Entretien avec Michel Hamou, Directeur Général et co-fondateur ALTI, Alti

Cadremploi

Créée en 1995 par André Bensimon et Michel Hamou, Alti est devenue en quelques années une société référence dans le conseil et l'ingénierie en systèmes d'information. Son activité est structurée autour de 3 pôles : le consulting opérationnel, le conseil en intégration ERP (7eme intégrateur SAP du marché français) et l'ingénierie technologique. La SSII, qui affiche une belle croissance interne de 20% par an, est implantée en France, en Belgique, en Suisse, en Algérie et aux Etats-Unis.

Quels sont vos grands domaines d'activité ?

Michel HAMOU, Directeur Général et co-fondateur ALTI : « Alti compte aujourd'hui 1200 collaborateurs, pour l'essentiel concentré en Région Parisienne dans nos trois domaines d'activité : le consulting, le conseil en ERP et les technologies. Nous avons une expertise particulière dans le domaine bancaire et la plupart de nos collaborateurs sont des spécialistes de ce secteur. Depuis plusieurs années, nous connaissons une croissance interne soutenue, complétée par l'acquisition de sociétés spécialisées. Nous venons de remporter plusieurs grands projets d'intégration SAP, de refonte de système d'information et de centres de services autour des nouvelles technologies. Il s'agit de missions importantes sur plusieurs années, nécessitant des équipes de 15 à 20 consultants. Pour une structure de notre taille, ce sont de beaux succès.»

Quels types de profils recherchez-vous ?

Michel HAMOU : « Nous recherchons des consultants et des ingénieurs ayant une bonne connaissance du secteur bancaire ou des solutions SAP. Nous recrutons également des ingénieurs en nouvelles technologies et en outils décisionnels. Nous avons ouvert 500 nouveaux postes cette année, dont la moitié environ est destinée aux jeunes diplômés. Au-delà des compétences techniques, nous sommes très attachés aux aptitudes de communication écrite et orale des candidats. Dans notre métier, il faut être capable de recueillir et formaliser le besoin du client, ainsi que d'émettre des propositions claires. Mais il faut aussi avoir de réelles qualités d'écoute, de synthèse rapide et, bien sûr, être capable d'intervenir efficacement en réunion. Nos collaborateurs ont le sens du service et sont volontairement polyvalents. Une bonne partie de nos recrutements se font d'ailleurs par cooptation.»

Quel message fort passeriez-vous aux candidats ?

Michel HAMOU : « ALTI est une structure à taille humaine où les possibilités d'évolutions sont nombreuses et rapides. L'ambition est l'un de nos critères de sélection. Nous privilégions les candidats chez lesquels nous détectons des aptitudes à évoluer rapidement vers l'expertise ou l'encadrement. Nous investissons beaucoup en formation et réalisons une véritable gestion prévisionnelle des carrières. C'est indispensable dans une société qui croît rapidement et c'est une garantie de progression pour les professionnels qui nous rejoignent. Notre taille intermédiaire offre de nombreuses opportunités de carrière pour ceux et celles qui s'investissent dans l'aventure ALTI ! »

Quelques mots sur Michel Hamou

Michel Hamou, directeur général et co-fondateur d'Alti est en charge des ressources humaines et de la communication. Dès sa sortie d'école d'ingénieur en 1984, il fonde avec André Bensimon une première société de services dédiée aux environnements Unix, qui rejoindra le groupe AT&T en 1993. 4 ans plus tard, Michel Hamou repart dans une nouvelle aventure (toujours avec André Bensimon) en créant Alti. La croissance est au rendez-vous dès les premières années avec une offre élargie (consulting, SAP, nouvelles technologies). En 1999, Alti entre en bourse. 13 ans après sa création, l'entreprise compte 1200 personnes et poursuit son développement selon un modèle "multi-spécialiste".

Cadremploi
Cadremploi

Vous aimerez aussi :