Entretien avec Anne-Laure Bey, Responsable ressources humaines, So@t

Cadremploi

Créée en octobre 2000 par Michel AZRIA et David-Eric LEVY, So@t a su se faire une place sur le marché très concurrentiel de l'ingénierie informatique. Implantée sur Paris et l'Ile de France, So@t emploie 200 personnes (dont 180 consultants) et a réalisé un CA de 14,3 millions d'euros en 2007.

Quels sont les domaines d'activité de So@t ?
Anne-Laure BEY - Responsable des RH : Notre activité couvre la conception et le développement d'applications N Tiers chez nos clients. Nos ingénieurs ont une expertise reconnue sur les technologies objets (Java/J2EE, Dot Net , C++) et interviennent sur divers secteurs fonctionnels : Banque/Finance, E-Commerce, Assurance, Industrie, Télécoms, Services. De plus, nous développons un pôle Maitrise d'Ouvrage en Finance de Marché.

Qu'est-ce qui vous diffère de vos concurrents ? Pourquoi être embauché chez So@t plutôt qu'ailleurs ?  
A.-L. B. : Chez So@t, nous recrutons sur profil et sommes résolument tournés vers une relation de long terme avec nos consultants, ce qui garantit aux candidats une qualité dans le suivi de nos collaborateurs.

 

Pouvez-vous nous en dire plus sur ce suivi ? Par exemple, comment intégrez-vous vos nouveaux collaborateurs ?
A.-L. B. : Dès leur arrivée, les consultants bénéficient d'un process d'intégration d'une semaine où ils rencontrent tous les interlocuteurs qu'ils auront au cours de leur vie de « So@tien » : les DG, les RH, les Directeurs Techniques, les commerciaux et même la responsable de notre intranet. Tout leur est expliqué en détail, livret d'accueil à l'appui. C'est aussi au cours de cette phase que nous faisons des simulations d'entretiens pour préparer les présentations en clientèle, étape indispensable pour avoir une vraie démarche de qualité et de service.

 

Comment gardez vous contact avec vos consultants puisque vous travaillez en mode régie ?
A.-L. B. : Les consultants sont suivis tous les mois par un manager commercial. Ils font un point pour s'assurer que tout se passe bien, en général au cours d'un déjeuner pour une plus grande convivialité. Au bout d'un an ils bénéficient d'un entretien de carrière. La grande nouveauté, c'est que depuis 2007 il existe un interlocuteur de plus chez So@t : le référent technique. Chaque consultant intègre un groupe de 10 personnes ayant un profil similaire au sien afin de partager un retour d'expérience. Le rôle du référent est alors d'animer le groupe mais également de suivre chacun de façon individuelle tout en étant un relai auprès des RH. Pour résumer, une fois en mission, nos consultants bénéficient donc d'un triple suivi : Commercial/Technique/RH.

 

Vous avez parlé de convivialité, est-ce important dans le cadre d'une SSII ?
A.-L. B. : Bien sûr, une bonne ambiance participe toujours à la fidélisation. Les consultants nous choisissent car on met en avant la simplicité de nos rapports humains et le souhait d'avoir des contacts réguliers. On organise beaucoup de conférences mais également des soirées ludiques dont le but est de permettre aux « So@tiens »de faire connaissance. On entretient aussi la relation par le biais de notre intranet en publiant la photo des nouveaux arrivés, en écrivant des newsletters sur les départs en mission ou encore sur notre participation à divers évènements, comme notamment cet article (rires).

 

Quelques mots sur Anne Laure BEY
Après une Maîtrise Administration Economique et Sociale à l'Université Paris XII / Créteil et un Master en Ressources Humaines à l'ESG (Ecole Supérieure de Gestion), Anne Laure Bey débute sa carrière par plusieurs stages au sein de divers groupes (But, Manpower, Accenture). Elle intègre So@t en décembre 2004 en tant que Responsable Recrutement avant d'évoluer vers le poste de Responsable RH.

 

Cadremploi
Cadremploi

Vous aimerez aussi :