Entretien avec Marie Deleplace, Responsable recrutement., Norauto

Cadremploi

Avec plus de 1000 centres ouverts dans 11 pays, dont plus de 210 centres Norauto en France et 5 000 collaborateurs, un chiffre d'affaires pour 2007 de 1,3 milliards d'euros, le groupe Norauto est non seulement le créateur du concept de centre auto, mais aussi le leader sur son marché. L'enseigne Norauto renvoie à chaque instant au berceau géographique du réseau : le Nord. C'est en effet en 1970 que Eric Derville ouvrait son premier centre à Englos, près de Lille. Trente ans plus tard, le réseau s'est largement étoffé. La région Nord pour Norauto a même une dimension beaucoup plus large. Explications de Marie Deleplace, responsable recrutement.

 

Le Nord est la région d'origine de Norauto ; quel est l'état de votre présence dans la région aujourd'hui ?
La région Nord pour nous comprend le Nord-Pas-de-Calais, mais aussi la Champagne-Ardennes, la Picardie et l'Alsace-Lorraine. Nous comptons une soixantaine de centres sur le grand nord de la France qui comprend donc une partie de l'est. Notre objectif aujourd'hui est de poursuivre notre croissance par l'ouverture de centres ou des reprises de structures déjà installées. D'ici à la fin de l'année par exemple, on va ouvrir deux à trois centres autour de la métropole lilloise. Jusqu'à présent, on couvrait surtout les grandes zones commerciales, en zones périphériques. Maintenant, le développement se fait aussi plus à proximité des villes, sur des zones commerciales de taille plus réduite, avec des centres de taille moyenne ou encore plus petite. D'un point de vue recrutement, il y a bien sûr impact, car on recherche alors des candidats plus polyvalents.

 

Quelles sont les différences des profils dans ce cas-là ?
Pour nos grands centres, nous allons rechercher surtout des spécialistes d'un domaine. Pour nos centres de taille réduite, ce qui va faire la différence, c'est la polyvalence et le gout du terrain. Alors bien sûr, on ne va pas demander à un directeur de centre ou un responsable de ventes d'être mécanicien. Ce n'est pas du tout l'objectif. Ce qui nous importe par rapport à la faible taille de l'équipe, c'est d'avoir du personnel qui soit capable, à tous les niveaux, d'offrir un service de qualité, de servir et de satisfaire le client. Ce que l'on trouve déjà dans nos grands centres, mais de façon plus étalée. Et puis l'autre différence tient dans le nombre de cadres à manager. Dans nos centres situés en périphérie, on a des équipes qui peuvent aller jusqu'à 50 personnes. Pour nos centres de taille plus réduite, ça se réduit à une quinzaine de personnes.

 

Quels sont vos besoins pour les implantations dans la région ?
Nous recrutons principalement des responsables de vente. Ces responsables managent les équipes de vendeurs et sont sous la responsabilité du directeur de centre. Ils se trouvent au même niveau que le chef de d'atelier qui manage son équipe de techniciens, et le responsable gestion et administration qui manage les équipes de caisses et les magasiniers. Le poste de responsable de vente peut être considéré comme un point d'entrée majeur chez nous quand on sait que les trois quarts de nos directeurs sont eux-mêmes d'anciens responsables de vente.

 

Pour ce type de fonction, on va chercher des personnes de la distribution spécialisée ou de la grande distribution, voire de la restauration. On va s'intéresser aussi à des Bac+2 à 4, des autodidactes, et des hommes comme des femmes. Car Norauto n'est pas seulement une affaire d'hommes. Dans tous les cas, ce qu'il faut, c'est avoir une première expérience en management et un réel sens du service.

 

Combien de postes sont ouverts actuellement ?
Nous avons 5 postes ouverts, dont 4 en responsable de vente (sur les centres d'Amiens, de Noyelles Godault, Noyon et Reims), et un poste de chef d'atelier sur Amiens. D'ici à la fin 2008, nous avons programmé aussi au minimum dix autres postes de cadres, responsables de vente ou chefs d'atelier, qui évolueront à terme vers le poste de directeur de centre. Notre objectif pour cette année est d'avoir recruter pour la France 800 collaborateurs en CDI, plus 70 collaborateurs handicapés d'ici à 2009. Nous travaillons beaucoup sur cette notion d'intégration du handicap en entreprise.

 

Quel accompagnement avez-vous mis en place pour favoriser l'intégration de vos collaborateurs ?
A son début chez Norauto, le ou la Responsable Vente va partir à la découverte des différents métiers pendant 1 à 2 semaines, cela lui donnera une vue globale du fonctionnement d'un centre. Ensuite, il est formé en binôme avec un(e) homologue dans différents centres pour bien connaître le métier et appréhender au mieux les spécificités des grands centres et de ceux à taille plus réduite. C'est l'occasion de partager une expérience avec d'autres Responsables.

 

Nos collaborateurs suivent un parcours adapté à leur nouvelle fonction et à leur besoin spécifique dans notre institut de formation. Pour un Directeur de centre, 3 modules d'une semaine sont proposés pour qu'il puisse ensuite exercer au mieux son métier.

 

La culture de Norauto se transmet donc lors de la phase de formation pratique, en complément des messages et des valeurs que l'on peut faire passer au sein de notre centre de formation. Ceux qui communiquent le mieux sur nos valeurs - partage, entreprendre, performance, respect et authenticité - ce sont nos opérationnels.

Cadremploi
Cadremploi

Vous aimerez aussi :