Entretien avec Géraldine Woloch-Addamine, Responsable développement carrières et RH, Groupe ESR

Publié le 18 décembre 2006 La rédaction Cadremploi

Avec 1 250 collaborateurs, le groupe ESR est aujourd'hui un des leaders d'un des marchés les plus fructueux de l'informatique, celui des « Infrastructures Services ». Parmi les douze acteurs les plus importants de ce marché, ESR a la spécificité d'être centré sur son domaine d'activité. La SSII est en outre présente sur l'ensemble de l'hexagone grâce à un réseau de cinq filiales régionales.

 

Quels sont exactement vos domaines d'activités ?
Géraldine Woloch-Addamine - Responsable du développement des Carrières et des RH : Nous sommes leaders sur deux secteurs très porteurs : les « Infrastructures Services » et l'infogérance des systèmes d'informations et télécoms. ESR possède de plus une compétence forte en Sécurité ainsi qu'en Stockage. La plupart de nos clients sont des grands comptes : Banques, Assurances, Administrations, Opérateurs télécoms. Jusqu'en 2003, nous intervenions essentiellement en Assistance technique et au forfait auprès de nos clients. A cette époque, nous avons fortement investi en moyens internes et orienté notre stratégie de croissance externe pour développer notre offre Infogérance. Pour cela, nous avons racheté une ancienne filiale de Xerox, la société E-Sys. Nous avons également consolidé notre offre sur des interventions de conseil à forte valeur ajoutée dans le domaine de la sécurité en intégrant le cabinet Lynx Technologies. Aujourd'hui notre chiffre d'affaires se répartit équitablement entre l'assistance technique en infrastructures et services et l'infogérance. Nous sommes également reconnus par nos clients pour intervenir sur des projets d'intégration comme le conseil en maîtrise d'ouvrage. Nous avons réussi notre pari !

 

Quels types de profils recherchez-vous ?
G. W.-A. : Notre culture d'entreprise est aujourd'hui un mélange entre la culture commerciale et celle de l'Ingénieur. Nous n'avons plus seulement le talent commercial, nous avons aussi la crédibilité technique. Nous avons par exemple d'anciens Ingénieurs qui sont aujourd'hui d'excellents commerciaux. Nous privilégions d'ailleurs ce type de mobilité interne. Les Ingénieurs jeunes diplômés peuvent donc prétendre dans le cadre de leur évolution de carrières à des postes au sein des différentes filières : Expertise, Management d'Infogérance ou au sein la filière commerciale dans les agences de Paris ou de province. D'ici à la fin de l'année, nous aurons 200 postes à pourvoir, essentiellement des profils d'ingénieurs expérimentés dans notre cœur de métier : Système, Réseaux, Télécom, sécurité ou Stockage. Cela dit, nous offrons aussi leurs chances aux jeunes diplômés puisque nous envisageons de leur réserver environ 20% des recrutements. Il faut savoir que chez ESR, plus que le diplôme, ce sont les compétences et les potentiels qui priment. Nous savons reconnaître l'expérience, les responsabilités assumées et faire évoluer les candidats en conséquence. Il nous arrive régulièrement d'offrir des postes d'ingénieur à des techniciens expérimentés qui ont prouvé leur fidélité à l'entreprise et leur capacité à mener des projets et des équipes.

 

Quel message passeriez-vous à d'éventuels candidats ?
G. W.-A. : Nous sommes conscients d'être sur un marché où la pénurie de compétences est endémique. Il est donc essentiel de mener une politique RH qui fasse preuve d'innovation. Nous nous sommes dotés d'outils en ce sens, nous avons notamment refondu le référentiel métier du Groupe pour nous permettre d'optimiser nos recrutements et de valoriser au mieux les parcours de carrière de nos consultants. Nous souhaitons embaucher au plus juste, sans surévaluer, en reconnaissant véritablement les acquis de l'expérience. Notre politique de formation intègre des programmes en intra avec des formateurs externes agréés pour le management et en extra pour les domaines d'expertise. Nous avons également développé des pépinières de formation dans le domaine de la sécurité et du système. Pour assurer l'enrichissement mutuel de nos collaborateurs, nous avons ainsi, dans le cadre de périodes de professionnalisation, mixé les jeunes populations d'ingénieurs fraîchement recrutés avec celles d'ingénieurs plus expérimentés en mobilité interne. Cette année, nous avons du coup doublé le budget de notre plan de formation à hauteur de 3,5 % de notre masse salariale pour un minimum légale de 0,9 %. En plus du plan de formation, nous avons également multiplié pour nos mobilités internes la mise en œuvre des nouveaux dispositifs comme le DIF ou bien encore l'EDDF ce dernier étant réservé aux populations d'informaticiens. Les candidats qui le souhaitent pourront en débattre directement avec nos salariés lors de nos prochaines journées experts ESR, nos portes-ouvertes dédiées au recrutement et à l'échange avec nos Ingénieurs.

 

Quelques mots sur Géraldine Woloch-Addamine
Géraldine, 32 ans est Responsable du Développement RH et des carrières du Groupe ESR au sein de la direction des ressources humaines groupe depuis septembre 2005. Avant de prendre ce poste, elle a été successivement Chargée de recrutement puis Consultante RH au sein du groupe ESR.

Diplômée de l'IEP Grenoble et d'un troisième cycle RH à l'IEP de Paris, elle a débuté sa carrière dans le secteur du conseil informatique en 1996.

La rédaction Cadremploi
La rédaction Cadremploi

Vous aimerez aussi :