Entretien avec Dominique Duflo, Directeur ressources humaines, Sogeti-Transiciel

Publié le 24 octobre 2005 La rédaction Cadremploi

Avec plus de 14 000 collaborateurs dans le monde, dont 8 500 en France, Sogeti-Transiciel est un poids lourds des services informatiques aux entreprises. Pour soutenir son développement, la filiale de CapGemini recrute 400 ingénieurs au dernier trimestre 2005 dans ses trois branches d'activité : le conseil en haute technologie, l'intégration de système et l'infogérance.

Comment allez-vous effectuer ces recrutements ?
Dominique Duflo - DRH : En fait il s'agit de la dernière vague de nos recrutements 2005 puisque nous aurons intégré 1 600 collaborateurs en tout pour la France (2 800 avec l'international) sur l'ensemble de l'année. Pour cela, nous avons choisi d'aller à la rencontre des candidats en région. Nous participons à de nombreux salons et forums écoles (Jeudis de l'informatique, Salon national des ingénieurs, etc.) un peu partout dans l'Hexagone. C'est une démarche à l'image de notre politique de ressources humaines qui se veut à la fois très décentralisée et très proche de nos collaborateurs. Nous recherchons des jeunes diplômés (environ 30 % de nos postes) et des professionnels plus expérimentés dans nos domaines d'activité. En sachant que ce qui importe le plus pour nous, c'est l'esprit de service. Nous sommes avant tout des prestataires : les qualités relationnelles et la capacité à savoir conduire un projet sont donc essentielles. Nous attendons de nos collaborateurs qu'ils soient flexibles, adaptables et disponibles. Ils doivent faire preuve de passion pour leur métier et aimer relever des défis dans la rigueur et l'efficacité. Nous avons un slogan qui résume ces valeurs : « La réussite comme engagement mutuel ».

Comment assurez-vous l'intégration d'un nombre si important de nouveaux entrants ?
D. D. : Sogeti-Transiciel a une organisation particulière : c'est un réseau d'une centaine d'agences disséminées partout en France. Nous ne fonctionnons pas comme un grand groupe classique, mais plutôt sur le modèle d'une fédération de PME. Chaque agence (de 80 à 100 collaborateurs) est gérée comme une entreprise. Le directeur est un vrai patron qui définit sa politique, recrute ses collaborateurs et les encadrent. Certes nous avons des équipes dédiées au recrutement qui effectuent le premier filtrage des candidats, mais elles fonctionnent comme « support » aux agences qui ont des besoins en ressources humaines. Dès que le candidat est sélectionné à l'issue d'un processus rigoureux réalisé en partenariat avec les cadres locaux, il passe sous la responsabilité pleine et entière de son directeur d'agence. Il est donc ensuite formé, coaché et supporté entièrement au niveau de son entité de rattachement. Nos managers ont des relations très étroites avec leurs équipes, c'est ce qui donne à l'entreprise sa particularité.

Cette organisation influence-t-elle les parcours de carrière ?
D. D. : En grande partie. Nos métiers sont génériques mais les contextes de leur exercice sont fortement localisés, ils divergent beaucoup d'une agence à l'autre. Nos collaborateurs sont très au fait des réalités économiques de leur région. Ils connaissent parfaitement les attentes et les besoins de leurs clients ce qui leur donnent une triple spécialisation en terme de management, d'expertise technique et de contexte industriel. En fonction de leurs aspirations, ils peuvent donc soit évoluer localement, soit bénéficier des larges opportunités offertes par une société de la taille de SOGETI-TRANSICIEL. Et ceci aussi bien en terme de secteur d'activité que d'affectation géographique. Nous sommes conscients que dans une société de service, les collaborateurs constituent le capital de l'entreprise. Nous mettons donc tout en place pour que ceux qui sont motivés à participer aux challenges de l'entreprise puissent exprimer leurs talents et réussir au sein des différents métiers.

 

Quelques mots sur Dominique Duflo
Informaticien de formation, Dominique Duflo intègre le groupe Cap Gemini en 1977. D'année en année, il assume des responsabilités d'encadrement technique, de direction d'agence et de division. Il met sa connaissance du métier au service de la Communication, du Marketing, et du développement des offres de services et de partenariat. C'est en participant à la création d'une structure internationale spécialisée dans les réseaux de télécommunications qu'il a l'opportunité de prendre en charge la gestion des ressources humaines. Avec la renaissance de Sogeti en 2002, il prend en charge les ressources humaines et la stratégie du développement et de la communication. Enfin, il devient Directeur des Ressources Humaines à la création de Sogeti-Transiciel.

La rédaction Cadremploi
La rédaction Cadremploi

Vous aimerez aussi :