Entretien avec Chantal Beaujouan , Responsable de Recrutement., Bureau Veritas

Cadremploi

Depuis

180 ans, Bureau Veritas est une référence mondiale en matière

d'évaluation de conformité et de certification dans les domaines de la

qualité, de la santé, de la sécurité, et de la responsabilité sociale.

Avec un chiffre d'affaires de 2,07 milliards d'euros, Bureau Veritas

compte plus de 33 000 collaborateurs dans le monde (+26% en 2007), dont

7 200 en France. Le recrutement est une priorité constante.

Explications avec Chantal Beaujouan, responsable de Recrutement.

Peut-on dire que Bureau Veritas est une société qui embauche beaucoup ?
Oui,

clairement. En 2008 notre objectif est de recruter 700 personnes en

France, comme en 2007. Ce rythme régulier, nous le devons

essentiellement à deux éléments. D'une part, nous opérons dans un

secteur d'activité en pleine croissance, compte tenu des exigences

toujours plus fortes en matière de sécurité, de santé, d'environnement,

de qualité... D'autre part, comme beaucoup d'autres entreprises, nous

sommes confrontés aux nombreux départs en retraite des « baby-boomers

».

Dans quels secteurs d'activité recrutez-vous 
?
Nos

recrutements concernent tous les secteurs d'activité où nous exerçons.

Cependant, en 2008 nous mettons l'accent plus particulièrement sur

l'industrie et sur l'environnement. Ces secteurs sont en croissance

particulièrement forte, et donc, mécaniquement, nous avons un fort

besoin de personnel pour répondre à la demande de nos clients dans ces

domaines.

En ce qui concerne l'environnement, nous recrutons des

consultants très expérimentés, par exemple des  spécialistes en

pollution des sols. Nous recherchons aussi des Bac+2 pour des missions

spécifiques sur le terrain, en rejets atmosphériques par exemple. Dans

l'industrie, nous recherchons des managers mais aussi des BAC+2 comme

des BTS en métallurgie, des spécialistes en soudage et pression

Il

y a aussi une évolution des besoins par rapport à l'année dernière dans

le domaine de « l'inspection et vérification en service » : nous

recherchons des candidats avec Bac professionnel ou à la recherche d'un

contrat de professionnalisation.

Et où en êtes-vous aujourd'hui dans votre plan de recrutement ?
En

cette fin de premier semestre 2008, nous en sommes tout simplement à la

moitié des 700 embauches prévues. La répartition des profils se fait de

la manière suivante : 25% des personnes embauchées sont des débutants

qui sortent de l'école. 30% sont des jeunes expérimentés de 1 à 5 ans.

Et 45% sont des personnes expérimentées de plus de 5 ans, quel que soit

leur âge. La répartition est assez large, d'où une moyenne d'âge de

référence peu significative. Chez Bureau Veritas, nous recrutons dans

toutes les tranches d'âge, des jeunes entrant dans la vie active aux

plus de 50 ans ayant une forte expertise technique.

Avez-vous

constaté chez vous une évolution des métiers liée à l'évolution du

monde industriel ou de plus largement de la société par exemple ?
Le

changement flagrant, chez nous comme dans la société en général, c'est

l'importance croissante des questions environnementales et l'impact

majeur de la globalisation des échanges. Il est impératif pour nous de

suivre et d'anticiper ces mouvements. C'est capital dans le sens où

notre but est que nos clients soient assurés que ce qu'ils font - ou ce

qu'ils font faire - est réalisé de manière appropriée et que cela soit

reconnu comme tel.

Pour parler plus spécifiquement du domaine de

l'environnement, nous recherchons en priorité des consultants riches de

10 ans d'expérience. Nous investissons également beaucoup en formation

pour anticiper les besoins et développer notre réservoir de compétences.


 

 

Cadremploi
Cadremploi

Vous aimerez aussi :