercices mais aussi une dictée en ligne.

Oubliez vos traumatismes de CE2, le dispositif n’oublie pas d’être ludique.

En commençant par  un tour de chauffe : une révision via un questionnaire à choix multiple pour se mettre en condition sur la conjugaison, les homophones, le genre des mots…. Vous réviserez aussi bien l’accord du participe passé que le pluriel des mots composés (qui a dit « beurk » ?) en passant par les doubles consonnes. Comptez 15 à 20 minutes. Attention : vous ne pourrez faire qu’une seule pause, mieux vaut donc se connecter en étant sûr d’être au calme.

 À la fin du test, vous obtenez une note sur 20. Et une première idée de vos axes de progression.

Vous pourrez ensuite accéder à la dictée proprement dite. Une vidéo filme une linguiste lisant le texte de la dictée, que vous saisissez dans les conditions du direct.

Une fois la saisie achevée et enregistrée, un algorithme corrige le texte et comptabilise le nombre de fautes. Le meilleur des meilleurs se verra offrir une liseuse Kobo par Cadremploi (cf règlement ici)

Gagnant ou non, Kobo ou pas, le test permet à chacun de s’évaluer. Car connaître ses défauts et son niveau est déjà une façon de partir vers les chemins de la progression.

 

À propos de la Dictée Campus Eiffel

Cet événement s’inscrit dans le cadre de la Semaine de la langue française et de la francophonie organisée par le Ministère de la Culture et de la Communication.

La Dictée Campus Eiffel a pour but de faire partager à tous l’amour de la langue française, autour d’un exercice conciliant exigence, concentration et culture. Le respect des codes syntaxiques ne répond pas seulement à des exigences scolaires, il s’inscrit dans l’apprentissage d’un comportement professionnel. Ainsi, la Dictée Campus Eiffel est un jeu intellectuel parmi d’autres, permettant de mesurer son niveau de manière tangible et de créer une émulation entre les générations

Des acteurs de renom, gage d’excellence :

La Dictée Campus Eiffel est conçue et lue par Line Sommant, linguiste, professeur associée à l’Université Paris 3 et fondatrice des Dicos d’or avec Bernard Pivot, garantissant ainsi un niveau élevé de vocabulaire et de difficultés grammaticales. Elle est également parrainée par Guillaume Terrien, champion de France d’orthographe. Il est le créateur de la plateforme professionnelle d’e-learning dédiée à l’orthographe et la grammaire de la langue française, www.orthodidacte.com. En partenariat avec TV5 MONDE, la Dictée Campus Eiffel fera l’objet d’un reportage de 52 min diffusé en France et à l’international afin de valoriser les actions autour de la francophonie.

3

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

vince

29/03/2016

à 19:35

Très vrai dans les lettres mais plus difficile dans les correspondances électroniques à cause, mais là aussi pas seulement, de l'erreur de frappe. En bref, prenons le temps d'écrire et de se relire.
Egalement, encourageons nos enfants du mieux possible en le leur expliquant comme vous le faites, car ils manient toujours la langue de Molière à l'école (par pitié arrêtons de chercher à la simplifer à tout prix) et en même temps celles des réseaux sociaux et sms.

> Répondre

balla

23/03/2016

à 13:28

Bien sûr que l'orthographe est nécessaire àse donner une personnalité et une respectabilité dans nos communications écrites . Cependant la langue française est très complexe par toutes ces règles de grammaire dont la non maîtrise culpabilise le débutant et parfois le bloque. exemples: le genre les accords ,la conjugaison.... Je pense que l'orthographe doit être allégée pour encourager les apprenants non francophones à apprivoiser la langue de Molière si belle et si expressive !

> Répondre

En réponse à balla

senior.trotter

29/03/2016

à 23:59

bonjour, je ne suis pas d'accord pour retirer à notre langue ses accords et exceptions qui font sa richesse; pas très courageuse au lycée, j'ai appris 3 langues dont le Russe pour rendre visite à ma soeur qui travaillait à Moscou et comme par hasard les 7 déclinaisons, le vocabulaire varié ne m'arrêtaient pas; j'ai associé les voyages et les langues et j'ai découvert le courage des étrangers qui maîtrisaient si bien notre langue; stoppons les préjugés, la France n'a plus d'industries mais son territoire et sa culture sauvent encore sa renommée et les touristes viennent encore écouter nos poèmes qui chantent l'amour avec tant de mots différents, prennent plaisir à lire quelques phrases dont la grammaire décline tant de mots.
Le passé enrichit l'avenir, associons la langue de nos ancêtres avec celle des enfants de demain, ne banalisons pas le langage texto dans l'écriture et la parole; cessons de détruire notre culture par paresse et refus de l'apprentissage de la vie!

> Répondre

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte