Entretien avec Christophe Dubail, directeur du développement , Carré de l'habitat

Cadremploi

« Comme une maison, mieux qu'un appartement. » C'est la promesse du Carré de l'Habitat et de son concept innovant de duplex-jardin. Lancée en 2000 en Alsace, la marque s'est rapidement fait connaître au niveau régional, pour atteindre une moyenne de 500 à 600 habitations construites par an. Surfant sur un marché de l'immobilier sans cesse en mutation et en expansion, Le Carré de l'Habitat développe, depuis 2006, un réseau national de franchisés et cherche à renforcer son équipe de « promoteurs constructeurs agréés ». Un métier aux multiples facettes. Explications de Christophe Dubail, directeur du développement du Carré de l'Habitat.

En quoi le concept du Carré de l'Habitat est-il innovant et porteur ?
Nos duplex-jardins proposent une alternative de logement, entre la maison individuelle et l'appartement. Ce sont de grandes villas de quatre logements individuels en duplex, dotés chacun d'un jardin et d'un garage privatifs. C'est un concept qui s'adapte parfaitement à notre temps. Il répond au goût immodéré des Français pour le logement individuel, à leur vœu d'accéder à la propriété... et à leurs budgets modestes pour faire construire. En partageant les terrains, nous rentabilisons l'espace pour proposer une solution économique et rationnelle à l'accession à la propriété en milieu urbain. Une solution qui intéresse aussi bien les jeunes couples primo-accédants, les familles mono-parentales ou les retraités souhaitant se rapprocher de la ville tout en conservant un peu de gazon.

Combien de collaborateurs franchisés recherchez-vous pour réussir votre implantation nationale ?
Nous travaillons déjà avec onze promoteurs constructeurs agréés. J'aimerais arriver à une vingtaine de promoteurs agréés pour l'année prochaine. Nos deux objectifs prioritaires d'implantation se trouvent maintenant en région parisienne et en Rhône-Alpes. Ce sont deux marchés très actifs, qui demandent déjà une expérience du terrain.

Quels sont les profils que vous recherchez
?
Pour moi, l'essentiel est d'avoir l'esprit d'entreprendre.. Il faut simplement allier la passion pour l'immobilier à une réelle envie de réussir. Un bon promoteur est aussi quelqu'un qui possède un bon esprit commercial, une excellente rigueur de gestion... et un fort potentiel managérial. C'est un chef d'orchestre qui met en musique des compétences diverses et variées.. Il va sélectionner un maître d'œuvre, recruter des commerciaux et va leur permettre de s'exprimer en harmonie au service d'un projet commun : la construction d'un petit palais.

Quels avantages offrez-vous à vos nouveaux franchisés
?
En rejoignant notre réseau, nos promoteurs constructeurs agréés sont autonomes sans être seuls. Ils montent leur petite entreprise, mais sont soutenus et portés dans leur démarche. Nous les accompagnons commercialement, juridiquement et techiniquement. Ils bénéficient également d'une formation interne adaptée à l'évolution de leurs projets. Et ils rejoignent un réseau bénéficiant du savoir-faire reconnu et approuvé d'un groupe régional et performant.


Cadremploi
Cadremploi

Vous aimerez aussi :