Entretien avec Catarina Viana Garcia, responsable emploi et recrutement, du Groupe Elior

Cadremploi

Troisième opérateur en Europe de la Restauration sous Contrat et des Services qui y sont associés, Elior exerce son savoir-faire sur deux marchés : la Restauration Collective et le Facilities Management d'une part (en entreprises, dans les écoles et dans le secteur de la santé), la Restauration de Concession et le Travel retail d'autre part (aéroports, gares, musées, parcs d'exposition...).
Ce jeune groupe français, créé en 1991 - il y a 18 ans à peine - compte aujourd'hui 14 000 restaurants ou points de vente, dont 8 500 en France, et pas moins de 67 500 collaborateurs, dont 33 000 sur le territoire national. La diversité de ses activités le positionne comme un important employeur. Explication de Catarina Viana-Garcia, responsable emploi et recrutement chez Elior.

Il y a quelques mois encore, Elior annonçait une moyenne de 6 000 recrutements par an ; qu'en est-il aujourd'hui dans un contexte économique difficile ?
Bien évidemment, comme l'année 2009 n'est pas encore terminée, nous n'avons pas de chiffres à communiquer mais à un rythme de croisière nous avons effectivement environ 6000 embauches par an.

Nous recrutons pour tous les postes, principalement sur trois typologies. Tout d'abord les métiers de la cuisine / service, que ce soit les commis, les cuisiniers, les hôtesses de caisse, serveurs, etc. Ensuite, les postes en encadrement opérationnel, comme les chefs gérant, les responsables et directeurs de restaurants ou de sites. Et puis, toute la filière des métiers fonctionnels comme les services support, le contrôle de gestion, les ressources humaines ou encore le développement commercial.

Pour les postes de statut cadres en particulier, quels sont les métiers, les fonctions pour lesquels vous recrutez ?
Sont surtout concernés les directeurs de restaurant, les directeurs de site, les responsables du développement commercial, sans oublier les responsables de secteur. Cette dernière fonction en particulier est très riche et complète et requiert beaucoup de polyvalence.

C'est un poste en effet qui demande des compétences managériales, pour diriger plusieurs points de vente à distance, mais aussi des compétences en gestion pour suivre un budget et mettre en place des actions de développement sur son périmètre. Et puis bien sûr, des compétences commerciales pour gérer et développer les relations avec les clients concédant, ceux qui nous donnent le droit d'exploitation d'un restaurant ou d'un point de vente en un lieu précis. C'est vraiment un poste très riche qui ne nécessite pas forcément en tout premier lieu une culture culinaire. Des profils issus de la grande distribution, du nettoyage, ou issus de secteurs où les circuits décisionnels sont longs et complexes nous intéressent aussi pour ce genre de poste.

Elior a des valeurs managériales ; quelle importance jouent-t-elles dans le processus de recrutement ?

Toutes nos actions en matière de management tournent autour de valeurs telles que le sens, l'engagement, la valorisation, la professionnalisation et le respect des collaborateurs. Le recrutement, acte fondamental dans la constitution d'une équipe, répond à ces même critères. Il se traduit par un respect de chaque candidat tout au long du recrutement, la transmission d'informations utiles sur le poste ou l'entreprise. Au-delà de la formation et de l'expérience, c'est le sens du service, le goût du travail bien fait et l'implication qui comptent pour beaucoup dans notre sélection des candidats. Nous considérons le candidat comme un client potentiel à qui nous devons donner l'envie de nous rejoindre
Au-delà du recrutement il y a un processus d'intégration qui est important. Tous les nouveaux cadres suivent un séminaire d'intégration. Il est ensuite complété par un cycle de formation de trois ans qui nous permet de développer les compétences des managers intermédiaires. Nous avons également mis en place des modules spécifiques que ce soit pour le management, la relation clients, la gestion ou encore la formation cœur de métier restauration/services pour bien connaître les particularités du métier.

Ce cycle de formation nous permet d'accompagner les collaborateurs dans le développement de leur propre performance et de celle de l'entreprise.

Avec autant d'activités et grâce à la diversité de nos métiers, les opportunités de carrière sont nombreuses chez Elior, avec des passerelles d'une entreprise à l'autre, d'un métier à un autre. A chaque collaborateur ensuite d'être acteur de son propre parcours.

 

Les autres articles du dossier :

Décrocher une augmentation malgré la crise

Entretien avec Catarina Viana Garcia

Cadremploi
Cadremploi

Vous aimerez aussi :